Les MSc, ces cursus qui boostent votre CV !

publié le 30 Novembre 2020
5 min

Hyper spécialisants et en anglais, les MSc sont des cursus idéaux pour booster votre CV dans le secteur du business et du marketing ! Leur développement permet l’accès au premier emploi dans de grandes entreprises.

Pour accéder plus facilement à un premier emploi, de plus en plus d’étudiants en poursuite d’études post-master avec un bac +4 en poche font le choix d’un master spécialisé. L’objectif ? Associer un cursus et un diplôme d’une école membre de la Conférence des Grandes Écoles à un cycle universitaire afin d’accéder en toute sérénité au secteur du business marketing.

Cette opportunité d’offrir un nouvel élan aux étudiants désireux de se former en ciblant un programme de spécialisation, de nombreuses écoles supérieures s’en préoccupent. À l’instar de l’ESC Clermont Business School qui compte pas moins de neuf programmes spécialisants, dont sept Masters of Science (100 % en anglais, accessibles après bac +4) et deux mastères spécialisés (accessibles après bac +5).

Des programmes qui forment des experts dans un domaine

De nos jours et au vu des enjeux, se spécialiser dans des domaines d’avenir au plus près du marché n’est plus une recommandation, mais une nécessité. Du management à la business intelligence en passant par la Fintech, les nouveaux process en marketing ou encore une expertise en supply chain, petites et grandes entreprises attendent beaucoup d’un salarié.

C’est pourquoi l’obtention d’un double diplôme ou d’une hyper-spécialisation est un gage de réussite sur le long terme. Des nouvelles stratégies du sport business aux innovations en ressources humaines et managériales, les programmes des grandes écoles de commerce forment en effet des experts qui se doivent de vivre en cohérence avec leur temps.

Cela passe également par la connaissance des techniques du design aujourd’hui plébiscitées pour développer créativité et innovation dans les entreprises. Mais aussi par des spécialisations dans des domaines qui permettront d’inventer ou de construire un nouveau monde : le développement durable, bien sûr, désormais intégré dans l’ensemble des projets business, mais aussi des domaines plus sectoriels comme les mobilités du futur. Pour ce faire, les écoles, à l’instar de l’ESC Clermont Business School, font appel à des intervenants professionnels de grande qualité encore en activité.

Des programmes en anglais et en alternance

Parmi les compétences indispensables à bac +5 pour des métiers évolutifs, l’anglais est primordial. La quasi-totalité des cours en masters spécialisés est donc dispensée dans la langue de Shakespeare afin de préparer au mieux les étudiants aux échanges bilingues. Des classes interculturelles, regroupant des étudiants du monde entier, facilitent l’apprentissage de chacun.

À l’image des possibilités offertes par l’ESC Clermont BS, leur accessibilité en contrat d’alternance gomme par ailleurs le frein financier que pourraient ressentir certains candidats. Opter pour un contrat de professionnalisation pour suivre un Master of Science est aujourd’hui l’option choisie par la majorité des étudiants français.
Au rythme mensuel de deux ou trois semaines en entreprise et d’une semaine en cours, le parcours de formation en alternance comprend 16 semaines de cours avec un tronc commun et des enseignements spécialisés dédiés aux métiers visés.

L’accès à un réseau utile pour la vie

Les grandes écoles de la Conférence des Grandes Écoles ont de tout temps privilégié la force du réseau et c’est encore un atout important que recherchent les candidats rejoignant les MSc à bac +4. Concrètement, un réseau d’entreprises partenaires qui conçoivent et interviennent dans les programmes propose des missions de stage ou d’alternance qui sont bien souvent une passerelle vers l’emploi.

À l’ESC Clermont Business School, près de 400 entreprises ont recruté les 537 alternants cette année. Une équipe travaille d’ailleurs à plein temps dans l’école, avec trois personnes qui assurent le lien entre les entreprises et les étudiants et candidats.

C’est un véritable atout dont chaque étudiant peut profiter pour développer son employabilité.

Enfin, vient s’ajouter la force des réseaux de diplômés, historiques dans les grandes écoles françaises. Rejoindre un MSc d’une grande école après un bac +4, c’est aussi devenir à terme un nouveau membre du réseau de diplômés. C’est bien simple : à Clermont, l’école compte 13 000 alumni dans 80 pays ! Alors, foncez pour booster votre CV !

Human road Human road