1. Métiers
  2. Métiers - Portraits de pros
  3. Travailler dans l’hôtellerie-restauration et le tourisme : des métiers qui font voir du pays
Reportage

Travailler dans l’hôtellerie-restauration et le tourisme : des métiers qui font voir du pays

Envoyer cet article à un ami
L’hôtellerie-restauration et le tourisme devraient créer 65 millions d’emplois dans les dix prochaines années. // © Bertrand Desprez pour L'Étudiant
L’hôtellerie-restauration et le tourisme devraient créer 65 millions d’emplois dans les dix prochaines années. // © Bertrand Desprez pour L'Étudiant

L’hôtellerie-restauration et le tourisme devraient créer 65 millions d’emplois dans les dix prochaines années. À travers les portraits de quatre jeunes diplômés, découvrez ce secteur qui offre de multiples opportunités.

S'il existe un secteur professionnel qui défie la crise, c'est bien celui de l'hôtellerie-restauration et du tourisme. Les grandes chaînes hôtelières internationales ont prévu d'ouvrir à un rythme intensif de nouveaux établissements sur tous les continents : plus de 3.300 implantations (source : SEG, Swiss Education Group), rien que pour l'année 2012-2013... (lire aussi notre dossier “Hôtellerie-restauration : des embauches à l’international en perspective”)

Pour accompagner leur développement, ces grands groupes hôteliers, tout comme les acteurs du tourisme et les petits restaurants indépendants, sont avides de jeunes, garçons et filles, au profil fortement "international", parlant au moins une langue étrangère et qui sont attachés à la mobilité.

C'est tout vous ? Avant de vous lancer à la recherche de la formation idéale, découvrez les parcours de Baptiste, Frédéric, Nicolas et Philippe. Quatre personnalités très différentes, quatre jeunes motivés qui n'ont pas hésité à franchir les frontières pour se construire un projet professionnel à la hauteur de leurs ambitions.

Au sommaire :

Baptiste, 21 ans, manager de restaurant en Australie
Après son bac pro, c'est sur un coup de tête que Baptiste décide de partir avec son frère en Australie pour perfectionner son anglais.

Frédéric, 26 ans, responsable commercial et marketing dans une agence de voyages en Thaïlande
Une rencontre et un coup de cœur pour l’Asie : voilà les deux éléments qui ont guidé le parcours de Frédéric, 26 ans, aujourd'hui responsable commercial et marketing dans une agence de voyages en Thaïlande.

Nicolas, 23 ans, manager adjoint dans un restaurant gastronomique de l'État de New York, aux États-Unis
Il voulait prendre le large, quitter son “petit village de 11 habitants”, et il a plutôt bien réussi ! À 23 ans, Nicolas est Assistant Food and Beverage Manager dans un restaurant gastronomique de Niagara Falls, aux États-Unis.

Philippe, 28 ans, Development Manager chez Hilton Worldwide, à Londres
Rien ne prédestinait Philippe, 28 ans, à travailler dans le monde de l’hôtellerie de luxe. Après un BTS (brevet de technicien supérieur) action commerciale choisi “sans idée précise d’un métier ou d’un autre”, il s’envole pour l’Australie pour apprendre l’anglais, puis atterrit à Londres.

Des diplômes pour tous !

L'une des particularités du secteur de l'hôtellerie-restauration est d'offrir des débouchés professionnels intéressants à tous les niveaux de formation. Il existe ainsi, avant le bac, une vingtaine de diplômes, du CAP (certificat d'aptitude professionnelle) de cuisine au bac techno hôtellerie.

Après le bac, le BTS (brevet de technicien supérieur) hôtellerie-restauration, diplôme phare du secteur, est accessible aux bacheliers généraux après une année de mise à niveau. Beaucoup d'étudiants se réorientant après une année dans le supérieur choisissent aussi cette voie.

À bac+2, il existe plusieurs licences pro hôtellerie.

À bac+5, pour les fonctions de direction, les recruteurs sont intéressés par les diplômés d'école de management hôtelier, voire d'école de commerce. Mais ceux-ci devront souvent commencer en bas de l'échelle, pour acquérir le sens du service et l'expérience de la relation client.

Côté métiers du tourisme, le BTS tourisme est une bonne porte d'entrée. Pour une meilleure insertion, il est conseillé de le compléter par une licence professionnelle ou un master, et par des stages bien choisis pour augmenter ses chances de travailler à l'étranger.

Dans tous les cas, la maîtrise des langues étrangères est indispensable !

En savoir plus
Les métiers
– Les métiers de l'hôtellerie et de la restauration
– Les métiers de la restauration dans la vraie vie
– Hôtellerie-restauration : des embauches à l’international en perspective
– Les recrutements en alternance dans l'hôtellerie et la restauration
– Témoignage : les débuts de Godefroy, premier de réception dans un hôtel quatre étoiles
– CV en anglais commenté : modèle pour un job dans l'hôtellerie-restauration
– Hôtellerie-restauration : le banc d'essai des sites d'emploi spécialisés 

Les formations
– Cuisine ou salle : quel bac pro restauration choisir
– BTS hôtellerie-restauration
– Les formations en hôtellerie-restauration
– Se réorienter vers l'hôtellerie-restauration

Les vidéos 
– Zoom sur le métier de directeur d'hôtel
– Postuter dans l'hôtellerie-restauration : un recruteur vous coache
– Hôtellerie-restauration : un recruteur vous aide pour vos CV et lettres de motivation

Pour aller plus loin : Comment trouver du travail en Angleterre et aux États-Unis / Emploi : comment travailler aux États-Unis / Tourisme : une place au soleil

Sommaire du dossier
Baptiste, manager de restaurant en Australie Frédéric, responsable commercial et marketing dans une agence de voyages en Thaïlande Nicolas, manager adjoint dans un restaurant gastronomique de l’État de New York, aux États-Unis Philippe, Development Manager chez Hilton Worldwide, à Londres