Fiche métier : Inspecteur(trice) du travail

L’inspecteur du travail veille au bon respect du droit du travail et des travailleurs.
Inspectrice du travail // © Adobe Stock

En relation directe avec l’entreprise et ses salariés, l'inspecteur du travail veille au bon respect du droit du travail et des travailleurs. Les plus du métier ? Un travail de terrain, utile, avec des responsabilités et sans routine.


On l'appelle aussi

Agent(e) de contrôle de l’inspection du travail


Chiffres clés

Niveau d'études
Bac+3
Niveau de salaires
de 2540€ à 7000€
Recrutement / Embauche
Faible
Volume d'emplois
Faible

Les questions fréquentes

Quelles sont les missions de l’inspecteur(trice) du travail ?

Quelles sont les missions de l’inspecteur(trice) du travail ?

Agir pour faire respecter le droit du travail et les droits fondamentaux des travailleurs, voilà l’essentiel de sa mission. Cela inclut la protection de la santé au travail, le droit à représentation (syndicat, comité d’entreprise, représentants du personnel...), le droit au repos, etc. Sur le terrain, il contrôle, informe et conseille les salariés et les employeurs, contribue à la prévention des risques professionnels, à lamélioration des conditions de travail, au développement du dialogue social et à l’implantation de politiques publiques comme l’égalité professionnelle, les non-discriminations, la lutte contre le travail illégal. Mais son rôle n’est pas que répressif : il facilite la conciliation entre les parties lors de conflits collectifs. 

Quelles sont les qualités de l’inspecteur(trice) du travail ?

Quelles sont les qualités de l’inspecteur(trice) du travail ?

Où travaille l’inspecteur(trice) du travail ?

Où travaille l’inspecteur(trice) du travail ?

Et le salaire de l’inspecteur(trice) du travail ?

Et le salaire de l’inspecteur(trice) du travail ?

Études conseillées

Formation de l’inspecteur(trice) du travail

Les agents du corps de l’inspection du travail doivent passer un concours administratif de catégorie A, accessible aux titulaires d’un diplôme de niveau bac+3 minimum.

Bac+3+18 mois

Pour augmenter vos chances de réussite à ce concours très sélectif, il existe des classes préparatoires dispensées soit par l’INTEFP (Institut national du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle) ou dans des IPAG/CPAG (Instituts/Centres de préparation à l'administration générale). Les lauréats du concours suivent une formation rémunérée de 18 mois à l’INTEFP avant d’être titularisés. En 2021, 120 postes étaient ouverts. Le premier poste occupé est généralement celui d’agent de contrôle de l’inspection du travail.

Annuaire des formations

Découvrir les formations disponibles

C'est fait pour moi si...

  • J'ai le sens des responsabilités
  • J'aime comprendre
  • Je sais garder mon sang froid
  • Je suis rigoureux
  • Je veux faire appliquer la loi

Liens utiles

Inspecteur(trice) du travail

Les articles en lien avec "inspecteur(trice) du travail"

Les métiers du même secteur

Partagez sur les réseaux sociaux !