1. En Île-de-France, les lycéens tournent la page !
Publi-info

En Île-de-France, les lycéens tournent la page !

Envoyer cet article à un ami
 // © Hugues-Marie DUCLOS
// © Hugues-Marie DUCLOS

Qu’il s’agisse de tablettes, ordinateurs portables ou éditions papier, la Région Île-de-France finance les manuels scolaires des 260 200 élèves franciliens. Et dès la rentrée 2019, plus de la moitié des 670 lycées de la Région ont déjà choisi de passer au tout-numérique !

En Île-de-France, les lycéens tournent la page !

Cette année, la rentrée se fait sous le signe du changement, avec la réforme du baccalauréat 2019–2021. Parmi les modifications majeures, la disparition des filières du lycée général et l’apparition de nouveaux enseignements, sans oublier l’évolution des modalités de passage du bac pour les élèves de 2de, 1re et 1re année de CAP dans les lycées généraux, technologiques et professionnels. Autre point phare de la réforme : le numérique, désormais érigé en priorité dans les lycées.

La gratuité pour tous

Pour accompagner cette transition en douceur et préserver le pouvoir d’achat des familles, la Région Île-de-France s’est engagée à prendre en charge l’achat des manuels papier, des ressources numériques ou encore des ordinateurs et tablettes. Le mot d’ordre : la gratuité pour tous ! Chaque lycée demeure maître de son choix en matière de support, mais la moitié des établissements a déjà fait le choix du tout-numérique. C’est ainsi que 160 000 tablettes ont été attribuées aux lycées concernés (dont 20 000 aux enseignants), et que 37 000 ordinateurs ont été commandés.

Un matériel qui demeure la propriété de la Région Île-de-France, mais qui est confié aux lycéens pendant la durée de leur scolarité. Les élèves doivent donc s’engager à prendre soin de cet équipement de qualité. Aussi, ils peuvent en disposer en dehors de l’école, même durant les vacances scolaires. En cas de perte ou de vol, les tablettes seront bloquées à distance, rendant leur utilisation impossible. De plus, un pool de tablettes d’urgence sera mis à disposition de chaque lycée, ainsi que des manuels papier, au CDI. Les programmes pourront être chargés hors ligne, rendant possible l’utilisation des tablettes même sans Internet.

Le lycée, deuxième budget de la Région

Pour la Région Île-de-France, il s’agit d’un investissement colossal de 150 millions d’euros en trois ans, soit 340 euros consacrés à chaque élève, sachant qu’un jeu de manuels neufs coûte entre 180 et 250 euros, par lycéen, chaque année. Un engagement confirmant la volonté de la Région de mettre le paquet sur le lycée qui représente ni plus ni moins le second poste budgétaire après les transports. La Région Île-de-France dédie 1,27 milliard d’euros à ses lycées, dont 730 millions d’investissements.

Soucieuse de réduire la « fracture numérique », la Région s’est aussi donnée pour mission de raccorder tous les lycées au haut débit et au WiFi, ainsi que d’équiper toutes les classes en vidéoprojecteurs ou écrans interactifs d’ici 2020. Les lycées professionnels sont au cœur de la démarche afin que 100 % des établissements prennent le virage numérique, et qu’au moins la moitié des lycées généraux et technologiques s’inscrive dans cette lignée toujours plus pédagogique. La priorité sera d’abord donnée aux établissements « 100 % numériques » pour équiper les élèves et professeurs en tablettes ou ordinateurs portables (prêts), avec la mise en place d’un « fonds social d’équipements sur critères sociaux ». Avec ces réformes, les lycéens franciliens sont plus que jamais à la page !

Découvrez, en un clic, le choix qui a été fait par votre lycée >> https://www.iledefrance.fr/rentree-2019-manuels-scolaires-dans-votre-lycee-papier-ou-numerique