Actu santé

Tous les articles avec le tag Actu santé

Aides-soignants : le concours d'accès aux IFAS est supprimé à la rentrée 2020 Dès septembre, les futurs aides-soignants seront recrutés sur dossier. // © David Pereiras / Adobe Stock
Dès septembre, les futurs aides-soignants seront recrutés sur dossier. // © David Pereiras / Adobe Stock
En bref

Aides-soignants : le concours d'accès aux IFAS est supprimé à la rentrée 2020

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, vient d'annoncer la suppression du concours d'accès aux IFAS dès septembre. Celui-ci sera remplacé par un système d'examen de dossiers et d'entretien oral. L'objectif: "valoriser davantage les qualités attendues, notamment relationnelles". La ministre annonce également la refonte de la formation initiale, qui passera de 10 à 12 mois.

Stress : plus de la moitié des étudiants en pharmacie ont déjà pensé à tout arrêter 76,24% des étudiants interrogés dans cette enquête estiment "souffrir d’un mal-être dû à leur cursus". // © WavebreakMediaMicro / Adobe Stock
76,24% des étudiants interrogés dans cette enquête estiment "souffrir d’un mal-être dû à leur cursus". // © WavebreakMediaMicro / Adobe Stock
Enquête

Stress : plus de la moitié des étudiants en pharmacie ont déjà pensé à tout arrêter

56,02% des étudiants en pharmacie se déclarent stressés, angoissés, épuisés, oppressés et découragés et 58,51% d'entre eux ont déjà pensé à interrompre leur formation. Ces données sont issues de l’enquête Bien-Être, que vient juste de publier l’Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF).

Dentaire : les étudiants aspirent à la liberté d'installation et d'horaires Selon une enquête de l'UNECD, les futurs dentistes demandent notamment davantage une​ liberté d’installation​. // © luckybusiness / Adobe Stock
Selon une enquête de l'UNECD, les futurs dentistes demandent notamment davantage une​ liberté d’installation​. // © luckybusiness / Adobe Stock
Enquête

Dentaire : les étudiants aspirent à la liberté d'installation et d'horaires

"L’exercice idéal [du métier de dentiste], selon les étudiants est caractérisé par des ​libertés d’installation​, d'horaires et de thérapeutiques​, à l’aide d’un ​plateau technique complet​", affirme l’Union nationale des étudiants en chirurgie dentaire dans une enquête qui vient de paraître. Dès le début de leurs études, 70% des interrogés déclarent avoir déjà réfléchi à leur mode d’exercice et à leur futur lieu d’installation.

Les étudiants infirmiers peuvent aménager leurs études C'est officiel, les étudiants infirmiers peuvent désormais adapter leur planning en fonction de leurs obligations. // © Africa Studio / Adobe Stock
C'est officiel, les étudiants infirmiers peuvent désormais adapter leur planning en fonction de leurs obligations. // © Africa Studio / Adobe Stock
En bref

Les étudiants infirmiers peuvent aménager leurs études

Le parcours de formation des étudiants infirmiers pourra désormais être aménagé en fonction de leurs engagements associatifs, sportifs etc. La Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers (FNESI) y voit un geste positif envers "les étudiants qui étaient en souffrance parce qu’ils devaient interrompre leurs études pour poursuivre un engagement".

Internat : Les "docteurs juniors" vont travailler en autonomie supervisée Ce statut concerne les étudiants en fin de troisième cycle des études de médecine et de pharmacie inscrits en biologie médicale. // © fizkes / Adobe Stock
Ce statut concerne les étudiants en fin de troisième cycle des études de médecine et de pharmacie inscrits en biologie médicale. // © fizkes / Adobe Stock
Décryptage

Internat : Les "docteurs juniors" vont travailler en autonomie supervisée

Les étudiants en fin de troisième cycle des études de médecine et de pharmacie inscrits en biologie médicale doivent apprendre progressivement à exercer en toute autonomie. Comment vont travailler ces internes qui bénéficient désormais du statut de "docteur junior"? Le référentiel de mise en situation vient d'être publié.

Réforme des études de santé : que faire si je rate ma PACES en 2020 ? Plusieurs options s'offrent à vous si vous ne réussissez pas votre première année de médecine. // © Adobe Stock / REC and ROLL
Plusieurs options s'offrent à vous si vous ne réussissez pas votre première année de médecine. // © Adobe Stock / REC and ROLL
En bref

Réforme des études de santé : que faire si je rate ma PACES en 2020 ?

À la suite de la réforme des études de santé, le parcours spécifique "accès santé" (PASS) ou la licence avec option "accès santé" (L.AS) sont désormais les deux principales voies d'accès aux filières MMOP (médecine, maïeutique, odontologie et pharmacie). En effet, à partir de la rentrée 2020, la PACES est supprimée. Si vous y suivez votre cursus cette année, sachez que vous conservez le droit à la seconde chance.

Comment intégrer des études de kiné à partir de 2020 ? De nouvelles options s'offrent à vous, si vous voulez devenir kiné ! // © Pixel-Shot / Adobe Stock
De nouvelles options s'offrent à vous, si vous voulez devenir kiné ! // © Pixel-Shot / Adobe Stock
En bref

Comment intégrer des études de kiné à partir de 2020 ?

À la suite de la fin de la PACES, la réforme du premier cycle des études de santé, a un impact sur l'entrée dans les instituts de formation en masso-kinésithérapie, les IFMK. Si vous êtes lycéen et tenté par des études de kiné, suivez le guide pour tout savoir sur les voies d'accès !

Les internes en médecine appelés à une grève illimitée Dès le 10 décembre, les hôpitaux de France devraient être au ralenti. // © ©Nicolas TAVERNIER/REA
Dès le 10 décembre, les hôpitaux de France devraient être au ralenti. // © ©Nicolas TAVERNIER/REA
En bref

Les internes en médecine appelés à une grève illimitée

Les futurs médecins sont appelés à une grève illimitée à partir du 10 décembre 2019. L'Intersyndicale nationale des internes (Isni) demande un décompte horaire du temps de travail, un paiement des heures supplémentaires et une revalorisation des indemnités de gardes, notamment.

Les frais complémentaires sont supprimés dans les IFSI publics Les étudiants en soins infirmiers ont eu gain de cause, les frais complémentaires seront prochainement supprimés. // © Blue Planet Studio/Adobe Stock
Les étudiants en soins infirmiers ont eu gain de cause, les frais complémentaires seront prochainement supprimés. // © Blue Planet Studio/Adobe Stock
En bref

Les frais complémentaires sont supprimés dans les IFSI publics

Le ministère de la Santé et le ministère de l'Enseignement supérieur viennent de publier une note d'instruction supprimant les frais complémentaires, demandés par certains IFSI publics (Institut de formation en soins infirmiers) en plus des 170 euros de droits d’inscription et des 91 euros de la Contribution de vie étudiante et de campus (CVEC).

Médecine : 40,7 % des étudiants sont en difficulté financière, selon une enquête Presque un étudiant en médecine sur quatre a déjà pensé à arrêter ses études à cause de difficultés financières. // © Adobe Stock/ ronstik
Presque un étudiant en médecine sur quatre a déjà pensé à arrêter ses études à cause de difficultés financières. // © Adobe Stock/ ronstik
En bref

Médecine : 40,7 % des étudiants sont en difficulté financière, selon une enquête

Un étudiant en médecine sur quatre a déjà pensé à arrêter ses études à cause d'une situation financières délicate. 43,1% de ces étudiants déclarent ne pas pouvoir couvrir tous leurs besoins mensuels. Telles sont les conclusions d'une enquête que vient de dévoiler l’ANEMF, l'Association nationale des étudiants en médecine de France.

Fin de la PACES : trois nouvelles voies d'accès aux études de santé en 2020 Quand vous démarrez des études de santé, le chemin est encore long avant de faire des consultations. // © Adobe Stock / Sebra
Quand vous démarrez des études de santé, le chemin est encore long avant de faire des consultations. // © Adobe Stock / Sebra
En bref

Fin de la PACES : trois nouvelles voies d'accès aux études de santé en 2020

Avec la fin de la PACES, trois voies différentes vous permettront d’accéder aux études de médecine, pharmacie, dentiste (odontologie) ou sage-femme (maïeutique). Elles remplaceront à la rentrée 2020 la première année commune aux études de santé.

Médecine : les internes franciliens obligés de choisir à nouveau leur stage La procédure concerne 490 internes de médecine générale. // © Richard DAMORET/REA
La procédure concerne 490 internes de médecine générale. // © Richard DAMORET/REA
Décryptage

Médecine : les internes franciliens obligés de choisir à nouveau leur stage

La procédure de choix des stages des internes de médecine en Île-de-France, de deuxième et troisième années, est relancée, à quelques jours de la rentrée. En cause : une erreur administrative qui tombe à pic. Une nouvelle répartition de postes est en train d'être élaborée pour éviter une crise sanitaire dans les hôpitaux de la grande couronne parisienne.

La chirurgie plastique, la spécialité la plus demandée par les internes en 2019 Plus de 8.000 internes en médecine ont reçu leur affectation pour 2019. // © Gorodenkoff / Adobe Stock
Plus de 8.000 internes en médecine ont reçu leur affectation pour 2019. // © Gorodenkoff / Adobe Stock
En bref

La chirurgie plastique, la spécialité la plus demandée par les internes en 2019

La procédure de choix de poste pour les internes de médecine s’est déroulée du 2 au 24 septembre 2019 inclus. 8.308 étudiants ont défilé sur la plate-forme "Céline", choisissant selon leur classement, leur spécialité et la ville où ils poursuivront leur formation. Quelles sont les spécialités les plus demandées cette année ? L'Etudiant vous dit tout.

IFSI : les étudiants infirmiers poursuivent leur mobilisation contre les frais complémentaires Le syndicat des élèves infirmiers appellent les étudiants à ne pas payer les frais complémentaires. // © Adobe Stock / Tyler Olson
Le syndicat des élèves infirmiers appellent les étudiants à ne pas payer les frais complémentaires. // © Adobe Stock / Tyler Olson
Décryptage

IFSI : les étudiants infirmiers poursuivent leur mobilisation contre les frais complémentaires

Les étudiants infirmiers protestent contre des frais complémentaires qui leurs sont imposés dans un IFSI sur deux, en plus des frais d'inscription. La FNESI, leur syndicat, appelle à une mobilisation la semaine prochaine.

Internat : le nombre de postes revu à la hausse pour la période 2020-2023 Toutes les spécialités enregistrent une hausse des effectifs pour la période 2020-2023. // © Adobe Stock / RH2010
Toutes les spécialités enregistrent une hausse des effectifs pour la période 2020-2023. // © Adobe Stock / RH2010
En bref

Internat : le nombre de postes revu à la hausse pour la période 2020-2023

Combien de jeunes médecins rejoindront l'internat dans les quatre ans à venir ? Le gouvernement vient de publier un arrêté qui précise que 35.502 postes d’internes seront ouverts pour la période 2020-2023. La hausse d'effectifs concerne toutes les spécialités. La médecine générale gagne un nombre record de postes.

Réforme de la PACES : comment va se faire désormais la sélection en première année ? En 2020, les études de santé seront bouleversées. // © Adobe Stock / WavebreakMediaMicro
En 2020, les études de santé seront bouleversées. // © Adobe Stock / WavebreakMediaMicro
Décryptage

Réforme de la PACES : comment va se faire désormais la sélection en première année ?

Ces cursus sont en pleine révolution, avec la suppression de la Paces, première année commune aux études de santé, en 2020. Désormais, trois voies différentes vous permettront d’accéder aux études de médecine, pharmacie, odontologie ou sage-femme. Suivez le guide !

Etudes de santé : le coût de la rentrée augmente En 2019, les étudiants en médecine devront débourser une somme conséquente pour étudier. // © Adobe stock / weyo
En 2019, les étudiants en médecine devront débourser une somme conséquente pour étudier. // © Adobe stock / weyo
Décryptage

Etudes de santé : le coût de la rentrée augmente

Un étudiant en quatrième année de médecine devrait débourser 3.471 € pour faire sa rentrée 2019. Et les plus jeunes, inscrits en PACES, 5.465 € de frais, soit 8,93% de plus par rapport à 2018. L’association représentative des étudiants en médecine (ANEMF) dénonce le coût des prépas privés qui alourdit l’addition.