Accueil Annuaire des métiers
Psychologue en entreprise, Psychologue du travail
Le psychologue du travail intervient en entreprise pour des séances individuelles ou collectives. // © Adobe Stock / photopitu

Psychologue du travail


Le psychologue du travail assure des missions de diagnostic, de conseil et d’appui auprès des acteurs de l’entreprise. Perte de motivation, stress, burn out, harcèlement, situations conflictuelles font partie de son périmètre d’intervention. Son atout ? Une grande capacité d’écoute.


On l'appelle aussi

Psychologue en entreprise


Chiffre clé

Niveau de Salaires
de 1700€ à 3200€
Recrutement / Embauche
Faible
Volume d’emplois
Faible

Les questions fréquentes

Quelles problématiques rencontre le psychologue du travail ?

Une équipe connaît des tensions ? À lui de redonner du sens au travail en commun. Une société rachète une entreprise et impose l’usage de l’anglais ou des méthodes de travail différentes qui génèrent un stress élevé chez les salariés ? Le psychologue observe, pose un diagnostic et amène des solutions. Parfois, il anime en entreprise des ateliers sur la gestion des conflits, donne des conseils pour allier productivité et bien-être.

Qu’est-ce qui distingue le psychologue du psychologue du travail ?

Si le psychologue suit une personne sur plusieurs séances, le psychologue du travail intervient majoritairement en entreprise pour des accompagnements courts, individuels ou collectifs. La prévention des risques psycho-sociaux (RPS) est un enjeu majeur pour les entreprises, qui font appel à ses services.

Où exerce le psychologue du travail ?

Dans le service santé d’une grande entreprise où il améliore les conditions de travail, au sein d’une équipe pluridisciplinaire de la médecine du travail, ou encore en coopération avec un service de ressources humaines pour proposer des changements organisationnels bénéfiques pour les salariés. Enfin, des structures en charge de l’orientation et de l’insertion (missions locales, Pôle emploi) emploient des psychologues du travail.

Et le salaire du psychologue du travail ?

Sa rémunération dépend de son expérience, de l’entreprise qui le rémunère, des prestations effectuées. Elle varie en général de 1.700 € en début de carrière à 3.200 € environ après quelques années d’expérience.

Etudes conseillées

Comment devenir psychologue du travail ?
Après une licence en psychologie un master en psychologie du travail est le meilleur moyen d’accéder au métier.
Bac+ 5
Plusieurs cursus universitaires sont adaptés, par exemple : psychologie sociale et psychologie du travail : management des relations humaines et des communications, à Dijon ; ingénierie psychosociale, psychologie du travail et ressources humaines, à Nice-Sophia-Antipolis ; psychologie sociale et du travail : ressources humaines, santé et risques psychosociaux, à Vincennes-Saint-Denis… Le CNAM-INETOP (Conservatoire national des arts et métiers-Institut national du travail et d’orientation professionnelle) dispense aussi un master pro psychologie, parcours psychologie de l’orientation et du conseil.

C'est fait pour moi si

Les métiers du même secteur