Un festival de métiers aux Eurockéennes

Par Sarah Hamdi, publié le 24 Juin 2016
2 min

Dans les coulisses des Eurockéennes de Belfort, ils travaillent toute l'année pour trois jours et trois nuits de musique. Ni chanteurs ni musiciens, et pourtant à des postes clés de ce rendez-vous incontournable des festivaliers. Portraits de pros.

Effervescence dans le QG des Eurockéennes de Belfort.

À moins d'un mois de l'ouverture du festival, l'équipe s'agite. Dans les coulisses, Johanna, Régis, Vivien, Guillaume, Frédéric et Christophe organisent la 28e édition de l'événement musical annuel, sur la scène de la presqu'île du Malsaucy. Le challenge ? Offrir aux festivaliers trois jours de son, de danse, d'ambiance.
Loin de relâcher la pression, chacun est à son poste. Avec un point commun : un métier passion dans le secteur culturel. Un poste qu'ils n'échangeraient pour aucun autre. Belfortains pour la majorité, ils ont connu l'événement comme festivaliers avant de travailler pour lui.

Chargée de mécénatcoordinateur technique, assistant de programmationchargé de communication et des réseaux sociaux, responsable du pôle commercial, et technicien du son, ces professionnels des Eurocks ont su se démarquer parmi les nombreux candidats aspirants à entrer dans le milieu.

Sur dix membres de l'équipe en CDI, sept y sont entrés via un stage de fin d'études et ont été embauchés par la suite. Engagement musical personnel, réseau, bénévolat, association... Ils vous donnent leurs conseils afin d'intégrer le secteur.

Articles les plus lus

Articles les plus lus

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !