Graphiste

Création, métiers d'art
Niveau d'études nécessaire
bac+2
Salaire moyen
de 2 000 € à 2 500 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Création, métiers d’art
Niveau d’études minimal Bac+2
Bac conseillé STD2A
Alternance Oui
Sélectivité des études Moyenne
Insertion professionnelle Moyenne
Salaire débutant brut mensuel De 2 000 € à 2 500 €

Affiches, brochures publicitaires, couvertures, emballages… Au cours de leur conception, la plupart des documents écrits passent entre les mains d’un graphiste. Chargé de leur donner une identité visuelle, celui-ci choisit la typographie, les couleurs, le papier. Il positionne les différents éléments (textes, images…), conçoit des logos… Le résultat doit être lisible, harmonieux, captivant. Le but étant d’attirer l’œil du “consommateur”, qu’il s’agisse d’une boîte de dentifrice ou d’un prospectus.

Aujourd’hui, le graphiste passe ses journées les yeux rivés sur son ordinateur. Les logiciels de PAO (Publication Assistée par Ordinateur) ont remplacé les crayons. Autre caractéristique incontournable du métier : savoir travailler dans l’urgence, les délais étant parfois très serrés.

Le graphiste peut exercer en agence, en studio de création ou dans une rédaction de magazine. Il peut aussi être free-lance et travailler à la commande.

Ses compétences

Imaginer, concevoir, communiquer.

Sa formation

Le BTS Design graphique option communication et médias imprimés* ou le BTS Design de communication espace et volume*. Il peut être complété par le DSAA Design et création numérique de l’école Estienne, à Paris. Les diplômes délivrés par les écoles d’art sont généralement très prisés et celles-ci sont très sélectives (12 places par an seulement dans le DSAA de l’école Estienne, par exemple).

 

* À noter : à la session 2021, ces deux BTS sont remplacés par la DNMADE (Diplôme National des Métiers d’Art et du Design) et ses 14 mentions dont une mention Graphisme. Lire aussi https://www.letudiant.fr/etudes/bts/tag-dnmade.html.

Autres témoignages