1. Métiers
  2. Métiers - Portraits de pros
  3. Métiers de la communication : 5 portraits de pros en agence
  4. Métiers en agence de communication : chef de projet
Portrait

Métiers en agence de communication : chef de projet

Envoyer cet article à un ami

A côté des grandes agences de communication (Publicis, Euro RSCG…) foisonnent des centaines de petites structures auprès desquelles les jeunes diplômés peuvent aussi avoir intérêt à postuler tant ils pourront y acquérir une vision globale du métier de communicant. Comme l’attestent les 5 professionnels d’Une bulle en plus, agence parisienne spécialisée dans la communication interne des entreprises. Coulisses et portraits.

Clémentine Beaulet, 28 ans : "Je suis en contact avec une trentaine de clients et une cinquantaine de dessinateurs."


Son parcours


Clémentine a un profil plutôt littéraire. Après la khâgne, elle intègre l’université pour étudier l’histoire. Sans aucune idée du métier qu’elle souhaite exercer. A la sortie du master 1, elle décide de marquer une pause dans ses études pour se frotter au monde du travail. "J’ai choisi l’événementiel par hasard." Après deux stages dans ce secteur, elle s’inscrit dans un master 2 en communication des entreprises et des institutions. L’objectif ? "Valider par un diplôme ce que j’avais appris sur le terrain." Depuis, la jeune femme a travaillé exclusivement en agence. "Au début, c’était plus facile pour trouver des stages." Ensuite, cela est devenu un choix. De l’événementiel, elle passe à la communication "pure" en 2009, en rejoignant Une bulle en plus.
 



 
Son rôle dans l’agence


Sous l’autorité de la directrice de projet, Clémentine assure le lien entre les clients et les dessinateurs. Quand la commerciale de l’agence a identifié le besoin d’une entreprise, elle prépare une "reco" (recommandation), avec un devis, des propositions graphiques, etc.

Une fois le contrat signé, c’est elle qui écrit le scénario de la bande dessinée et réalise le découpage dialogué. Ensuite, elle coordonne le travail du dessinateur chargé du crayonné, de l’encrage et de la colorisation finale, et enfin celui du graphiste, qui arrive en bout de chaîne pour maquetter la BD. Chaque étape de la production est soumise à la validation du client, ce qui peut entrainer de nombreux échanges.

Pas besoin d’être fan de BD pour mener à bien ces missions. "Il faut une sensibilité artistique, mais cela reste très technique." Sur les conseils de sa responsable, Clémentine se plonge néanmoins régulièrement dans la lecture d’albums. "Ca permet de développer des références !"

 
Ce qu’elle aime


Si Clémentine a toujours travaillé dans des petites structures, c’est parce qu’elle apprécie la simplicité des échanges – "Pas besoin de s'envoyer des mails pour dialoguer" –, la liberté des horaires, l’ambiance conviviale et la diversité des projets. "On ne s’ennuie jamais ! Pas comme chez l’annonceur où les mêmes évènements se répètent chaque année. Les vœux du président, par exemple."

Elle affectionne aussi les nombreuses interactions avec l’extérieur. "Je suis en contact avec une trentaine de clients à l’année et une cinquantaine de dessinateurs."
 

Ce qu’elle aime moins


Les conditions de travail, moins confortables que chez l’annonceur selon elle. "Les salaires sont plus bas et on n’a pas de 13e mois, de mutuelle, de RTT ni de salle de sport… Mais on le sait quand on arrive, ce n’est pas une surprise !"

Embauchée au SMIC, la chargée de production gagne à présent 1.600 euros net par mois, auxquels une prime de fin d'année de 3.000 euros vient s’ajouter. "C’est possible de grimper rapidement, ça fonctionne à la méritocratie."

 
Son conseil


Savoir poser des limites face aux exigences des entreprises. "Les clients sont rois mais on ne peut pas retoucher 10 fois une planche. Au premier rendez-vous, j’explique toujours qu’il peut y avoir 3 phases de correction sur un crayonné, mais qu’au-delà, ça entraine une facturation supplémentaire." De la fermeté, indispensable pour maîtriser le bon déroulement de la production.

Pour aller plus loin : Portraits de pros : 5 façons d’exercer dans la communication / 5 vérités à connaître pour trouver un job dans la communication / Métiers de la com' : futurs diplômés, comment s’armer pour passer la crise / Chat vidéo : "Les métiers de la communication expliqués par des professionnels"

Sommaire du dossier
Retour au dossier Métiers en agence de communication : chef de projet Métiers en agence de communication : graphiste Métiers en agence de communication : directeur général Métiers en agence de communication : directrice de projet Métiers en agence de communication : responsable commerciale