1. Métiers de l’édition : ils gravitent autour de la planète manga
Portrait

Métiers de l’édition : ils gravitent autour de la planète manga

Envoyer cet article à un ami
Les réunions de service aux éditions Ki-oon se font dans une bonne ambiance. // © Cyril Entzmann / Divergence pour l'Etudiant
Les réunions de service aux éditions Ki-oon se font dans une bonne ambiance. // © Cyril Entzmann / Divergence pour l'Etudiant

En 2015, plus de 12 millions de mangas ont été écoulés en France. Pour faire vivre cette industrie, de nombreux passionnés interviennent au sein d’une quinzaine de maisons d’édition. Du dessinateur au responsable marketing, rencontre avec six d’entre eux chez l’éditeur français Ki-oon.

Vous rêvez de travailler dans l'industrie du manga ? Soyez motivés, les places sont chères ! Deuxième marché mondial derrière le Japon, la France ne compte qu'une quinzaine d'éditeurs, dont cinq se partagent les trois quarts des ventes. Et les productions "maisons" sont plutôt rares. Le rôle des éditeurs français est majoritairement d'acheter des licences étrangères, de les traduire et de les adapter à un public local. Heureusement, il n'est pas forcément nécessaire de savoir dessiner pour travailler dans le milieu. Les tâches liées aux métiers de l'édition sont diverses et variées : de quoi contenter tous les passionnés.

Pour savoir à quoi leur quotidien ressemble, nous avons frappé à la porte de l'éditeur français Ki-oon, où travaille une équipe d'une dizaine de professionnels du manga.

Sommaire du dossier
Directeur éditorial : à la recherche de votre prochain manga Dessinateur de manga : itinéraire de Shonen, mangaka autodidacte Assistante éditoriale : un pont entre le Japon et la France Responsable artistique chez Ki-oon : Mahé en met plein la vue Responsable de fabrication : Marine transforme le dessin en objet Responsable marketing et commercial : grâce à lui, les mangas touchent leur cible