Programmeur gameplay

Jeu vidéo
Niveau d'études nécessaire
Bac+3
Salaire moyen
2 900€
Sommaire du secteur

Description

Secteur Jeu vidéo
Niveau d’études minimal Bac+3
Bac conseillé S, Bac Pro informatique
Alternance Non
Sélectivité des études Moyenne à forte
Insertion professionnelle Facile
Salaire débutant 2 900€

Profession

Au cours du processus de création d’un jeu vidéo, le programmeur gameplay a un rôle tout particulier puisqu’il est le garant de la qualité et du confort du jeu que l’utilisateur final aura entre les mains. En charge de concevoir et programmer l’expérience utilisateur, comme la jouabilité et l’ergonomie, il est un technicien hors pair présent à différentes étapes.

S’il doit faire en sorte que le cahier des charges soit respecté, tant au niveau de la qualité du jeu que du dynamisme, de la jouabilité, etc., sa vigilance est de mise, car il est le garant du lien entre les actions qu’un joueur prendra et le comportement de son personnage dans le jeu.

De plus, son regard et ses conseils sont très importants et particulièrement écoutés par les autres membres de l’équipe. Ayant un bagage technique important dans le développement informatique, le programmeur gameplay est aussi amené à faire la maintenance du jeu, corriger les problèmes éventuels, ajuster certains points, avec l’objectif de toujours proposer le meilleur pour le joueur.

Programmeur gameplay est donc un métier qui peut se révéler passionnant, c’est la raison pour laquelle Valentin Birembaut, développeur pour le studio Oh BiBi, l’a choisi : « J’aime l’idée d’être à l’origine de mécaniques qui font plaisir aux joueurs. Tout en appréciant de décortiquer les idées pour trouver la manière de les rendre réalisables dans un jeu. »


Missions

Qui mieux que deux professionnels du jeu vidéo pour évoquer les missions d’un programmeur gameplay ? Pour Pierre-Olivier Marec, cofondateur et CTO de Mobbles, « elles peuvent aller de la conception à la maintenance d’une machine et jusqu’à l’état de l’ensemble du logiciel (graphismes compris). Le gameplay developer est au carrefour des compétences d’une équipe ».

De son côté, Valentin Birembaut ajoute : « Il teste l’ensemble des idées qui peuvent traverser l’esprit des joueurs comme une mécanique, un déplacement. Dès lors, il peaufine celles qui sont vraiment intéressantes pour les intégrer définitivement dans le jeu. »

Dans l’ensemble, un programmeur gameplay doit :

  • Coder les systèmes existants ou nouveaux
  • Développer des outils de gameplay
  • Examiner les besoins informatiques du jeu
  • Connaître les moteurs de jeu (unreal engine, Unity 3D)
  • Implanter les règles définies par le game designer (intégration des interfaces, des sons, de la musique et des bruitages)
  • Veiller au fonctionnement du programme
  • Corriger des erreurs ou problèmes éventuels
  • Améliorer le moteur du jeu


Compétences clés

Occuper ce rôle et travailler sur l’ensemble du jeu demande de savoir maîtriser les outils informatiques, particulièrement ceux du jeu vidéo. Son niveau technique doit donc être excellent et sa curiosité pour les tendances du secteur, prégnante. C’est pourquoi le programmeur est en mesure :

  • D’appliquer les langages de programmation et les design patterns (actor model, mvc, mvvm, etc.)
  • D’utiliser les outils de développement
  • De mener une gestion de projet et de gérer ses contraintes
  • De traduire techniquement les besoins du game designer



Qualités

Travaillant en équipe, le programmeur gameplay doit disposer de qualités qui lui permettent d’évoluer au milieu de coéquipiers. Ce qui lui impose de savoir communiquer et de posséder un sens du dialogue. De plus, il doit faire preuve :

  • D’initiative
  • De logique
  • De créativité
  • D’autonomie
  • De rigueur
  • D’analyse

Niveau scolaire

Métier technique, celui de programmeur gameplay nécessite bien souvent quelques années d’études afin de maîtriser les outils. D’abord, par le choix entre un bac à dominante scientifique ou un bac pro informatique. Puis par une orientation en informatique avec une spécialisation en jeu vidéo, avec à la clé un diplôme à bac+3 ou bac+5.

Formation

G. Tech, spécialisée dans les technologies du jeu vidéo, propose un Bachelor Développeur informatique, option jeu vidéo. En trois ans, accessible après un bac ou en admission parallèle en troisième année, cette formation enseigne les bases du développement informatique, en particulier du jeu vidéo. L’idéal pour intégrer un studio.

Pour aller plus loin, l’école propose de continuer en MBA Programmation jeu vidéo. Un diplôme sur deux ans qui donne un bagage plus pointu dans les techniques de développement de jeu et offre une immersion, la dernière année, dans le milieu professionnel.

Rémunération

Un programmeur gameplay junior peut gagner 35 000 euros brut annuels. Après quelques années d’expérience, son salaire pourra atteindre plus de 50 000 euros, notamment à l’étranger.

Carrière

En possédant la maîtrise informatique, le programmeur gameplay peut évoluer vers le métier de lead programmeur, autrement dit, prendre des responsabilités plus importantes. Aussi, il peut bifurquer et occuper un rôle de programmeur spécialisé ou game designer.

En quelques mots

Chargé de concevoir l’expérience utilisateur du jeu vidéo, le programmeur gameplay doit posséder toutes les compétences techniques pour occuper ce poste dans des studios, en France comme à l’étranger, puisque son travail aura une influence directe sur la qualité et le confort du jeu.