Commerce, Banque, Assurance, Gestion, Ressources Humaines, Communication

Bac +2 à Bac+5 en alternance

publié le 06 Avril 2016
3 min

Vous avez sélectionné votre formation en alternance. Bravo ! Vous voici à présent quasiment dans une démarche de chercheur d’emploi pour trouver une entreprise d’accueil. Pas de panique ! Mettez toutes les chances de votre côté en suivant ces dix règles simples et efficaces.

1. Se donner du temps

Rechercher une entreprise en alternance prend du temps. Mieux vaut anticiper et commencer à défricher le terrain entre 6 mois et 1 an avant le début de la formation ! Sachez que la période d’avril à juin est consacrée au recrutement des apprentis en entreprise.

2. Multiplier les contacts

Sauf coup de chance, il faut généralement contacter un grand nombre d’entreprises avant d’obtenir un contrat en alternance. Première étape : démarchez les employeurs potentiels pour connaître leurs besoins, puis proposez-leur d’envoyer votre CV en indiquant que vous êtes disponible pour un entretien. Au rythme de 80 à 100 entreprises chaque mois, vous devriez rapidement récolter les fruits de vos efforts.

3. Explorer aussi du côté des PME

Vous avez certainement commencé à prospecter les grandes entreprises, mais pensez aussi à élargir votre recherche aux PME. La raison ? Près d’1 jeune sur 5 décroche en effet un contrat dans une entreprise de moins de 50 salariés et 40 % dans une structure de moins de 5 salariés. Une astuce : lisez régulièrement la presse, qui parle des entreprises en croissance.

4. Soigner sa candidature

Une mise en page soignée, une orthographe irréprochable, un titre approprié au poste visé… un CV bien présenté donnera une image positive de vous. Quant à votre lettre de motivation, elle doit être adaptée à l’entreprise que vous sollicitez. Cela montre que vous vous intéressez à ses activités.

5. Solliciter son réseau

Premier réflexe à avoir : tournez-vous vers votre centre de formation qui bénéficie d’un réseau d’entreprises élargi et peut vous aider à rédiger votre candidature ou préparer un entretien. N’hésitez pas aussi à solliciter votre entourage (famille, amis, camarades de promotion, amis d’amis).

6. Prendre des initiatives

S’il faut que vous répondiez aux petites annonces, pensez aussi à envoyer des candidatures spontanées. La raison ? Une grande partie des emplois créés le sont sans qu’une offre soit publiée. Il suffit de tomber au bon moment.

7. Utiliser les outils Web 2.0

Avoir son CV en ligne est incontournable. Où ? Sur tous les sites de recherche d’emploi généralistes (Keljob.fr, Pole-emploi.fr), les sites de recherche spécialisés (alternance.com, alternance.emploi.gouv.fr), les plates-formes des entreprises. Sans oublier, bien sûr, les réseaux sociaux (Linkedin, Viadeo). Mettez en lien vos réalisations les plus abouties et assurez-vous de présenter des profils Facebook, Twitter ou Instagram irréprochables !

8. Exploiter tous les filons

CCI (chambres de commerce et d'industrie), conseils régionaux, CIDJ (centres d’information et de documentation pour la jeunesse), cités des métiers… Ces organismes sont de vraies mines d’informations, et peuvent vous aider dans votre recherche.

9. Bien se préparer à l’entretien

L’étape du CV validé, vous voici désormais convié à un entretien de recrutement dans une entreprise. N’hésitez pas à contacter un chargé de relations entreprises de l'école qui saura vous guider pour mettre en avant vos forces. Vous devez savoir affirmer vos compétences, vos qualités, vous appuyer sur vos expériences professionnelles. Un bon entretien est un entretien construit et argumenté.

10. Soigner son look

Si l’argumentaire est essentiel pour montrer à l’employeur de quoi vous êtes capable, votre présentation compte tout autant. Les essentiels à retenir : troquez votre jean et vos baskets pour une tenue professionnelle, affichez votre plus beau sourire, soyez à l’heure au rendez-vous et montrez-vous enjoué.