Commerce, Banque, Assurance, Gestion, Ressources Humaines, Communication

Bac +2 à Bac+5 en alternance

publié le 14 Decembre 2016
3 min

La force d’un centre de formation comme Akor est d’offrir à ses élèves des chances supplémentaires de réussite professionnelle, grâce à un impressionnant réseau d’entreprises partenaires. Un atout précieux, qui a permis à Robin, 20 ans, étudiant en BTS, de décrocher une alternance dans le secteur de son choix en à peine un mois. Ces liens privilégiés se prolongent bien après les études, lorsque des ex-étudiants d’Akor comme Chloé, 21 ans, piochent dans le vivier des petits nouveaux pour embaucher des alternants.

« Je savais que je pouvais compter sur le service de placement d’Akor pour me trouver des alternants sérieux et professionnels. » Chloé Bensoussan, assistante de direction à la Société générale, diplômée du BTS assistant manager.

« Lorsque j’ai eu besoin de faire appel à des alternants pour venir renforcer mon service, mon premier réflexe a été de me tourner vers mon ancien centre de formation. La raison ? Je savais que je pouvais compter sur le service de placement d’Akor pour me trouver des candidats sérieux et professionnels. À maintes reprises, pendant ma formation, j’ai pu vérifier la réactivité et la compétence des chargés de relation, qui s’appuyent sur un carnet d’adresses de plus de 3 000 entreprises. Cela fait assurément partie des points forts de cet établissement. Maintenant que je suis du côté des recruteurs, je prends mon rôle de tuteur très à cœur. Étant moi-même passée par la case alternance, j’ai la capacité de me mettre à la place des jeunes avec ce statut. Je connais leurs appréhensions et peux sans difficulté anticiper leurs besoins. Au-delà de développer un solide réseau, il est important pour eux d’être accompagnés pendant leur alternance par des tuteurs disponibles et prêts à leur prodiguer des conseils. Et c’est ce que j’essaie de faire. »

« Akor s’implique auprès de ses alternants, mais aussi de ses entreprises partenaires. Cela m’incite à en faire autant et à bichonner mes relations professionnelles. » Robin Corsin, 20 ans, étudiant en 2e année de BTS MUC, en alternance chez Diptyque (artisan parfumeur). 

« L’un des arguments phares mis en avant par Akor est son programme de job dating. Si je n’avais quasiment aucun doute sur la qualité du centre de formation, cette option m’a définitivement convaincu de m’inscrire chez Akor. En un temps record, les chargés de relation m’ont aidé à trouver une alternance, et, en plus, dans le secteur qui me tenait à cœur ! Mais l’accompagnement ne s’arrête pas là. Pendant toute la durée de la formation, un chargé de suivi entretient des échanges réguliers avec notre tuteur. J’ai particulièrement apprécié lorsque celle qui s’occupait de moi s’est déplacée dans la boutique où je travaille pour rencontrer mon manager. D’autres se seraient contentés de décrocher leur téléphone. Une preuve supplémentaire qu’Akor s’implique auprès de ses alternants, mais aussi de ses entreprises partenaires. Cela m’incite à en faire autant et à bichonner mes relations professionnelles. Comme beaucoup, je suis convaincu qu’il est important de bien s’entourer pour pouvoir exercer un métier qui correspond à ses attentes. »

Voir plus Paroles d'étudiantes