Des formations pour trouver un métier qui a du sens et contribue à changer le monde

Par L'Etudiant Fab, publié le 20 Janvier 2022
7 min

Aujourd’hui, de plus en plus d’étudiants cherchent à donner du sens à leurs études. Le but ? Trouver un emploi en adéquation avec leurs valeurs et contribuer à changer le monde à leur échelle. De nombreuses écoles et formations s’inscrivent dans cette optique, dont l’ESC Clermont Business School. Focus sur un vent de fraîcheur qui souffle sur les études supérieures.

Accompagner des étudiants en quête de sens

Depuis plusieurs années, on constate que beaucoup d’étudiants ont tendance à changer de voie, car ils ne se reconnaissent plus dans les formations qu’ils avaient choisi de suivre. Ces changements d’orientation – qui prennent parfois la forme d’un virage à 180 degrés – font écho au besoin de donner du sens à son projet professionnel. La plupart des étudiants d’aujourd’hui ont été sensibilisés dès leur plus jeune âge aux nouveaux enjeux environnementaux et sociétaux. Il est donc normal qu’une partie d’entre eux souhaitent apporter leur pierre à l’édifice en exerçant un métier susceptible d’avoir un impact sur des problématiques aussi diverses que le réchauffement climatique et les inégalités sociales.

En parallèle, de nombreux projets – dont des start-up – naissent de la volonté de changer le monde en profondeur. C’est donc tout sauf un hasard si l’année 2020 marque un record en matière de créations d’entreprises (notamment via le statut de micro-entrepreneur) malgré une période marquée par la crise liée au Covid-19. Des formations sont créées chaque année afin d’accompagner au mieux tous ces jeunes déterminés à faire bouger les choses à leur échelle. Encore faut-il les connaître !

Comment trouver une formation pour changer le monde ?

De plus en plus d’écoles ont compris cette volonté des étudiants de donner davantage de sens à leur projet professionnel. En réponse, des formations adaptées voient le jour. De multiples cursus sont, par exemple, proposés dans le secteur de l’écologie et de l’environnement.

Si le choix d’une formation qui correspond à ses valeurs est essentiel, celui d’une école ou d’une université engagée l’est tout autant. Intégrer une structure dont la pédagogie est résolument tournée vers des préoccupations que l’on partage fait donc partie des priorités affichées par les étudiants. Parmi ces écoles, on peut notamment citer l’ESC Clermont Business School, qui figure dans le top 15 des établissements d’enseignement supérieur « pour changer le monde ». Ce classement – qui résulte d’un partenariat entre Les Échos START et ChangeNOW – s’intéresse aux écoles qui ont le mieux intégré ces enjeux contemporains à leurs programmes d’études. Ce dernier reflète à quel point des problématiques comme le réchauffement climatique, la lutte contre les discriminations ou encore le développement durable font désormais partie intégrante de nombreux cursus de formation.

Au sein de ce classement, l’ESC Clermont Business School se distingue tout d’abord par la diversité de ses étudiants et professeurs ainsi que par sa politique d’ouverture sociale. Elle est également reconnue pour son important réseau de diplômés, qui témoigne d’un réel engagement des anciens étudiants dans des métiers à fort impact sur l’environnement et la société.

Devenir acteur de la transition écologique et sociétale

Afin de définir au mieux son projet professionnel, il est essentiel de tenir compte de ses propres valeurs et préoccupations. Chacun peut agir à son échelle et contribuer à changer le monde à sa façon. Dans cette optique, l’ESC Clermont Business School encourage ses étudiants à développer leurs idées et à réaliser leurs projets.

Pour y parvenir, certaines rencontres peuvent être décisives. C’est la raison pour laquelle l’école tient à mettre en avant son Association des Diplômés. Ce réseau – qui ne compte pas moins de 13 000 diplômés à travers le monde – regorge d’anciens élèves qui n’ont pas hésité à tenter leur chance. Ils ont cru en leur projet et sont parvenus à le concrétiser.

Parmi ces anciens étudiants, certains illustrent parfaitement la philosophie « make sense » de l’ESC Clermont Business School. On peut notamment évoquer les parcours de d’Anaïs, James et Clément ou encore Mateo :

  • Anaïs a fondé « Le Petit Carré Français » avec Damien, son conjoint rencontré dans les murs de l’open incubateur de l’école. Le succès de cette marque zéro déchet et 100 % « made in France » a notamment permis l’embauche de 22 personnes en situation de handicap.
  • James et Clément, soucieux de leur impact environnemental, ont eu l’idée capillotractée de créer Capillum, une start-up de valorisation de cheveux avec des applications dans des domaines tels la santé, la dépollution, la cosmétique…
  • Mateo, colombien d’origine, n’a pas hésité à se tourner vers les producteurs de café de son pays après l’obtention de son diplôme pour créer son entreprise, « Café Tres Cruces », qui répond à une logique de commerce équitable.

Des cursus adaptés au désir de changement des étudiants

En tant que Grande École de Commerce, l’ESC Clermont Business School a un rôle prépondérant à jouer dans la sensibilisation et la formation des managers et des entrepreneurs de demain. À cet effet, l’école propose différents cursus qui permettent de trouver un métier qui a du sens et contribue à changer le monde. La filière sectorielle sur les mobilités durables en est un parfait exemple. Bachelor en alternance, Master Grande École, Masters of Science (MSc), voire formation courte certifiante, l’ESC Clermont Business School adapte ses programmes aux défis de demain.

En outre, l’école propose des parcours à la carte, en fonction de ses appétences et du développement de son projet professionnel. Il est possible d’entreprendre plusieurs spécialisations au sein d’un même Master et ainsi, d’obtenir un double diplôme de fin d’études. Par exemple, il est possible de choisir en Master Grande École la spécialisation Mobility : Business Models and Vehicules for the Future au premier semestre et d’aller plus loin en suivant, au deuxième semestre, le MSc Transforming Mobility sans frais ni année supplémentaire.

L’ESC Clermont Business School propose également un programme Master of Science ouvert aux jeunes diplômés à partir de bac +4 : le MSc Design & Strategy for the Anthropocene. Ce programme 100 % en anglais, unique en son genre et coconstruit en partenariat avec Strate École de Design Lyon, vise à former en un an les étudiants à des métiers comme ceux de manager de la transition écologique, responsable RSE ou encore consultant en développement durable.

Ainsi, de nombreuses écoles et universités ont intégré dans leurs programmes pédagogiques des formations centrées sur les enjeux sociétaux et environnementaux contemporains. Le développement de ces nouveaux cursus répond à une demande croissante des étudiants, soucieux de trouver un métier qui a du sens et contribue à changer le monde.