Graphiste 2D/3D

Jeu vidéo
Niveau d'études nécessaire
Bac+3
Salaire moyen
2000 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Jeu vidéo
Niveau d’études minimal Bac+3
Bac conseillé L, ST2A
Alternance Non
Sélectivité des études Moyenne à forte
Insertion professionnelle Difficile
Salaire débutant 2 000€

Profession

« Les graphistes ont le plaisir de mettre en images et donner vie au monde dans lesquels les jeux se déroulent », explique Julien Millet, président de Game Only.

 Les graphistes 2D/3D sont au cœur de la création des jeux vidéo. Selon leur spécialité, ils peuvent intervenir très tôt dans la réalisation d’un jeu au travers des concept arts qui en définissent l’identité visuelle, par exemple. Ils conçoivent l’univers visuel du jeu, qu’il s’agisse des niveaux, des personnages, mais aussi des menus nécessaires à la navigation à l’intérieur du jeu.

 Ils collaborent, sous la supervision du directeur artistique, avec les autres services en charge de la création du jeu vidéo (animateurs, programmeurs, game designers…).

Missions

Le rôle du graphiste 2D/3D est « de comprendre à la fois l’aspect technique des éléments qu’il doit produire, mais également leur aspect artistique, en accord avec le directeur artistique. Un challenge », confie Julien Millet.

 Le graphiste 2D/3D est un pur créatif. Il doit, tout en respectant le cahier des charges défini par le directeur artistique, mais aussi en prenant en compte les contraintes techniques, concevoir les nombreux éléments visuels qui composeront le jeu. Il peut s’agir de détails infimes venant enrichir un décor ou un vêtement ou bien de la création d’un personnage (on parle alors de « chara design »).

 Certains jeux nécessitent des recherches artistiques ou historiques afin de mieux reproduire une période ou une culture spécifique. Ces recherches peuvent alors occuper une grande partie du temps du graphiste.

Compétences clés

Le dessin – et plus largement le graphisme – est au cœur du métier de graphiste 2D/3D.

 Il n’est pas nécessaire pour cela de savoir dessiner avec un crayon de papier. Aujourd’hui, la quasi-totalité des jeux vidéo est imaginée et créée par des outils numériques.

 « Le graphiste 2D utilisera principalement des logiciels de dessin comme Photoshop, les artistes 3D utiliseront des outils spécifiques comme ZBrush, Blender, Substance… », détaille ainsi Julien Millet.

Qualités

Le graphiste est aussi un artiste qui doit savoir nourrir son inspiration. « Un œil artistique est une qualité indispensable. Mais cet œil, pour se développer, nécessite un travail quotidien pour avoir le niveau requis, commente Julien Millet. Il faut donc être curieux, avoir envie de progresser dans son art et accepter les remarques des autres professionnels pour avancer de manière collective. » 

 Il doit en outre savoir faire la démonstration de son talent, de son style, tout en respectant scrupuleusement la vision du directeur artistique.

 Parce qu’il s’agit d’un travail d’équipe, le graphiste doit avoir un bon relationnel.

 Enfin, les équipes des grands studios étant internationales, une parfaite maîtrise de l’anglais est indispensable.

Niveau scolaire

Un book bien fourni ne suffit pas toujours à décrocher le job de ses rêves. Une formation diplômante bac+3 est souvent demandée pour décrocher un poste de graphiste 2D/3D.

Formation

Une formation artistique est indispensable pour prétendre à un poste de graphiste 2D/3D. De très nombreuses écoles permettent, en France, d’acquérir ces compétences tout en maîtrisant les logiciels indispensables à une bonne pratique.

 Parmi celles-ci, Gaming Campus propose un Bachelor en trois ans de Graphiste Digital au sein de son école G. Design. Outre l’apprentissage d’une culture gaming essentielle à la compréhension de l’univers du jeu vidéo, le cursus permet d’acquérir les bases technologiques indispensables à la pratique du graphisme numérique. Les compétences relationnelles et le management occupent aussi une part importante de cette formation afin de donner au graphiste les clés d’une bonne intégration dans une équipe.

 Un lien pour se renseigner sur le métier de graphiste 2D/3D :

https://gaming.design

Rémunération

La rémunération d’un graphiste 2D/3D débutant est d’environ 24 000 euros par an. Selon la taille de la structure qui l’accueille et le talent de l’artiste, celle-ci peut dépasser les 30 000 euros, même en début de carrière.

Carrière

De nombreux secteurs d’activités font appel aux graphistes 2D/3D. Le cinéma traditionnel et d’animation et plus largement la production audiovisuelle, les agences web et créatives… autant dire que les opportunités sont nombreuses, bien au-delà des seuls jeux vidéo.

 Dans l’univers du jeu vidéo, le poste de graphiste peut, au fil des années, mener à celui, prestigieux, de directeur artistique.

En quelques mots

Les graphistes 2D/3D constituent un rouage essentiel de toutes les créations numériques en général et dans les jeux vidéo en particulier. Ils donnent vie à ces univers imaginaires tout en participant à leur identité visuelle.