1. Métiers du sport : 5 pistes pour travailler sur votre terrain de jeu favori
Boîte à outils

Métiers du sport : 5 pistes pour travailler sur votre terrain de jeu favori

Envoyer cet article à un ami
Les journalistes sportifs doivent connaître les arcanes du milieu ainsi que les outils propres à chaque média. // © Adobe Stock / seventyfour
Les journalistes sportifs doivent connaître les arcanes du milieu ainsi que les outils propres à chaque média. // © Adobe Stock / seventyfour

Tour de France, Coupe du monde de foot, Jeux olympiques... Les grands événements sportifs vous passionnent et vous souhaitez travailler dans cet univers. Tour de piste des métiers qui recrutent et des formations.

Football, tennis, équitation, judo, athlétisme… 53 % des Français de plus de 15 ans ont une activité sportive régulière et plus de 16 millions ont une licence au sein d'une fédération. Le poids économique du sport représente en France près de 40 milliards d'euros par an, soit un peu moins de 2 % de notre PIB (produit interieur brut). Bref : le sport, c'est aussi un marché, une activité économique et des emplois. L'Etudiant vous présente 5 métiers phares qui font rêver et/ou qui recrutent.

Agent sportif

Presque toutes les joueuses de l’équipe de France de foot féminin qui ont disputé la Coupe du monde 2019 ont désormais un agent. C'est le signe de la professionnalisation. Dans la galaxie des métiers autour du sport, l’agent de joueur est un intermédiaire. Il met en rapport les joueurs et les clubs et autres partenaires, il négocie les contrats pour ses poulains, moyennant une commission.

En France, dans le football, une licence d’agent sportif FFF est exigée pour exercer. Certaines écoles peuvent vous préparer aux épreuves, mais il n’y a pas de niveau d’études prérequis et tout le monde peut se présenter à l’examen. Ce dernier comporte deux parties : une partie générale très juridique (droit des contrats, droit du travail…) et une partie spécifique sur la réglementation du football au niveau national et international. Pour exercer ce métier, vous devez posséder de solides connaissances en sport, marketing, droit, fiscalité, sans oublier en langues étrangères !

Lire aussi : Le portrait de Sonia Souid, agent de joueurs de foot chez Essentially.

Manager, gestionnaire du sport

Les grands clubs de sports, les centres de loisirs emploient des professionnels formés à la gestion et au marketing appliqués au sport. Qui dit sport dit installations sportives. Parmi les métiers de la gestion d'équipements sportifs, le gestionnaire d'installation sportive a en charge la gestion d'un gymnase, d'une piscine, d'un terrain de golf… Salarié d'une association, d'un club sportif ou d'une entreprise, il veille à l’entretien des équipements. Mais son rôle va plus loin : à lui l'animation des équipes et la promotion de la structure ou de la collectivité qui l'emploie.

Dans une ville, le directeur du service des sports aide les élus de la commune à définir et mettre en place la politique sportive. Pour ce poste très complet, vous devez justifier d'un master STAPS (sciences des activités physiques et sportives) en management du sport. Comme il s'agit d'un emploi public, vous devez également passer un concours, en l’occurrence celui des conseillers territoriaux des activités physiques et sportives.

Vendeur d'articles de sport

Le commerce d'articles de sport est un marché en expansion depuis cinq ans. Il a atteint un chiffre d'affaires de 10,7 milliards d'euros en 2017. Les grandes surfaces spécialisées (Décathlon, Go Sport, Intersport…) détiennent 80 % de parts de marché selon une étude de l'Union des entreprises de la filière du sport, des loisirs et du cycle.

Les métiers de la vente d'articles de sports emploient quelque 50.000 personnes et le recrutement est permanent. Pour la rentrée 2019, les magasins Intersport recrutent et forment ainsi 150 jeunes en alternance de niveau bac pour devenir gestionnaire commercial ou manager en commerce du sport. De son côté, Décathlon recrute en alternance 40 techniciens conseillers cycle/ski. Vous préparerez en un an un CQP (certificat de qualification professionnelle).

Lire aussi : Métiers du sport : pour se former, il n'y a pas que les STAPS !

Pour vous former, vous pouvez envisager plus classiquement des BTS (brevets de technicien supérieur), comme le BTS management commercial opérationnel ou le BTS négociation et digitalisation de la relation client. Vous pouvez aussi suivre les formations spécialisées du CNPC (Centre national professionnel des commerces de sport). Vous pouvez tester ces métiers en job étudiant pendant l'année ou en job d'été. Outre des talents commerciaux, il vous sera demandé d'avoir une pratique sportive pour bien conseiller les clients dans le choix de leur équipement.

Journaliste sportif

Commenter les matchs, interviewer les athlètes… Si vous voulez rejoindre les 3.500 journalistes sportifs en exercice en France, vous devez être passionné de sport, connaître les arcanes du milieu, maîtriser les compétences journalistiques (observer, rapporter un événement, rédiger…) ainsi que les outils propres à chaque média (radio, TW, web, presse écrite…).

Et surtout vous devrez vous accrocher ! Les places sont rares. Vous pouvez accéder au métier en vous formant dans l'une des 14 écoles de journalisme reconnues par la profession. Certaines proposent une spécialisation en journalisme sportif : l'IICP propose en 4e année de son Bachelor une option journalisme sportif ; l'ESJ propose une formation d'un an délivrant à la fois un certificat de l'école et une licence professionnelle de l'université de Lille. À noter : le CFJ et l'INSEP ont créé une filière de formation en communication et journalisme sportif pour les sportifs de haut niveau.

Lire aussi : Les métiers de la santé et du sport : un mariage qui fait rêver

Organisateur d'événements sportifs

"En mai 2019, notre entreprise a organisé le Multisports festival du Vercors qui a accueilli 1.500 participants", confie Théo Micheletti, 29 ans, qui a fondé sa société, Dose de sports, alors qu’il terminait son master 2 en entrepreneuriat à l’IAE (Institut d’administration des entreprises) de Grenoble.

Le métier d'organisateur d'événements sportifs s'exerce en tant que salarié, mais souvent aussi en tant qu’entrepreneur. Organiser une manifestation sportive requiert de nombreuses compétences. Planifier la rencontre, tenir un budget, rechercher partenaires et sponsors, communiquer sur l'événement… Cela exige d'être polyvalent. La filière STAPS à l'université, les formations des écoles de management ou d'écoles spécialisées en management du sport permettent de se préparer solidement au métier.