Fiches métiers : Luxe

Vous êtes intéressé par le secteur du luxe ? Vous voulez connaître les métiers que l’on peut exercer dans le domaine du luxe ? Découvrez-les à travers nos fiches. Elles détaillent, en plus des principales missions quotidiennes et des qualités nécessaires pour les exercer, le niveau d’études requis, les formations pour y accéder et le salaire moyen des débutants.

Métiers du secteur

Description

Le secteur du luxe, ça recouvre quoi ?

Le luxe concerne tous les domaines : horlogerie, mode (vêtements, chaussures…), gastronomie, hôtellerie, parfums, automobile, cosmétiques, arts de la table, immobilier… et bien d’autres. Il recouvre donc des métiers très divers, impossibles à répertorier en totalité.

Mais comment définir le luxe ? Où commence-il ? Selon Le journal du luxe il est associé à ce qui est coûteux et raffiné, mais donner une définition simple est complexe tant la signification reste personnelle. Les marques françaises pèsent un poids considérable dans cette industrie et continuent de voir leur chiffre d’affaires progresser chaque année. Dans le dernier classement annuel « Global Powers of Luxury Goods » de 2020 réalisé par le cabinet Deloitte on apprend que les 100 plus importantes compagnies mondiales du luxe totalisent un chiffre d’affaires cumulé de 281 milliards de dollars. Alors que l’Italie compte le plus grand nombre d’entreprises du secteur luxe, la France a le poids le plus important (28,3%) dans le total des ventes.

Voir aussi : Les métiers du luxe qui recrutent

Quels sont les métiers dans le secteur du luxe ?

Artisanaux, techniques, toujours créatifs, les métiers du luxe sont variés, du styliste au concierge d’hôtel, en passant par le designer textile, l’ingénieur textile, le bijoutier-joaillier, le créateur-parfumeur, le chef cuisinier étoilé, pour ne citer qu’eux.

Par ailleurs, de nouveaux métiers émergent depuis quelques années. Les hôtels de luxe, par exemple, ne peuvent plus se passer aujourd’hui d’avoir des spas et d’offrir des soins à leur clientèle. Peu à peu sont apparus des métiers du luxe inconnus jusqu’alors comme celui de spa manager. D’autres ont pris leur envol comme celui de business analyst, qui doit tenir compte des besoins de l’entreprise en vue de formaliser un certain nombre de cahiers des charges, ou encore celui de chercheur de tendances, chargé d’analyser et de repérer les dernières tendances et innovations du moment dans son secteur.

En bout de chaîne, les métiers du marketing ou du management du luxe, mais aussi de l’événementiel, mettent en place des stratégies pour faire connaître une entreprise et augmenter ses ventes. Cela comprend les activités de communication, de publicité, mais aussi le packaging, le merchandising en boutique ou en ligne, etc. On y trouve ainsi des chefs de produits, des directeurs marketing, des chefs de marque (luxury brand manager), des brand content manager, des responsables événementiel spécialisés dans le luxe…

Voir aussi : De l’artisanat au digital : quels métiers se cachent derrière le secteur du luxe ?

Quels sont les salaires dans le secteur du luxe ?

Les salaires ne sont pas toujours plus élevés lorsqu’on travaille dans le luxe. Ils oscillent entre le SMIC (environ 1 600 €, voire plus pour le SMIC hôtelier) et 2 000/2 200 € environ en début de carrière. Les salaires sont un peu plus élevés dans le marketing et la communication (environ 2 500 € brut et plus en tant que débutant). Néanmoins, être commercial dans une entreprise haut-de-gamme peut être mieux rémunéré que chez une marque plus classique.

Voir aussi : Comment travailler pour une grande marque ou une maison de luxe ?

Quelles études pour travailler dans le luxe ?

Travailler dans le luxe ne nécessite pas forcément de faire de longues études. Il existe des formations du CAP au bac + 5. Le talent et les opportunités font le reste.

Il existe 200 spécialités de CAP dont certaines sont consacrés à l’art et mènent aux domaines et aux métiers du luxe. Les bacs professionnels ou technologiques sont également tout indiqués pour entrer sur le marché du travail tout en permettant la poursuite d’études vers des BTS ou des BUT. À bac + 3, citons le DN MADE et ses 14 mentions : mode, ornement, matériaux… sésame pour rejoindre une école d’art ou un DSAA (à bac + 5).

Pour apprendre à vendre des produits haut-de gamme, de nombreuses écoles de commerce proposent des formations de bac + 3 à bac + 5 en management ou marketing du luxe. L’université délivre aussi des masters marketing, vente assortis de parcours en management ou en marketing du luxe.

Pour découvrir plus en détail les études qui mènent aux métiers de ce secteur, et trouver la formation qui vous convient.

Voir aussi : Formations au luxe : comment choisir ?