Programmeur de jeu vidéo

Jeu vidéo
Niveau d'études nécessaire
Bac +3
Salaire moyen
2 500€
Sommaire du secteur

Description

Secteur Jeu vidéo
Niveau d’études minimal Bac+3
Bac conseillé S
Alternance Non
Sélectivité des études Moyenne à forte
Insertion professionnelle Facile
Salaire débutant 2 500€

Profession

Aussi nommé « développeur informatique » selon les studios, le programmeur de jeu vidéo est ce maillon essentiel dans le processus de création qui, grâce à ses compétences dans le maniement du langage code, va donner vie au jeu en concevant le moteur.

À partir du cahier des charges, le programmeur travaille sur n’importe quel support en important l’ensemble des éléments transmis par les équipes de production. Interfaces, menus, volets sonores et vidéo, tout y passe. L’objectif final étant de maintenir une cohérence du jeu et d’en assurer la performance et l’optimisation.

« La programmation permet de créer l’interactivité du projet. Elle est au cœur de l’application », définit Julien Millet, président du studio de jeux vidéo Realityz.

Un développeur de jeu vidéo est en mesure de s’adapter à tous les langages informatiques inhérents à son métier. Ce qui en fait un poste recherché, selon l’Agence Française pour le Jeu Vidéo (AFJV), puisque 38 % des offres d’emploi du jeu vidéo concernent les programmeurs.

Missions

Elles sont au nombre de trois principalement. Dans un premier temps, un programmeur devra analyser les besoins informatiques du jeu. Puis il en écrira le programme pour, enfin, tester et corriger les problèmes.

Compétences clés

« L’avènement de nouvelles plateformes, la réalité virtuelle, augmentée, l’Intelligence artificielle, les jeux massivement multijoueurs… Toutes ces nouvelles pratiques s’accompagnent de progrès techniques qui nécessitent des programmeurs à jour sur ces nouvelles technologies. C’est un métier où l’on passe sa vie à apprendre », avance Julien Millet.

Disposer des compétences solides pour exercer cette profession est obligatoire, d’autant plus pour une activité où la technologie évolue en permanence. Un développeur doit ainsi être en mesure de maîtriser toute la chaîne technique pour concevoir le moteur du jeu. Dans le détail, il doit connaître :

  • La programmation réseau pour les jeux connectés
  • La programmation graphique (shaders HLSL)
  • Les langages de développement C#, C++, Java, etc.
  • La programmation d’outils de développement en équipe (Git, Perforce...)
  • Les outils de production, d’intégration, de visualisation, de test
  • Les méthodes de conception
  • La gestion de projet
  • L’anglais

Jean Mariotte, cofondateur d’EVA – Esports Virtual Arenas –, confirme cette implication du développeur dans le projet :

« Nous attendons d’un développeur qu’il ne soit pas simplement un exécutant du cahier des charges, mais, au contraire, qu’il puisse le challenger. »

Qualités

Sur un poste aussi fondamental, un développeur est en mesure de travailler en équipe. Pour cela, ses qualités sont essentielles à la bonne marche de la création du jeu. Le professionnel Julien Millet les énumère. « Les développeurs ont souvent :

  • Un esprit d’analyse ;
  • Un excellent sens de la logique ;
  • La capacité d’organiser des pensées complexes ;
  • Ils sont polyvalents ;
  • Ils aiment apprendre. »

« Aujourd’hui, avec l’évolution des technologies, on parle par exemple de full stack developer comme dans le web, et non pas seulement d’une compétence technique ou spécialité unique », précise Jean Mariotte, d’EVA.

Niveau scolaire

Le métier de programmeur de jeu vidéo nécessite un niveau scolaire minimum. Il est recommandé d’aimer les mathématiques et l’informatique, donc d’opter pour un bac à dominante scientifique. Ensuite, on peut envisager un bac+2 informatique via un BTS ou un DUT (bientôt allongé à trois ans), par exemple. L’idéal étant de poursuivre vers un bac+3 ou un bac+5 avec une spécialisation en technologies du jeu vidéo.

Formation

Obtenir une formation diplômante dans le jeu vidéo, c’est la volonté de l’école G. Tech (une des quatre écoles de Gaming Campus) qui forme, notamment, aux métiers techniques. Elle propose un Bachelor Développeur informatique, option jeu vidéo, délivré en trois ans. Un enseignement qui repose sur la transmission des bases et connaissances nécessaires pour exercer ce métier.

Pour aller plus loin, elle propose le MBA en Programmation jeu vidéo qui permet, en deux ans, d’obtenir un niveau supérieur de qualification et d’expertise, notamment en matière de management avec, à la clé, un bac+5.

Rémunération

Elle se situe autour de 2 500 euros brut mensuels en début de carrière. Puis avec de l’expérience, un programmeur de jeu vidéo pourra gagner environ 3 500 euros.

Carrière

Programmeur principal, chef de projet, directeur technique… un programmeur de jeu vidéo peut accéder à plusieurs postes tout au long de sa carrière. Avec ses compétences techniques et sa vision du secteur, il est en mesure d’évoluer dans l’univers du jeu vidéo ou dans d’autres domaines.

En quelques mots

En donnant vie aux jeux vidéo grâce à sa maîtrise du code, le programmeur fait partie de ces métiers incontournables du processus de création d’un jeu vidéo. Présent de A à Z, au milieu de l’équipe de production, il assure l’optimisation et la performance de l’architecture informatique. Un poste qui demande une veille technologique permanente et des compétences manifestes.