Fiche métier : Courtier(ère) d’assurances

Banque, assurance
Niveau d'études nécessaire
bac+2
Salaire moyen
variable
Sommaire du secteur

Description

Secteur Banque - Assurance - Finance
Niveau d’études minimal Bac+2
Bac conseillé Bac général, STMG, bac pro
Alternance Oui
Sélectivité des études Moyenne
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant mensuel brut À la commission

Que fait un(e) courtier(ère) d’assurances ?

Souvent salarié d’un cabinet de courtage en début de carrière, le courtier devient rapidement un travailleur indépendant qui a le statut de commerçant inscrit au Registre du commerce et des sociétés. Intermédiaire entre le client (l’assuré) et les sociétés d’assurances, il oriente les particuliers vers les contrats les plus intéressants, qu’il négocie au meilleur tarif, et encadre toutes les démarches, de la souscription au règlement des indemnités.

Quelles sont les compétences du (de la) courtier(ère) d’assurances ?

Prospecter, négocier, convaincre, conseiller.

Quelle est la formation du (de la) courtier(ère) d’assurances ?

Bac+2 à bac+5 : un BTS Assurance, éventuellement complété par une licence pro mention Assurance, banque, finance, un BUT Carrières juridiques, un diplôme d’école (ESA, Enass, IFPASS, Institut des assurances…), un master mention Droit des assurances.

 

Pour préparer votre orientation, consultez également notre page dédiée aux choix de spécialités au lycée.

Explorez les parcours possibles

Découvrez les métiers du droit et de la justice

Onisep Didask L'Etudiant

Autres témoignages