Data analyst jeu vidéo et esport

Jeu vidéo
Niveau d'études nécessaire
Bac+5
Salaire moyen
Plus de 3 500 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Jeu vidéo
Niveau d’études minimal Bac+5
Bac conseillé ES, S
Alternance Oui
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Facile
Salaire débutant Plus de 3 500€

Profession

Qualifié de statisticien ou d’analyste de données, le data analyst jeu vidéo et esport va donc récolter des informations (les données) issues du comportement des joueurs ou des spectateurs à partir de consoles ou des réseaux sociaux. Partant de là, il va les extraire, les mesurer, les analyser et les traduire pour écrire des éléments qu’il transmettra aux équipes commerciales et marketing. Mais également aux développeurs chargés d’améliorer le jeu, en vue de faire de l’usage une réelle expérience.

 Métier si important pour un éditeur, puisqu’il conditionne la pérennité du modèle économique de son projet, Marine Dutrieux, cofondatrice et directrice associée de Qweri, agence spécialisée dans les données, apporte un éclairage plus précis sur l’intérêt d’avoir recours à un data analyst :

 « L’offre gaming est extrêmement vaste : de multiples plateformes pour jouer, l’avènement des jeux sur mobile, une soixantaine de genres existants… comprendre les motivations des joueurs est donc un levier essentiel pour concevoir de nouveaux jeux ayant du potentiel, pour faire évoluer des jeux existants, ou encore (ré)inventer les business modèles de demain. »


Missions

Un éditeur fait appel à un data analyst dans le but que son produit ou événement soit le plus qualitatif possible, qu’il puisse l’améliorer pour ses joueurs et, à la fin, gagner en rentabilité. L’analyste sera donc présent tout au long de l’exploitation de l’événement esport ou du jeu, de l’amont à l’aval. Dès lors, ses missions reposent sur :

  • La construction des outils de suivi et d’analyse de données
  • La structuration et l’analyse de base de données
  • La définition de la stratégie de vente
  • L’analyse des comportements
  • L’établissement de recommandations à la production
  • La réalisation de prédictions

Compétences clés

Elles sont importantes et recherchées par les éditeurs. Les compétences d’un data analyst reposent en grande partie sur ces aspects à maîtriser :

  • Les bases de données SQL et no-SQL
  • Les outils d’analyse internet
  • Les modèles de prévision et les statistiques
  • Les outils de data management (Excel, Acces, SAS, SPSS)
  • L’anglais
  • La veille constante des tendances sur les groupes de communautés et les réseaux sociaux

Qualités

Un data analyst fera la différence si ses compétences se doublent de qualités humaines comme, par exemple, savoir travailler en équipe, communiquer, écouter, etc.

 Marine Dutrieux les énumère : « Il doit faire parler les données qu’il récolte : au-delà de la rigueur nécessaire pour manipuler les bases de données et challenger leur collecte auprès des équipes concernées, il doit savoir prendre du recul et être proactif pour permettre à l’organisation pour laquelle il travaille d’accélérer grâce aux données qu’il analyse. »

Niveau scolaire

Passer un bac à dominante économique ou scientifique est un classique pour ce poste. Ensuite, il faudra prévoir une formation en marketing, informatique ou statistiques, si possible en se familiarisant avec le marché du jeu vidéo. Avoir un niveau bac+5 est l’idéal.

Formation

Faire le choix d’une formation pointue et ciblée en jeu vidéo et esport donne du crédit pour postuler auprès d’une entreprise. Pour l’envisager, il faudra alors suivre, en deux ans, le MBA Management Jeux vidéo et Esport de l’école G. Business. Un diplôme accessible après le Bachelor G. Business ou en admission parallèle (après un bac+3 ou un bac+4 validé), qui permet de se spécialiser, entre autres, en marketing, communication et transformation digitale du jeu vidéo et donne les fondamentaux pour exercer ce métier.

Avec des stages et une possibilité d’alternance, le MBA met l’accent sur l’immersion en entreprise.

 « Les outils à disposition des organisations sont nombreux afin d’analyser leurs données, de comprendre les tendances, de visualiser les performances et les opportunités business de demain. Le marché tend donc de plus en plus à valoriser ce métier d’analyste de données. C’est pourquoi il va devenir de plus en plus central, pour ne pas dire au cœur du réacteur, au sein des organisations qui se développent dans une logique Data Driven », souligne Marine Dutrieux.

Rémunération

Un data analyst jeu vidéo et esport est relativement important et ce, même s’il est junior. Ainsi, le salaire s’affiche en moyenne à plus de 47 000 euros par an et, après quelques années d’expérience, il peut grimper à plus de 55 000 euros.

Carrière

Pratiquant l’analyse de données, le data analyst pourra envisager une évolution de carrière dans son domaine comme faire le choix du métier de chef de produit jeu vidéo et esport. Ou se projeter ailleurs, par exemple, à un poste de directeur d’études statistiques.

En quelques mots

Analyser et optimiser la rentabilité et l’expérience de jeu, tel est le rôle du data analyst jeu vidéo et esport. Un métier devenu ces dernières années incontournable pour un éditeur lancé dans la production et la commercialisation d’un jeu ou événement esport puisqu’il en va de sa qualité et de l’intérêt que l’utilisateur ou le spectateur manifestera.