1. Métiers
  2. Métiers - Portraits de pros
  3. Métiers du design : visite au cœur de la conception
Reportage

Métiers du design : visite au cœur de la conception

Envoyer cet article à un ami

À quoi ressemble le quotidien d'une équipe de designers ? L'Etudiant s'est rendu à l'agence Picks à Marcq-en-Barœul pour suivre toutes les étapes, de la conception à la réalisation, d'un produit. Visite guidée en images.

Portrait de pros : les métiers du design

/
  •  // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
    // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
  •  // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
    // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
  •  // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
    // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
  •  // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
    // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
  •  // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
    // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
  •  // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
    // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
  •  // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
    // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
  •  // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
    // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
  •  // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
    // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
  •  // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
  •  // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
  •  // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
  •  // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
  •  // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
  •  // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
  •  // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
  •  // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
  •  // © Aimée Thirion/Divergence pour l'Etudiant
  • Et au début vient une idée...

    Pierrick Taillard est directeur de création. Il est aussi cofondateur de l’agence Piks située dans une ancienne école à Marcq-en-Barœul. Pour son métier, il voyage beaucoup. Le designer cherchait un moyen de s’isoler et de se concentrer dans un train, une salle de réunion, un café… L’idée lui vient alors d’un attaché-case transformable en mini-espace de travail. Le projet est lancé.

  • De l'idée naît un projet...

    "Tout projet de design commence par un premier travail d’analyse de l’existant", explique Christine Cordelette, chef de projet et directrice de création. Il faut s’assurer qu’il n’existe pas sur le marché un produit qui répond déjà parfaitement au besoin identifié. Ce travail de documentation s’effectue à travers la lecture de revues d’architecture, de sites de design ou de mode, d’enquête auprès des utilisateurs. Cette phase de veille inclut le repérage des dernières tendances en couleurs, matières et formes. S’ensuit un travail de synthèse et de formulation de réponse au problème détecté. La seconde étape peut alors commencer.

  • Du projet à un nouveau concept

    La nouvelle étape peut alors commencer : la phase de création. Le designer dessine ses idées. Les premières esquisses ne relèvent jamais de la création pure : "Un bon designer doit se mettre à la place de l’utilisateur", remarque Sylvain Taillard (à droite), en charge du développement. Il faut tenir compte du cahier des charges et des contraintes techniques de production. À partir de planches tendances, d’analyse du marché, de scénarios d’usage, Cédric Bernard (debout), designer indépendant, présente ses premières idées sous forme de croquis et roughs (esquisses) à l’équipe mobilisée sur le terrain. C’est le début d’une phase de visualisation du nouveau concept d’objet et de service.

  • Du concept aux croquis

    Croquis, roughs et story-boards se font de plus en plus précis et détaillés. Pour créer un espace de bureau privatif, la sacoche mise au point par Piks s’inspire des protections contre la lumière utilisée par les premiers photographes au XIXe siècle. L’objet hybride, inventé par les designers de Piks, doit permettre de transporter les essentiels du bureau (carnets, ordinateur, tablette, crayons…). Une fois déplié, il doit créer un espace privatif et confortable propice au travail. Les croquis se multiplient pour détailler sous tous les angles les rabats, la sangle, la poignée de transport, le logo de la marque La Fonction (un "f" très stylé) et les autres éléments de l’objet. Pour les designers, ce sont des heures passées à dessiner, peaufiner, remanier…

  • Du croquis à la version 3D

    "À partir d’un croquis sur papier, je fais de la pâte à modeler sur ordinateur", résume Jordan Carlu. Grâce à ses logiciels de création 3D, ce designer numérique, diplômé de l’École Pôle 3D à Roubaix (spécialisée dans l’animation et le jeu vidéo) élabore une image réaliste du futur produit. Avantage de la 3D : faciliter les décisions sur le choix des formes, des volumes ou des matériaux. "Le produit est presque palpable tant il est photo-réaliste. Cela permet à un client de valider beaucoup plus rapidement un projet", précise Jordan. Par la suite, le fichier 3D pourra être envoyé à l’ingénieur d’un bureau d’études pour réaliser un prototype du produit.

  • De la 3D aux tests

    Dessin de plans, modélisation 3D… : l’équipe de designers réalise aussi des maquettes du futur produit en vue de développer un prototype. Scie à carton, cutter, ciseaux, perceuse… L’agence Piks dispose d’un atelier pour réaliser et tester différentes versions de maquettes du produit à partir de matériaux divers : feutre, cuir, carton, bois, brique, plastique. Plus de dix versions différentes du produit seront ainsi élaborées au cours de la phase développement du produit. Pour un seul objectif : améliorer la vie de l’utilisateur.

  • Des tests au gabarit en carton

    Pour la sacoche-bureau, un gabarit en carton est réalisé pour tester certains aspects en grandeur nature. C’est une phase où l’on procède à de nombreux essais avant d’arrêter une texture, une forme, un modèle définitifs. C’est durant cette phase que le choix du cuir plutôt que du tissu comme matière principale s’est imposé. Le produit sera un article de maroquinerie de luxe réalisé avec les meilleures peaux issues d’ateliers artisanaux français.

  • Des maquettes au prototype

    Marion Picard, 25 ans, directrice de la marque La Fonction, se rend dans l’atelier pour réaliser des maquettes : "Nous venons ici quand nous avons besoin de faire du bruit ! Raboter du bois ou découper du carton pour mettre en volume une porte, un rabat de sacoche…" Une maquette partielle ou totale va permettre de tester et valider (ou non) certains aspects du produit. Au total, pour la sacoche "bureau nomade" La Fonction, la phase de développement du produit aura pris dix-huit mois de travail à l’équipe de designers (4 personnes en interne et 6 designers indépendants). En design de produit, il est rare qu'un projet prenne moins de six moins. Faciliter la vie des gens prend du temps.

  • Du prototype final à la fabrication en série

    Feutre, cuir, synthétique. Les designers de Piks examinent les trois dernières maquettes du produit réalisées dans des matériaux différents. Couleur, matières, texture… C’est l’heure des choix avant de faire appel à un bureau d’études pour réaliser un prototype puis lancer la fabrication en série du produit conçu par l’agence.

De l'identité visuelle du V'Lille (vélo en libre-service de Lille) à l'aménagement d'un espace de jeux à l'aéroport de Lesquin, l'agence de design Piks, à Marcq-en-Barœul (59), œuvre sur tous les supports depuis 2005. Son équipe de designers conçoit aussi ses propres produits sous la marque La Fonction, à l'image de son "bureau nomade", qui a nécessité dix-huit mois de travail.

• Au fait, comment devient-on designer ?

Pour aller plus loin : Métiers des jeux vidéo : Vincent Monnier, Lead Level Designer de Rise of the Tomb Raider / Le banc d'essai 2015 des écoles de mode : laquelle pour vous ? / Comment devient-on designer ?