1. La robotique, des métiers avec un temps d’avance !
Premium

La robotique, des métiers avec un temps d’avance !

Envoyer cet article à un ami
 // © Stäubli Robotics
// © Stäubli Robotics

Présente dans les ateliers, les laboratoires et les images des reportages télé, la robotique est un acteur-clé des entreprises industrielles d’aujourd’hui. Inventer et produire les robots qui répondent aux besoins des industries technologiques est un défi, relevé par de nombreux métiers passionnants… qui n’attendent que vous ! Tour d’horizon.

« On trouve une grande variété de métiers en suivant l'ensemble du processus de production. Leur point commun : une bonne base technique ! » explique la responsable du recrutement chez Stäubli, entreprise de robotique implantée notamment à Faverges en Haute-Savoie,

De la technique, mais pas que !
Au démarrage de la chaîne, pour la conception des robots, il y a les ingénieurs et les techniciens de R&D, spécialisés en mécanique, en électronique ou dans le développement de logiciels. Leur rôle : dessiner, penser et inventer les solutions en lien avec les besoins des clients.

Vient ensuite l'étape des essais de faisabilité, qui consistent à tester les solutions trouvées.
« Ici aussi, ce sont des ingénieurs et des techniciens qui interviennent, mais ils sont spécialisés dans les essais. Ces missions demandent en outre de bonnes compétences en relations client », poursuit la responsable du recrutement.

En effet, ces postes incluent les rendez-vous clients sur le site de l'entreprise afin de réaliser des essais réels ou de faire des simulations sur ordinateur ainsi que toute la partie gestion de projet une fois la vente réalisée. « Leur travail s'arrête là où commence celui des intégrateurs, précise le responsable marketing et communication chez Stäubli Robotics, ce sont eux qui vont concevoir la façon dont le robot va être installé sur le site du client. » Pour l'ensemble de ces métiers, un bac + 2 au minimum est nécessaire (DUT ou BTS GE2I, électrotechnique, mécanique), et le niveau ingénieur est bien sûr bienvenu !

Des métiers qui permettent d'évoluer
La production à proprement parler s'appuie sur le métier d'opérateur pour la fabrication (usineur) et le montage (monteur), mais aussi d'agent de maîtrise et toujours d'ingénieur (production) pour la supervision.
« Vous pouvez tout à fait intégrer l'atelier avec un CAP mécanique comme opérateur et évoluer vers d'autres fonctions au fil des années », souligne la responsable du recrutement.

L'atelier fait intervenir des postes de magasinier et de logisticien, chargés d'alimenter les unités de production des robots avec les bonnes pièces. « Les acheteurs jouent aussi un rôle-clé. Ce sont souvent des ingénieurs avec une bonne connaissance technique, de la fonderie à l'électronique », poursuit la responsable du recrutement. Quant aux services de webmarketing et de communication, ils doivent également maîtriser les aspects techniques des produits ! Sans oublier les fonctions commerciales, indispensables au développement de l'entreprise et de ses produits, et les équipes chargées de la relation client. « Cela va du bac + 2 au niveau ingénieur ou au MBA – les commerciaux doivent toujours avoir une base technique dans notre secteur », précise le responsable marketing et communication.

Même dans le monde du spectacle !
À l'arrivée, les métiers de la robotique donnent aussi la satisfaction d'être utiles à de vastes champs de l'industrie, et donc de la société. « Nos robots sont présents dans les chaînes de fabrication de véhicules, d'équipements, notamment médicaux, mais ils servent aussi beaucoup d'autres univers, pointe le responsable marketing et communication de Stäubli Robotics, certains sont mêmes utilisés lors de concerts ! »

Autrement dit, aucun risque de vous ennuyer si vous embrassez cette carrière ! Les métiers de la robotique offrent la possibilité d'être créatif et de faire progresser le lien entre l'homme et la machine, en plein essor. « Nous fabriquons des robots de plus en plus sûrs et souples, dont le défi est d'arriver à travailler en duo avec l'être humain. L'objectif n'est pas de le remplacer, mais de lui faciliter la tâche ! » Vous l'aurez compris, robotique rime donc avec innovation et futur... !