1. Top 6 des métiers qui transforment l’essai
Partenariat

Top 6 des métiers qui transforment l’essai

Envoyer cet article à un ami
Métiers du sport // © Amos
Métiers du sport // © Amos

Les stars mystères du sport, ce sont eux. Plutôt que courir derrière un ballon, ils ont choisi d’être derrière les manettes et contribuent chaque jour davantage à faire du business du sport une économie à part entière. Focus sur les 6 métiers sur lesquels il faut miser.

Community manager

Au sein d’une agence de stratégie digitale, c’est celui/celle qui casse les codes, innove, partage sa passion. Sa mission principale consiste à administrer les différentes plates-formes sociales (Facebook, Twitter, Instagram) en mettant au point le planning de publication, créant du contenu, faisant le brief studio. C’est également à lui/elle que revient le rôle de modérer les commentaires des internautes, d'analyser les flux, tout en restant en veille constante sur les tendances du marché. Il/elle peut également être amené(e) à gérer les newsletters, de la rédaction à l’envoi en passant par la gestion des bases de données. Bref, mieux vaut être une pointure des réseaux sociaux et avoir la fibre relationnelle pour être capable de travailler avec une équipe dynamique.

Le + qui change tout : connaître tout le gratin des influenceurs du business du sport.

Responsable sponsoring

Que serait le secteur sportif sans financements ? Comment pourrait-on parler de business du sport s’il manque le business ? C’est bien simple, le sponsoring est la clé de voûte du sport et le métier de responsable sponsoring, incontournable pour faire avancer la machine. C’est le pape des partenariats stratégiques, celui qui va permettre au club ou à la fédération sportive dont il dépend de se développer ou de mener à bien un projet ou un événement. Grâce à son expertise, il/elle gère les sponsors existants tout en en démarchant de nouveaux en fonction des objectifs de sa structure. Persuasif(ve) et percutant(e), il/elle a toujours le mot qu’il faut pour convaincre les investisseurs potentiels. Avec ses larges épaules il/elle endosse sans difficulté les responsabilités inhérentes à son poste. Bref, c’est lui/elle le/la boss !

Le + qui change tout : obtenir les 06 de toutes les marques qui comptent.

Concepteur/trice d’événements sportifs

Que ce soit pour organiser la rencontre régionale de deux clubs de football, la prochaine course hippique à l’hippodrome de La Baule, l’Enduro du Touquet ou la Coupe du monde de foot au Stade de France, le concepteur/la conceptrice d’événements sportifs est un personnage-clé dans le monde du sport. C’est grâce à lui/elle que le sport peut vivre par le biais de compétitions ou de rencontres. Si les moyens investis et les compétences requises ne sont pas les mêmes suivant l’ampleur de la manifestation, sa mission de chef d’orchestre consiste dans tous les cas à planifier, coordonner, manager, budgétiser, gérer dans les moindres détails ou encore promouvoir de façon à garantir le bon déroulement d’un événement. Son nom de code : polyvalence. Mieux vaut pour exercer ce métier faire montre d’une adaptabilité à toute épreuve. À noter : l’explosion des compétitions e-sportives met en lumière une nouvelle catégorie de professionnel(le)s à la fois expert(es) en gaming et en organisation d’événements… Une tendance qui ne va faire que s’accentuer au cours des prochaines années !

Le + qui change tout : les Very Important Persons (VIP), ce sont eux !

Digital marketing manager

Attention espèce recherchée ! Imaginez-vous l’ouverture de Roland-Garros, le lancement d’une nouvelle paire de tennis ou le transfert du siècle dans un club de football sans une stratégie béton en communication digitale ? Le digital marketing manager est sur tous les fronts numériques pour rendre une marque visible. Après avoir fixé le cap, il/elle déploie son talent pour générer du trafic sur un site Web, améliorer les ventes online, fédérer des communautés grâce aux réseaux sociaux. Grand(e) stratège, passionné(e) de technologie numérique, curieux(se) de l’air du temps, toujours à l’affût de nouveautés, il/elle a de nombreuses cordes à son arc !

Le + qui change tout : savoir transformer des supporters en clients !

Data analyst

Telle équipe est meilleure à domicile qu’à l’extérieur, tel autre club de foot est une star dans son pays mais n’arrive pas à s’imposer dans la Chapions league, les joueurs de ce club sont plus souvent blessés que ceux de l’équipe adverse… Depuis une vingtaine d’années, la collecte et l’analyse des données statistiques ont fait leur entrée dans l’univers sportif et révolutionnent la face du sport. Encore faut-il savoir s’en servir ! C’est là qu’intervient l’analyste du sport, aussi appelé « scientifique du sport ». Ce métier, apparu au Royaume-Uni, fait une entrée remarquée en France et a de beaux jours devant lui. Son rôle consiste à fournir aux entraîneurs et aux joueurs des données objectives tant sur le plan collectif qu’individuel, de façon à influer sur les prestations des professionnels du sport et optimiser leurs performances. Réactivité, adaptation, résistance à la pression, anticipation, sont les maîtres mots de cet as des données.

Le + qui change tout : prédire tous les résultats des matchs et épater ses copains.

Trader en paris sportifs

Qui dit trader, dit souvent Bourse, actions, valeurs. Aussi surprenant que cela puisse paraître, le milieu sportif a aussi son trader, son spécialiste des paris sportifs, celui qui a le nez pour flairer les bons coups et miser sur le bon cheval. Méconnu du grand public, ce métier n’en est pas moins crucial dans le business du sport. Courses, matchs, compétitions, s’il/elle n’était pas là pour fixer les cotes, comment feraient les joueurs pour parier ? C’est au trader en paris sportifs que revient cette lourde responsabilité d’être capable de donner une cote qui permettra à l’opérateur de remplir sa mission. Mieux vaut viser juste ! Il/elle doit être donc à l’écoute permanente du marché pour prendre les bonnes décisions, avoir le cœur bien accroché pour supporter le stress engendré par les paris, et une excellente connaissance de la législation du sport.

Le + qui change tout : assister aux événements sportifs gratos.