Fiches métiers : Mode-textile

Vous êtes intéressé par le secteur de la mode et du textile ? Les métiers de la mode et du textile regroupent des métiers à la fois créatifs et industriels. Nos fiches vous permettent de découvrir cette palette riche qui va de la conception à la fabrication et détaillent, en plus des principales missions quotidiennes et des qualités nécessaires pour les exercer, le niveau d’études requis, les formations pour y accéder et le salaire moyen des débutants.

Métiers du secteur

Description

Les métiers de la mode et du textile : pourquoi pas moi ?

Si le secteur de la mode et du luxe constitue l’un des principaux débouchés en France de l’industrie textile, il existe également d’autres secteurs en pleine expansion liés aux textiles : les tissus dits "intelligents" (qui soignent, qui captent les mouvements du corps, l’énergie solaire…) ou les tissus techniques (vêtements réfléchissants, anti-feu, imperméables…). Ainsi, le tissu se retrouve-t-il dans de nombreux secteurs : automobile (sièges, portières…), aéronautique (ailes des avions, fuselage …), vêtements de sports, santé et bien d’autres. Un accent est également mis depuis quelques années sur les textiles "responsables", c’est-à-dire biosourcés et recyclables.

Voir aussi : Test : Êtes-vous fait pour les métiers de la mode ?

Quels sont les métiers de la mode et du textile ?

Depuis ceux qui travaillent la matière première (coton, lin, laine…) pour en faire du fil, à ceux qui l’utilisent pour créer des vêtements, en passant par la R&D (recherche et développement), il existe des métiers passionnants dans le secteur de la mode et du textile. Les métiers de la production textile se situent en début de chaîne et permettent de tisser le fil, de le traiter, de le teindre, de le couper. On y trouve des métiers essentiellement techniques (technicien de fabrication, coupeur, coloriste, directeur de production, pour ne donner que quelques exemples). En parallèle, les métiers de la création et de l’habillement permettent à l’ingénieur textile d’imaginer les tissus de demain, au designer textile, modéliste ou styliste de créer les vêtements que nous portons, sans oublier les nombreuses professions transversales liées au développement durable, à la qualité, la logistique ou au commercial (chef de produit, visiteur, responsable HSE, logisticien…).

Quels sont les salaires dans la mode et le textile ?

Les salaires débutants se situent entre le SMIC et 1.800 € brut par mois environ dans les métiers de la production textile. Les salaires des métiers de la mode avoisinent, eux, les 2.000-2.500 € en début de carrière.

Quelles études pour travailler dans la mode et le textile ?

Les formations aux métiers de la mode et du textile sont accessibles du CAP au bac+5, en école ou à l’université. Tout dépend du métier que l’on souhaite exercer (technique ou créatif). Dans la production textile mentionnons le CAP conducteur d’installations de production, le bac pro pilote de ligne de production ou, à bac + 2, le BTS innovation textile, option traitements. Pour ceux qui aiment la création et le contact avec la matière, citons les CAP métiers de la mode-vêtement flou ou métiers de la mode-vêtement tailleur qui permettent de poursuivre en bac pro métiers de la mode-vêtements puis vers un bac+2 avec le BTS métiers de la mode-vêtements. À bac+3, le DN MADE mention mode, la LP métiers de la mode ou matériaux et structures ou encore le bachelor design de mode sont suffisants pour créer des vêtements. Pour les métiers de l’ingénierie textile à bac+5, il faudra passer par une école d’ingénieurs textile ou l’université pour obtenir un master mode. Il existe également le DSAA design mention mode et des diplômes d’écoles spécialisées : diplôme d’école de mode, d’art et de design.

Vous souhaitez vous former aux métiers du marketing et de la mode et du textile ? Retrouvez toutes les informations dans notre fiche dédiée aux éudes dans le secteur de la mode.

Lire aussi : 

Défilés, spectacles… Quand les étudiants en écoles d'art découvrent le monde professionnel

Les études pour accéder aux métiers de la mode

Autres témoignages