Fuite d’eau, serrure… Qui appeler en cas de pépin ?

Par L'Etudiant Fab, publié le 28 Juillet 2021
6 min

L’indépendance que procure un premier logement n’est pas toujours un long fleuve tranquille. En tant que propriétaire ou locataire, on doit parfois faire face à certaines déconvenues. En cas de sinistre, il y a toujours une solution et un pépin peut rapidement devenir de l’histoire ancienne ! En parlant de solutions, si vous vous retrouvez dans une situation difficile, voici quelques conseils et informations à ne pas manquer pour rester serein(e) en toutes circonstances.

Ces imprévus dont on se passerait bien…

Tout d’abord, rassurez-vous, vous n’êtes pas le(la) seul(e) à subir les aléas de la vie courante ! En 2017, on dénombrait environ 9 000 sinistres en habitation par jour en France. Parmi les plus courants, le champion toutes catégories est le tant redouté dégât des eaux (3 240/jour), puis il y a les évènements climatiques comme la grêle, une tempête, etc. qui arrivent en troisième position (1 470/jour), également les cambriolages (970/jour) ou encore les incendies (530/jour). C’est bien évidemment sans compter tous les autres imprévus qui prennent aussi leur part du gâteau dans nos logements (2 790/ jour)[1].

Justement, puisque l’on parle de ces autres pépins dont on se passerait bien, pour certains, c’est un peu « la douche froide » et en cas de panne de chaudière, c’est le moins que l’on puisse dire ! Les causes sont multiples, on en dénote bien souvent cinq principales[2] :

  • Votre chaudière a plus de 15 ans : un bel âge… Mais en années de chaudière, c’est beaucoup ! Cela veut peut-être dire qu’il est temps de la remplacer.
  • Votre logement met du temps à chauffer ? Cela signifie que la chaudière s’essouffle, elle peine à délivrer la température requise, cela veut souvent dire que la panne est proche.
  • L’entretien de la chaudière n’a pas été fait : c’est une obligation légale, en tant que locataire, vous devez faire appel, tous les ans, à un professionnel agréé. Sauf s’il est stipulé dans le bail que cette obligation revient au propriétaire ou s’il s’agit d’une chaudière collective.
  • Les canalisations ne sont pas bien isolées : un vrai problème lorsque le gel s’en mêle.
  • La chaudière est restée trop longtemps inactive : tout dépend de votre type de chaudière, mais en règle générale, elle n’aime pas trop être éteinte. Dans ce type de situation, il y a souvent un défaut de démarrage.

Dans toutes les déconvenues liées à notre habitation, s’il n’y avait que les pannes de chaudières, nous serions (presque) dans un monde parfait…

En France, il y a un secteur en plein développement, c’est celui des serruriers[3]. Et pour cause, une porte claquée, une perte de clés, c’est si vite arrivé… Quoi de plus stressant que de ne plus pouvoir accéder à son logement ? Bien souvent, notre premier réflexe est alors de tenter de crocheter le verrou nous-même ou d’appeler le premier professionnel que l’on trouve sur internet. Ce sont des erreurs à ne surtout pas commettre ! C’est là que la facture peut s’envoler. Pour connaître tous les bons réflexes à adopter, nous vous invitons à lire cet article sur la perte de clés.

Pour pallier les aléas du quotidien, la Macif a spécialement conçu une assurance Logement pour les étudiants[4]. Pas chère, simple, pratique, elle vous suit partout, même lorsque vous êtes en stage, que vous étudiez à l’étranger, ou durant votre petit job. Alors, si vous vous retrouvez face à une panne de chaudière, que vous avez perdu vos clés, que vous êtes victime d’un dégât des eaux ou que votre Responsabilité Civile est en jeu sur votre lieu d’études ou de travail, elle constitue votre meilleure alliée, quel que soit votre imprévu. On vous propose notamment une assistance à domicile 24h/24 et 7j/7 en cas de pépin, bien évidemment l’ensemble des garanties d’un contrat d’assurance classique (incendie, dégât des eaux, bris de vitres, dommages électriques dus à la foudre, vol et vandalisme) et vos biens, ceux prêtés par votre fac ou votre école, ainsi que ceux de votre colocataire (s’il est désigné au contrat), sont couverts à hauteur de 7 000 euros[5]. Pour tout savoir sur l’assurance logement, rendez-vous ici.

On a tous un voisin prêt à donner un coup de main

Parfois loin des parents, il arrive qu’il faille faire face à certains petits travaux tout(e) seul(e). Alors, si vous n’êtes pas un(e) fin(e) bricoleur(euse), que vous n’avez pas vraiment la main verte, que vous n’êtes pas non plus mécanicien(ne) pour un sou et que vous n’avez pas la possibilité de débourser des fortunes, ou au contraire que vous avez envie de partager vos talents pour compléter vos revenus, ce qui suit devrait vous plaire !

Macif est partenaire d’AlloVoisins. Le principe est assez simple : la plateforme, qui compte près de quatre millions de membres de particuliers et professionnels, propose de vous mettre en relation avec vos voisins pour tous types de services ou de location de matériel. Très bien conçue, l’inscription y est gratuite et vous disposez d’une messagerie pour échanger avec un particulier ou un professionnel près de chez vous. Pour plus de confiance, chacun est évalué sur la base de la qualité de la prestation et de sa courtoisie. AlloVoisins est donc une application qui se veut bienveillante et surtout sécurisée, notamment en ce qui concerne les paiements en ligne et l’assurance sur les prestations et objets loués[6].

Dans le cas où, vous avez vraiment besoin d’un professionnel pour une demande plus complexe et que vous avez du mal à vous repérer dans la jungle des entreprises près de chez vous, AlloVoisins vous propose aussi un réseau pro. Leurs compétences sont garanties et les tarifs sont encadrés par la plateforme. Vous pouvez également consulter leur évaluation et leurs photos de réalisations selon les mêmes critères que les particuliers[6].

Comme quoi, être indépendant, c’est aussi et avant tout savoir que l’on peut compter sur une bonne assurance et sur les autres !

[1]. Source : Statista

[2]. Source : Engie

[3]. Source : La Tribune

[4]. Les garanties du Contrat Prem’s Macif sont accordées dans les conditions et limites du contrat souscrit. Contrat prévu pour un logement d’une à deux pièces et pour deux étudiants, saisonniers, apprentis ou jeunes en service civique, hors assurance personnelle du colocataire du souscripteur du contrat.

[5]. Hors franchise contractuelle.

[6]. Détail des tarifs, prestations assurables, conditions et limites dans les CGV et d’utilisation, ainsi que dans la notice d’information disponible sur le site www.allovoisins.com. Les prestations d’assurance sont assurées par l’Équité, entreprise régie par le Code des Assurances, SA au capital de 26 469 320 € RCS PARIS B57084697, siège social 2 Rue Pillet-Will 75009 Paris.