1. Se former au management de la mode : de 3 à 5 ans d’études après le bac

Se former au management de la mode : de 3 à 5 ans d’études après le bac

Envoyer cet article à un ami

Le secteur de la mode offre des métiers au carrefour du commerce et du stylisme. Ils sont destinés à des jeunes passionnés, habiles négociateurs et… bilingues.

Des écoles accessibles à bac ou bac+2/3

 

Il est possible de se former dès l’obtention du bac aux métiers du commerce dans le domaine de la mode. Plusieurs écoles recrutent des bacheliers pour une durée de trois à cinq ans, tels l’ISEM (groupe Esmod), Mod’art, Mode Spé et l’Istituto Marangoni. L’ISEM, par exemple, propose un titre de responsable de la stratégie commerciale et communication de mode en trois ans à Paris et Roubaix. Au menu des matières étudiées : étude de marché, stratégie de commercialisation, import-export.

Vous pouvez aussi commencer par un BTS (brevet de technicien supérieur), un DUT (diplôme universitaire de technologie) ou une licence et vous spécialiser par la suite. Marine Montegnies a décroché un BTS industries des matériaux souples, avant d’intégrer Mode Spé.

Plusieurs écoles acceptent des étudiants après un bac+2
: l’Esimode, l’institut Colbert, l’ISTA (Institut supérieur textile d’Alsace), Studio Mode, Mode Estah, Supdemode, ainsi que les établissements précédemment cités.

À noter : l’ISEM, Mode Spé, l’ISTA et Mod’Art délivrent des titres certifiés de niveau II (bac+3/4). Il est également possible de préparer une licence professionnelle, après un bac+2 : les universités de Cholet (49) et Aix-Marseille (13) proposent une licence professionnelle en management de la mode.


Des spécialisations aussi après bac+3

 

Deux écoles parisiennes proposent un diplôme certifié de niveau I (bac+5 et plus) en management de la mode : l’IFM (Institut français de la mode) et l’ESIV (École supérieure des industries du vêtement) de la chambre de commerce de Paris.

Après un bac+3 ou bac+4, le programme postgraduate de management mode, design & luxe de lIFM, est le nec plus ultra selon nombre de professionnels. "C’est un établissement qui, en dehors de sa formation solide, a l’avantage de proposer un important réseau dans le domaine du luxe, et qui ouvre des portes toute la vie", affirme Gwenaelle Lemonnier, de Sonia Rykiel. Soutenue par le ministère de l’Économie et les professionnels, l’école est membre de la Conférence des grandes écoles. Mais seul un candidat sur cinq est admis à suivre les quinze mois du cursus.
 
En juillet 2012, Pierre Bergé, fondateur de la maison Yves-Saint-Laurent remet leur diplôme
aux étudiants de l'institut.


Quant à l’ESIV, elle délivre, en deux ans après un bac+3, un titre de manager-développeur produit de la mode et de l’habillement, qui forme des professionnels capables de prendre en charge l’industrialisation d’une collection.

Après un bac+3/4, il est possible aussi d’intégrer certaines écoles qui recrutent à bac : l’ISEM, l’Istituto Marangoni et Mode Spé. Ou de postuler au MBA (Master of Business Administration) proposé par l’université de Perpignan et Mod’Art, qui allie, avec succès, théorie et pratique.

Quel que soit votre choix, essayez d’acquérir une expérience dans la mode dès que possible (voir le témoignage de Juliette, assistante achat chez Lanvin prêt-à-porter homme). Même un stage ou un job de vendeur en magasin. Les écoles apprécieront votre motivation.

 
Se former dans le management du luxe

Il existe également des écoles et des universités qui proposent également des masters ou des MBA (Masters of Business Administration) en management du luxe. Côté écoles : l’EBS (European Business School), l’EIML (École internationale de marketing du luxe), l’ESSEC, l’ISTEC (École supérieure de commerce et de marketing), l’ISG (Institut supérieur de gestion), Sup de Luxe (groupe EDC), Sup de Pub. Côté universités : l’IAE (institut d’administration des entreprises) Gustave-Eiffel de l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée et l’université de Perpignan-Via-Domitia.


Sommaire du dossier
Retour au dossier Se former au management de la mode : de 3 à 5 ans d’études après le bac Juliette, assistante achat chez Lanvin prêt-à-porter homme : “J’ai beaucoup appris sur la conception d’un vêtement”