Créateur de parfum - Nez, parfumeur, créateur de fragrances
Parmi les milliers de matières premières à sa disposition, le parfumeur compose souvent avec ses 400 à 500 odeurs favorites. // © Adobe Stock

Fiche métier : Créateur parfumeur


Véritable compositeur, le créateur parfumeur parle un langage uniquement connu des initiés. Virtuose du dosage, artiste des odeurs, à lui de trouver la fragrance qui fera le bonheur de millions de personnes. Ses objets fétiches ? Feuille de formulation, pipettes, balance, mouillettes. Tout un programme, entre talent et technicité.


On l'appelle aussi

Nez, parfumeur(e/euse), créateur(trice) de fragrances


Chiffre clé

Niveau d'Etudes
Bac+4/5
Niveau de Salaires
de 2000€ à 10000€
Recrutement / Embauche
Faible
Volume d’emplois
Faible

Explorer les parcours possibles


Les questions fréquentes

Parfumeur fine fragrance, home care ou body care ?

Fragrance pour homme ou femme (fine fragrance), parfum d’ambiance, détergeant, lessive (home care), gel douche, crèmes (body care), quelque 500 à 1 000 créateurs-parfumeurs travaillent en France dans l’un de ces domaines (voire les trois à la fois). Leur défi quotidien est d’innover en s’inspirant des tendances et en se conformant à la règlementation sur les parfums. Le brief du client, qui décrit le projet, le message à transmettre, le public visé est leur point de départ. Viennent ensuite la phase des essais et les rencontres avec le client pour retenir la meilleure proposition. Au parfumeur ensuite d’élaborer le produit final avec ses assistants.

Quelles matières premières utilise le créateur-parfumeur ?

Parmi les milliers de matières premières à sa disposition, le parfumeur compose souvent avec ses 400 à 500 odeurs favorites. Certaines d’entre elles sont naturelles (jasmin, rose, chèvrefeuille…), d’autres sont recomposées chimiquement comme le Cis-3-Hexènol (odeur d’herbe coupée) ou encore le galaxolide (musc synthétique). Le créateur va associer ces notes pour proposer une composition inédite. Lorsqu’il estime avoir atteint l’équilibre parfait, le parfum est terminé. Durée de développement : entre 6 mois et 1 an.

Pour qui travaille le parfumeur-créateur ?

Le créateur-parfumeur peut être le « nez » exclusif d’une grande marque ou d’une PME, avoir le statut d’indépendant ou être salarié d’une entreprise de cosmétiques, de chimie, d’un laboratoire de création, d’une société productrice de matières premières. Débuter dans un laboratoire comme élève parfumeur est souvent la norme avant d’évoluer vers plus de responsabilités avec l’expérience.

Et le salaire du parfumeur-créateur ? 

Un créateur de parfum débutant perçoit une rémunération de 2 000 € à 2 500 € bruts par mois. Un profil confirmé avec une dizaine d’années d’expérience peut voir son salaire grimper jusqu’à 10 000 €, là où la rémunération d’un grand « nez » pourra s’envoler jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros.   

Etudes conseillées

Quelles études pour être créateur-parfumeur ?
Comme tout métier, créer des parfums s’apprend. Le bac + 5 est de mise après un bac scientifique ou technologique (STL) ou un bac+ 3 en chimie (BUT, licence pro, diplôme d’école…).
Bac+5
L’École Supérieure du Parfum (Paris, 75) est une école post-bac. Elle délivre un master avec un parcours « formulation, évaluation sensorielle et analyse des industries de la parfumerie, de la cosmétique et de l'aromatique alimentaire », ainsi qu’un diplôme en « création et management ». L’Institut Supérieur International du Parfum, de la Cosmétique et de l’Aromatique alimentaire à Versailles (78) propose, entre autres, un MSc (Master of Sciences) création et développement des produits avec une spécialisation en parfum. Il existe quelques cursus à l’université : le master chimie parcours ICAP (Ingénierie des Cosmétiques, Arômes et Parfums) à Montpellier (34) et le master chimie parcours ARPAC (Arômes, Parfums et Cosmétiques) au Havre (76).

C'est fait pour moi si

Les métiers du même secteur