1. Classement 2020 des grandes écoles de commerce

Classement 2020 des grandes écoles de commerce

Personnalisez votre classement en sélectionnant un profil ci-dessous, mais aussi en filtrant les établissements (concours, académie, alternance…) et en ajoutant ou ôtant des indicateurs. Cliquez ensuite sur l'école qui vous intéresse pour accéder à sa fiche et à notre commentaire.
Sommaire du dossier
37 établissements

Classement 2020 des grandes écoles de commerce

Gheorghe Cerescu
Guillaume Lecompte Boinet
Dahvia Ouadia
Publié le 24.01.2020

Découvrez notre classement 2020 des grandes écoles de commerce délivrant le grade de master. Cet outil d’orientation va vous permettre de croiser les critères pour trouver l’école la plus adaptée à votre profil. Nous avons passé au crible 37 écoles grade de master, dont 14 sont postbac et 23 post-prépas.

Comme vous l’avez constaté, nous avons choisi de mettre en stand-by notre classement 2020 des grandes écoles de commerce, publié initialement le 13 décembre dernier. Ce choix est le nôtre et a été guidé par le souci de consolider certaines données. Le classement ci-dessous a été établi dans l’esprit qui nous anime depuis toujours de vous apporter des informations indépendantes et de qualité afin de vous accompagner au mieux dans vos choix d’orientation.

Sans surprise, le groupe de tête de notre palmarès change assez peu par rapport à l’an dernier. On retrouve les mêmes aux quatre premières places avec l’indétrônable HEC Paris, suivi de l’ESSEC, l’ESCP Business School (son nouveau nom) et emlyon.

La hiérarchie du top 5 des écoles n’a cependant pas bougé. On a néanmoins frôlé l’égalité entre les deux premiers du classement 2020, HEC Paris et l’ESSEC, qui sont au coude à coude avec un point de différence. L’école de Cergy-Pontoise cède un petit point sur le critère "exposition au multiculturalisme" (il est calculé à partir du nombre de nationalités différentes présentes chez les diplômés du programme et chez les professeurs).

Lire aussi : Classement du Financial Times des meilleures écoles de management : HEC Paris détrône la London Business School

La compétition fait rage

Par ailleurs, il y a un certain resserrement des écarts sur les dix premiers du palmarès : l’année dernière, une vingtaine de points les séparaient, alors que cette année, ce total est tombé à 15 points. Signe sans doute d’une montée en qualité des meilleurs établissements... et d’une compétition croissante entre les écoles de commerce.

C’est dans les places intermédiaires que des changements - parfois importants - interviennent : Grenoble EM perd 3 places tandis que la Nantaise Audencia en cède quatre. A l’inverse, Skema Business School et Rennes School of Business gagnent deux places. D’autres hausses sont à noter, comme celles de l’EMLV, de l’ISC Paris, de La Rochelle Business School et de l’ESDES Lyon, qui gagnent entre 4 et 5 places.

La compétition - et la notation - se font les unes par rapport aux autres écoles. Un établissement qui perd des places n’est pas forcément "mauvais" : ce sont les autres qui ont progressé.

Lire aussi : Découvrez tous les résultats de notre classement des écoles de commerce post-bac 2019-2020 

Intégrer un grand groupe ou pas ?

Le fait que votre future école de management appartienne à un groupe, comme l’INSEEC (groupe INSEEC U.) n’est pas une garantie absolue de réussite. Cependant, les synergies offertes par une grande structure peuvent être bénéfiques. Ainsi, Neoma BS, fruit d’une fusion en 2013 entre Reims Management School avec Rouen Business School, gagne cette année 6 points ce qui lui permet de s’accrocher à sa septième place. Les écoles de management issues de regroupements, comme Neoma, Skema, ou faisant partie d’un groupe, comme l’EMLV, tirent plutôt bien partie des synergies qu’elles ont créées.

Un panel et des critères quasi inchangés  

Le panel d’écoles classées n’a quasiment pas changé par rapport à l’année dernière. Seule l’ESC Pau a disparu de notre classement. De même, la distribution des écoles entre celles qui intègrent leurs élèves en post-bac et celles après une prépa a peu changé : les post-bac sont au nombre de quatorze, et on les retrouve plutôt dans la deuxième moitié du palmarès. La première post-bac du classement, l’IESEG, apparaît au 8e rang.

Quant aux critères classants ils sont au nombre de quinze (voir méthodologie). A ce titre, les premières places sont trustées par des écoles affichant une grande régularité dans leur notation, sur la quasi-totalité des indicateurs. Ainsi, HEC, l’ESSEC ou l’ESCP Business School collectionnent les notes 5 (la plus élevée). HEC obtient même 5 à tous les critères classants, un sans-faute parfait. 

Attention aux salaires 

L’un des critères que vous regarderez en premier sera sans doute le salaire à la sortie, et trois ans après la diplomation. Cette donnée résulte d’une enquête réalisée par L’Etudiant pendant l’été 2019, auprès des anciens pour les promotions 2018 et 2015. Il y a forcément des biais, notamment sur le nombre de répondants (plus ou moins nombreux) et sur les niveaux de rémunérations. C’est une tendance, et pas forcément le salaire gravé dans le marbre. D’autant que les rémunérations varient aussi selon les secteurs et les métiers, voire les pays d’exercice.

Où se renseigner sur son orientation?

Sur le Salon Virtuel des études supérieures, avec ou sans alternance. RDV les 17, 18, 19 et 20 juin. Pour s'inscrire, c'est par ici !