Avocat(e)

Droit
Niveau d'études nécessaire
bac+6
Salaire moyen
variable
Sommaire du secteur

Description

La mission d’un avocat consiste à représenter et à défendre ses clients (entreprises, particuliers, collectivités…) auprès de la justice pour faire valoir leurs intérêts. Il doit donc les conseiller et les accompagner dans le traitement de leurs affaires juridiques, qu’elles soient d’ordre civil ou pénal.

Comment devenir avocat ? Quelles formations pour devenir avocat ? Quel salaire touche un avocat ? Quelles sont les missions d'un avocat ? Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur le métier d'avocat !

Secteur Droit
Niveau d’études minimal Bac+6
Bac conseillé Général
Alternance Oui
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Moyenne
Salaire débutant Honoraires

Sa fonction fascine. Tout comme son art du discours et son goût prononcé pour la théâtralité. L’avocat (profession libérale) exerce un métier culte, au même titre que le pompier ou l’instituteur. En général, on distingue trois catégories d’avocats : les avocats d’affaires, dont les clients sont des entreprises ; les pénalistes, qui défendent notamment les auteurs présumés de crimes ou délits ; les spécialistes des affaires civiles (divorces, successions…).

Mais la plupart des jeunes avocats touchent un peu à tout et plaident aussi bien pour les particuliers que pour les sociétés. Et si l’image de l’homme de loi, en toge noire, défendant avec hargne la veuve et l’orphelin suscite toujours de nombreuses vocations, les avocats pénalistes sont ceux qui gagnent le plus mal leur vie – exception faite de quelques ténors du barreau !

À l’inverse, depuis quelques années, le droit des affaires offre de bons débouchés. De même, le droit de la Sécurité sociale, le droit des retraites ou le droit des brevets sont des niches très porteuses. L’avocat peut ouvrir son propre cabinet, être collaborateur ou salarié. Dans ce dernier cas, il n’a pas le statut de professionnel libéral et ne peut pas développer sa clientèle personnelle.

Ses compétences

Défendre, aider, conseiller.

Sa formation

Titulaire au minimum d’un master 1 de droit (mais plus souvent d’un master 2), il a réussi l’examen d’entrée de l’un des 15 CRFPA, après une année de préparation dans un IEJ (institut d’études judiciaires), composante d’une faculté de droit. Il suit ensuite une formation de 18 mois (cours, stage, projet professionnel individuel), sanctionnée par le CAPA (certificat d’aptitude à la profession d’avocat).Il peut alors prêter serment et demander son inscription au sein d’un barreau.

 

Autres témoignages