1. Quelles sont les voies d’accès aux écoles d’ingénieurs ?
Quelles sont les voies d’accès aux écoles d’ingénieurs ?
Clément Rocher
Publié le 18.02.2020

Les écoles d’ingénieurs cherchent à encourager la diversité des profils et permettent ainsi à de nombreux étudiant(e)s venant de tous les horizons de rejoindre leurs établissements. L’Etudiant fait le point sur les principales voies d’accès aux écoles d’ingénieurs.

Nous connaissons l’expression proverbiale "Tous les chemins mènent à Rome". Et bien, figurez-vous que tous les chemins mènent aussi aux écoles d’ingénieurs. Il n’existe pas de voie unique. Elles sont différentes et s’adaptent à votre projet professionnel et votre profil.

Palmares-des-ecoles-de-commerce-postbac-en-4-ou-5-ansDécouvrez tous les résultats de notre classement 2020 des écoles d'ingénieurs 

La classe préparatoire, une voie d’excellence

La classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) demeure une voie privilégiée par les élèves de terminale après l’obtention du baccalauréat afin de rejoindre une école d’ingénieurs. La grande majorité des classes préparatoires scientifiques sont disponibles sur la plate-forme d’orientation Parcoursup. Il existe tout de même des formations dans les établissements privés hors contrat.

Les élèves de terminale peuvent émettre plusieurs vœux de poursuite d’études dans l’enseignement supérieur. Faut-il choisir plutôt une prépa MPSI ou 

PCSI ? Renseignez-vous dès à présent sur les différentes classes préparatoires scientifiques, ainsi que les spécialités à choisir en première et en terminale selon le choix de votre prépa.

Chaque classe préparatoire scientifique possède des enseignements différents et ses propres exigences. Les étudiants bénéficient d’excellentes conditions d’apprentissage et d’encadrement. Une de leurs missions consiste à préparer les étudiants aux concours des grandes écoles. Ainsi, l’admission en école d’ingénieurs y est quasiment assurée.

Nous vous invitons à consulter notre classement des classes préparatoires scientifiques. Elles sont classées en fonction des résultats au concours d’entrée des grandes écoles.

Lire aussi : Palmarès : le classement 2020 des prépas

Une intégration après le baccalauréat, une bonne alternative

Un grand nombre de jeunes bacheliers entre en école d’ingénieurs directement après la sortie du lycée pour cinq années d’études. Le processus de sélection demeure rigoureux dans les écoles d'ingénieurs post-bac : examen du dossier scolaire, épreuves écrites et orales, le niveau de recrutement reste particulièrement élevé.

Plusieurs concours communs sont mis en place mais certains établissements recrutent de manière indépendante. Les épreuves sont différentes des examens mis en place pour le baccalauréat. Par exemple, les concours AvenirBac et Puissance Alpha organisent des épreuves de type QCM mais toujours en lien avec le programme de l’année de terminale. Il est particulièrement conseillé de consulter les annales disponibles sur les sites des concours.

L’entretien de motivation est particulièrement attendu. Cela permet d’avoir une idée précise de votre projet professionnel et de votre degré de motivation pour suivre des études d’ingénieur. Informatique, environnement, chimie… Peut-être avez-vous réfléchi au préalable au secteur dans lequel vous souhaitez évoluer après la fin de votre formation.

Une fois encore, la plate-forme d’orientation Parcoursup regroupe l’ensemble des écoles d’ingénieurs post-bac. Il est donc possible de sélectionner celles de votre choix. La grande majorité des établissements recrutent les bacheliers S mais de plus en plus d’écoles d’ingénieurs ouvrent leurs portes aux élèves provenant des séries STI2D ou STL.

Lire aussi : Les concours communs 2020 des écoles d'ingénieurs

Un regain d’intérêt pour les admissions parallèles

Depuis plusieurs années, les écoles d’ingénieurs cherchent à attirer les étudiants issus d’un bac+2 comme les BTS (brevet de technicien supérieur), les DUT (diplôme universitaire de technologie) ou bien d’un bac+3 (licence universitaire par exemple). C'est donc possible pour vous.

Les bacheliers qui souhaitent suivre des études courtes et professionnalisantes sont de plus en plus nombreux. La classe préparatoire n’est donc plus un passage obligatoire avant d’intégrer une école d’ingénieurs. Les établissements recrutent sur dossier ou sur concours. Les titulaires d’un DUT représentent la majorité des intégrés en école d’ingénieurs par le biais des admissions parallèles.

Cette voie de diversification que représente les admissions parallèles est de plus en plus exploitée par les établissements, qui mettent en place une politique d’ouverture sociale et visent ainsi à recruter de nouveaux profils. Attention tout de même, les places restent peu nombreuses.

Besoin d’une mise à niveau dans les matières scientifiques ? Renseignez-vous sur les classes préparatoires ATS (adaptation technicien supérieur) qui offrent après un an d’études supplémentaires d’excellentes chances de réussite aux concours.