Fiche métier : Secrétaire de chancellerie

Fonction publique
Niveau d'études nécessaire
bac
Salaire moyen
2.000 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Fonction publique - Secteur public – Administration – Diplomatie
Niveau d’études minimal Bac
Bac conseillé Tous bacs
Alternance Non
Sélectivité des études Faible
Insertion professionnelle Moyenne
Salaire débutant mensuel brut De 1.588 € à 2.300 €

Que fait un(e) secrétaire de chancellerie ?

Rattaché au ministère des Affaires étrangères, le secrétaire de chancellerie travaille le plus souvent au sein des consulats français à l’étranger. Il y accomplit une mission essentiellement administrative. La délivrance de visas est son lot quotidien parmi les diverses tâches de gestion, de rédaction, de comptabilité et de contrôle dont il a la charge. Il aide les Français expatriés à l'étranger dans leurs démarches administratives, par exemple, et intervient également dans les situations de crise pour organiser la protection ou l'évacuation des ressortissants français. Régulièrement muté, il ne craint pas la mobilité.

Quelles sont les compétences du (de la) secrétaire de chancellerie ?

Être polyvalent, mobile, maîtriser plusieurs langues étrangères.

Quelle est la formation du (de la) secrétaire de chancellerie ?

Le concours (catégorie B), organisé chaque année, est ouvert aux candidats titulaires du bac ou d’un diplôme équivalent maîtrisant plusieurs langues étrangères. Les places sont chères, c’est pourquoi nombre de candidats suivent une préparation dans un IPAG ou un CPAG après une formation en sciences politiques, droit ou économie-commerce. Les heureux élus commencent leur carrière par un stage de formation au ministère des Affaires étrangères avant d’être initiés au fonctionnement des postes à l’étranger.

Pour préparer votre orientation, consultez aussi notre page dédiée aux choix de spécialités au lycée.

Explorez les parcours possibles

Découvrez les métiers de la banque et de l'assurance

Onisep Didask L'Etudiant

Témoignages vidéo

Autres témoignages