Classement 2021 des grandes écoles de commerce

Personnalisez votre classement en sélectionnant un profil ci-dessous, mais aussi en filtrant les établissements (concours, académie, alternance…) et en ajoutant ou ôtant des indicateurs. Cliquez ensuite sur l'école qui vous intéresse pour accéder à sa fiche et à notre commentaire.
Sommaire du dossier
37 établissements

Classement 2021 des grandes écoles de commerce

Gheorghe Cerescu
Dahvia Ouadia
Lola Ayache
Publié le 02.12.2020

Découvrez notre classement 2021 des grandes écoles de commerce délivrant le grade de master. Ce classement est construit comme un outil d’orientation. En croisant les critères, vous pourrez trouver la meilleure école et surtout l’école la plus adaptée à votre profil, vos attentes et vos projets. Nous avons passé au crible 37 écoles de commerce délivrant le grade de master, dont 14 sont accessibles post-bac et 23 post-prépa.

Avec la crise sanitaire, difficile de se rendre sur les campus, d’aller à la rencontre des étudiants et diplômés et de faire un choix de cœur pour votre future école de commerce. Aussi notre classement des grandes écoles de commerce se veut plus que jamais un outil d’aide à l’orientation, d’autant que le classement SIGEM - pour les écoles post-prépa - n’a pu se tenir en 2020. 

Le palmarès général des grandes écoles de commerce vous donne un aperçu global de la tendance de cette année. Vous avez aussi la possibilité de faire votre propre ranking à partir des critères qui sont importants à vos yeux pour déterminer vos choix.

Cette année nous proposons aussi un filtre écoles accessibles post-bac / et post-classe préparatoire pour vous donner une vision globale du positionnement des écoles par voie de recrutement. Vous avez ainsi tous les éléments en main pour choisir sereinement et efficacement la meilleure école de commerce pour vous !

C’est une petite révolution dans le milieu… Si le top 3 – HEC, Essec et ESCP – reste immuable, l’emlyon cède sa place de 4e à l’Edhec avec un seul point d’écart. L’école lyonnaise perd notamment des points sur la durée du grade master qui est passée à trois ans en 2020, au lieu de cinq.

Grande stabilité du top 10 des écoles de commerce

HEC maintient sa position de leader mais reste, comme l’an dernier, talonné par l’Essec. Cette dernière concède son point de retard sur le critère des entreprises présentes dans le Top trendence des entreprises préférées des étudiants. Skema confirme de son côté son entrée dans le très sélect top 5 pour la deuxième année consécutive. Elle est suivie de Neoma qui se maintient à la 7e place, puis de Grenoble EM qui gagne une place, ex aequo avec l’Ieseg (8e). Kedge ferme la marche du top 10 du palmarès comme l’an dernier.

Le top 20 : les écarts se resserrent entre écoles de commerce

Dans le top 20, les écoles de management sont dans un mouchoir de poche. Seulement 11 points séparent Rennes School of business (11e place avec 59 points) de l’IMT BS (19e avec 48 points). Malgré l’homogénéité apparente de ce groupe, c’est dans les places intermédiaires que les évolutions sont les plus fortes.

Ainsi, Excelia BS (ex La Rochelle BS) fait la plus belle progression du palmarès avec sept places gagnées (17e). Elle progresse dans plusieurs critères, notamment celui des labels internationaux, l’école étant désormais triplement accréditée - AACSB, EQUIS et AMBA. Elle est suivie par l’Essca qui évolue de cinq places pour se nicher à la 16e position. En revanche, Montpellier BS, l’EMLV et l’EM Strasbourg régressent toutes de deux places tout en se maintenant dans le top 20. Audencia perd une place et devient 12e.

Les écoles de management en perte de vitesse

Attention, toutefois, la compétition se fait les unes par rapport aux autres. Une business school qui perd des places n’est pas forcément en recul : ce sont bien souvent les autres qui ont progressé.

Ainsi l’ISC Paris qui chute de six places, tout comme Paris school of business qui en perd trois, comptabilisent néanmoins le même nombre de points que l’an dernier – respectivement 45 et 47. L’EM Normandie qui perd deux places concède quant à elle deux points par rapport au précédent palmarès. En bas de tableau, on note aussi quelques surprises, notamment l’Esdes qui perd trois places et l’Idrac deux.

Le top 5 en tête pour les salaires

Au-delà de ces données, certains indicateurs sont très regardés par les étudiants parmi lesquels celui du salaire à la sortie et celui atteint trois années après la remise de diplôme. Ces données proviennent d’une enquête réalisée par l’Etudiant pendant l’été 2020 auprès des diplômés des promotions 2016 et 2019.

Sans surprise, HEC arrive première de ce critère que ce soit directement à la sortie d’études ou trois ans après. Les jeunes diplômés pourront espérer avoir une rémunération supérieure à 41.000 euros dans cinq écoles du top 5 – HEC évidemment, mais aussi, Essec, l’emlyon, ESCP et Edhec.

Trois ans après leurs études, les jeunes professionnels pourront obtenir un salaire annuel supérieur à 51.000 euros dans sept écoles. Audencia et Skema rejoignent ainsi le haut de tableau sur ce critère.

Attention toutefois, ces chiffres donnent une tendance générale qu’il convient de nuancer puisqu’ils dépendent du nombre variable des diplômés qui ont accepté de répondre à l’enquête de l’Etudiant. Par ailleurs, les niveaux de salaires dépendent aussi des secteurs d’activité choisis par les diplômés. Typiquement, la finance comme le conseil rémunèrent beaucoup plus que la vente ou la communication…

L’impact de la crise sanitaire

Ce classement a été réalisé à cheval sur l’année 2019 et 2020. La crise sanitaire a ainsi pu affecter les écoles mais la majorité des actions engagées ont pu être réalisées, c’est pourquoi nous avons décidé de prendre en compte certains indicateurs des établissements "tels qu’ils auraient dû être". C’est notamment le cas pour l’international, les forums entreprises mais aussi pour les moyennes au bac que nous avons choisi de lisser sur trois ans pour éviter les effets de la crise. Ce choix a été fait afin de ne pas pénaliser les écoles face à une situation mondiale qui touche tous les secteurs.

Pour en savoir plus sur les écoles de commerce :

- Insertion professionnelle : comment les écoles de commerce accompagnent les étudiants en période de pandémie ?

- Les écoles de commerce face aux défis de l'enseignement à distance

- Faire une école de commerce sans se ruiner, c'est possible

- Les écoles de commerce et le casse-tête de la mobilité internationale

- Ecoles de commerce : l’apprentissage, un levier d'ouverture et d'insertion

- Les écoles de commerce, pépinières d'entrepreneurs