Par proposé par l'ECITV, publié le 21 Novembre 2019
4 min

Outre ses programmes novateurs, l’ECITV attache une grande importance au développement personnel de ses étudiants. Des retours d’expérience en entreprises aux différents workshops et séminaires, tout est fait pour que chacun y trouve sa voie.

Installé en plein cœur du quartier de Beaugrenelle, à deux pas notamment des sièges de Radio France et France Télévisions, le campus de l’ECITV jouit d’un emplacement stratégique dans la capitale.

À taille humaine et portée sur le dialogue, l’école permet aux étudiants de se sentir en confiance dès les premiers mois. Question de bon sens. « On ne met aucune frontière entre l’étudiant et l’administration, confirme le directeur, Yoann Barrier. On essaie d’être dans la personnalisation. Dès l’instant où ils ont un problème, les étudiants viennent nous voir. L’objectif est d’en faire des personnes performantes. »

À l’écoute des problématiques de chacun, l’équipe pédagogique veille également à maintenir un état d’esprit collaboratif, indispensable dans la vie active. « C’est très familial sans être familier, ajoute Yoann Barrier. Le fait qu’on soit à taille humaine nous donne la possibilité de savoir exactement où en est chaque étudiant. Je connais le nom de quasiment tous mes étudiants sans regarder mon trombinoscope. Notre force, c’est qu’ils s’entendent bien et que nous soyons très à l’écoute de leurs commentaires. »

Pour devenir les experts de demain du secteur du Web et du digital, les étudiants ont également accès à différentes salles pour préparer leurs cours, travaux pratiques et autres soutenances. Outre la cafétéria et le baby-foot pour relâcher un peu la pression, le campus dispose notamment de deux box spécifiques équipés d’ordinateurs et de matériel pour organiser des réunions ou consulter des mémoires d’anciens élèves.

Conférences et séminaires

Côté vie associative, un BDE est également présent pour mener des actions ponctuelles et organiser des événements. Côté international, les étudiants ont par ailleurs la possibilité, en troisième année, de partir étudier aux États-Unis, en Angleterre ou au Canada pour s’enrichir de la culture anglo-saxonne.

Alors que l’ECITV lancera, dès octobre 2020, un nouveau mastère « Digital marketing, big data et intelligence artificielle », la direction ne cesse de trouver de nouveaux moyens pour emmener ses étudiants à un haut niveau de compétences. Deux conférences par mois ainsi que des hackathons réguliers sont notamment organisés, sans parler des workshops et séminaires thématiques programmés tout au long de l’année pour les étudiants en fin de cursus. Pour ce faire, l’école essaie de dénicher les meilleurs intervenants pour nourrir au mieux les projets de ses protégés.

« En novembre, nous avons organisé par exemple l’événement “Women tech” afin d’essayer de briser le mythe qui voudrait que les femmes ne pourraient pas être performantes dans les métiers de la tech », confie le directeur, jamais à court d’idées.