1. Erasmus+: la mobilité européenne pour les apprentis !
Accueil

Erasmus+: la mobilité européenne pour les apprentis !

Le programme de mobilité Erasmus permet aux apprentis de vivre une expérience unique en Europe. Un atout indéniable pour développer leurs compétences et valoriser leur parcours.

Envoyer cet article à un ami
 // © FNCPA
// © FNCPA

(FNPCA - En partenariat avec l'Artisanat)

Qui n’a pas entendu parler d’Erasmus, ce programme créé il y a trente ans et qui permet aux étudiants de partir dans un pays d’Europe afin de poursuivre leurs études ? Aujourd’hui, les apprentis ont la possibilité de vivre cette expérience unique dans une trentaine de pays. Parmi eux, les États membres de l’Union européenne mais aussi la Macédoine, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Turquie. Ce programme de mobilité lancé par Bruxelles sous le patronage du Parlement et de la Commission européenne a pour but de permettre aux apprentis de profiter des mêmes avantages que les étudiants. En 2015, 4 500 apprentis de niveau CAP, BEP et bac ont ainsi bénéficié d’un séjour grâce à Erasmus+.

 

Pour quoi faire ?

Pendant une période de deux semaines à 12 mois, les jeunes apprentis suivent des cours dans un organisme de formation professionnelle et effectuent une période de stage dans une entreprise du secteur de l’artisanat du pays d’accueil. Le centre de formation d'apprentis (CFA) conçoit avec l’apprenti le projet de mobilité et encadre son organisation. Par ailleurs, la personne chargée des relations internationales aide le jeune dans la recherche de son stage. Sur place, un tuteur l’accueille et l’accompagne. Objectifs de l’opération : développer de nouvelles compétences, apprendre la langue du pays et découvrir d’autres habitudes de travail. De quoi rendre ces jeunes plus curieux, ouverts et confiants quant à leur avenir.

 

Du travail plus rapidement

D’après une enquête relayée par l’agence Erasmus, 65 % des apprentis se considèrent comme plus autonomes après leur séjour et 59 % se disent plus motivés dans leur travail au CFA à leur retour. À plus long terme, les statistiques indiquent clairement que partir dans un pays d’Europe favorise l’entrée sur le marché du travail. Avec ce type d’expérience qui fait souvent la différence au moment de l’entretien d’embauche, les ex-apprentis augmentent encore plus leurs chances de décrocher un job.

 

Comment ça marche ?

Pour bénéficier d’Erasmus+, l’apprenti doit être en formation ou être qualifié depuis moins d'un an. Ensuite, il faut s’assurer que le centre de formation ou le lycée professionnel participe au programme. Enfin, l’employeur français de l’apprenti doit donner son accord. Au cours du séjour, le contrat d'apprentissage reste le même : l’apprenti est toujours salarié de son entreprise en France et son salaire est maintenu. Un financement est attribué en fonction de la destination envisagée et une aide complémentaire peut être obtenue du département ou de la Région de résidence du jeune.

 

Pour en savoir plus :
Génération Erasmus
 
Apprenti en Europe