Hôtellerie-restauration

Retrouvez tous nos dossiers, articles et contenus sur la thématique Hôtellerie-restauration

Tous les articles avec le tag Hôtellerie-restauration

Que faire après un bac hôtellerie STHR ? Les débouchés, les métiers Même s’ils sont nombreux à opter pour des filières courtes, les bacheliers en Hôtellerie peuvent également intégrer l’université et des écoles spécialisées. // © l'Etudiant
Même s’ils sont nombreux à opter pour des filières courtes, les bacheliers en Hôtellerie peuvent également intégrer l’université et des écoles spécialisées. // © l'Etudiant
Enquête

Que faire après un bac hôtellerie STHR ? Les débouchés, les métiers

Indispensable si l’on souhaite poursuivre ses études dans ce domaine, le BAC hôtellerie (aujourd’hui sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration) ouvre les portes aux BTS, universités ou encore aux écoles spécialisées.

Charles-Henri, 25 ans, manager dans un palace londonien : "Je suis un acharné du travail !" À 25 ans, Charles-Henry occupe un poste de manager dans un restaurant gastronomique. // © Timothy Evan-Cook pour l'Etudiant
À 25 ans, Charles-Henry occupe un poste de manager dans un restaurant gastronomique. // © Timothy Evan-Cook pour l'Etudiant
Portrait

Charles-Henri, 25 ans, manager dans un palace londonien : "Je suis un acharné du travail !"

ILS GAGNENT 3.000 EUROS AVANT 30 ANS. L'Etudiant a rencontré Charles-Henry. À 25 ans, il officie en tant que manager au palace The Connaught, à Londres. Il revient sur son parcours.

Les 20 ans de Dominique Saibron, boulanger-pâtissier : "Je vendais mes brioches dans ma cité" À 15 ans, Dominique Saibron arrête les cours pour aller vivre chez son frère à Ajaccio. Il enchaînera les petits boulots avant d’avoir le déclic pour la pâtisserie. // © Anne-Charlotte Compan/Hans Lucas pour l'Etudiant
À 15 ans, Dominique Saibron arrête les cours pour aller vivre chez son frère à Ajaccio. Il enchaînera les petits boulots avant d’avoir le déclic pour la pâtisserie. // © Anne-Charlotte Compan/Hans Lucas pour l'Etudiant
Témoignage

Les 20 ans de Dominique Saibron, boulanger-pâtissier : "Je vendais mes brioches dans ma cité"

Ce boulanger-pâtissier, à la tête d’une des plus belles maisons parisiennes, est un pur autodidacte. Sans formation ni diplôme, mais avec une ténacité et un culot hors pair, Dominique Saibron a réussi à devenir un artisan réputé, doublé d’un chef d’entreprise avisé.

Au cœur de l’Institut Paul-Bocuse : l’excellence à la française L’Institut Paul-Bocuse propose trois filières de Bachelor, en quatre ans // © Olivier GUERRIN pour L'Étudiant
L’Institut Paul-Bocuse propose trois filières de Bachelor, en quatre ans // © Olivier GUERRIN pour L'Étudiant
Reportage

Au cœur de l’Institut Paul-Bocuse : l’excellence à la française

L’Institut Paul-Bocuse accueille au sein du château du Vivier, près de Lyon, des étudiants passionnés de cuisine ou d’hôtellerie. Différents sites sont à leur disposition pour mettre en pratique toutes 
les techniques de la profession. Un apprentissage exigeant menant à des postes de management.

La viande, des métiers qui recrutent à découvrir... Quel sera le vôtre ?  // © Aldo Soares
// © Aldo Soares
Partenariat

La viande, des métiers qui recrutent à découvrir... Quel sera le vôtre ?

De l'élevage à l'étal des bouchers en passant par la transformation des viandes, la filière de la viande, où travaillent 500 000 professionnels, offre de nombreuses opportunités de carrières et propose chaque année des milliers d’emplois, même sans diplôme. Envie de rejoindre un secteur riche et dynamique ? 5 morceaux choisis…

Métiers de l'hôtellerie de luxe : escapade à la Villa Florentine  // © Elisabeth Rull pour l’Etudiant
// © Elisabeth Rull pour l’Etudiant
Reportage

Métiers de l'hôtellerie de luxe : escapade à la Villa Florentine

À flanc de colline, surplombant le Vieux Lyon, se trouve un ancien couvent réhabilité en Relais et Châteaux : la Villa Florentine. Commis de cuisine, gouvernante générale, assistante de direction, sommelier… Tous s’affairent avec discrétion et efficacité pour accueillir une clientèle exigeante. Reportage en images.

2 minutes pour comprendre… le métier de cuisinier en restauration collective - Draw my Job  // © 
// © 
Partenariat

2 minutes pour comprendre… le métier de cuisinier en restauration collective - Draw my Job

Gestionnaire de 2 restaurants collectifs, Pierre est fier de préparer 1200 repas par jour. Lauréat du concours du meilleur cuisinier en collectivités en 2013, il prépare de délicieux plats à base de bons morceaux de viande, selon son inspiration et les saisons. Son job, c’est sa passion !

En terminale hôtellerie-restauration en 2013, que sont devenus Julien, Estelle et compagnie ? La photo de classe terminale hôtellerie-restauration en 2013 au lycée Hyacinthe-Friant de Poligny // © Photo fournie par les témoins
La photo de classe terminale hôtellerie-restauration en 2013 au lycée Hyacinthe-Friant de Poligny // © Photo fournie par les témoins
Portrait

En terminale hôtellerie-restauration en 2013, que sont devenus Julien, Estelle et compagnie ?

Clément, Enguerran, Estelle, Julien, Max et Tiphaine ont décroché leur bac hôtellerie-restauration en 2013 au lycée Hyacinthe-Friant de Poligny (39). Quatre ans plus tard, que sont-ils devenus ?

En terminale hôtellerie-restauration en 2013, que sont-ils devenus Julien, Estelle et compagnie ? La photo de classe terminale hôtellerie-restauration en 2013 au lycée Hyacinthe-Friant de Poligny // © Photo fournie par les témoins
La photo de classe terminale hôtellerie-restauration en 2013 au lycée Hyacinthe-Friant de Poligny // © Photo fournie par les témoins
Portrait

En terminale hôtellerie-restauration en 2013, que sont-ils devenus Julien, Estelle et compagnie ?

Julien, Estelle, Max, Clément, Enguerran et Tiphaine ont décroché leur bac hôtellerie-restauration en 2013 au lycée Hyacinthe-Friant de Poligny (39). Quatre ans plus tard, que sont-ils devenus ?

Ils ont trouvé leur métier en regardant la télé Céline, Loïc, Mathieu et Mohamed ont découvert leur vocation devant la télé. // © Graphisme : Antoine Bujak – Photos : Florence Levillain ; Jean-Pierre Sageot/Signatures ; Aimée Thirion/Hans Lucas pour l'Etudiant
Céline, Loïc, Mathieu et Mohamed ont découvert leur vocation devant la télé. // © Graphisme : Antoine Bujak – Photos : Florence Levillain ; Jean-Pierre Sageot/Signatures ; Aimée Thirion/Hans Lucas pour l'Etudiant
Portrait

Ils ont trouvé leur métier en regardant la télé

Selon Médiamétrie, les 15-34 ans ont passé 19 heures par jour en 2016 devant la télévision. Son rôle de miroir de l'époque n'a jamais été aussi puissant : immobilier, déco, cuisine, médecine, agriculture, lutte contre la criminalité font partie des programmes phares. Ainsi, c'est grâce à la télé que Céline, Loïc, Mohamed et Mathieu ont eu envie de devenir respectivement avocate, agent immobilier, policier et cuisinier. Ils racontent leur confrontation, pas toujours évidente, avec la réalité de leur métier !

Regarder "Top Chef" a confirmé la vocation de Mathieu pour la cuisine Mathieu, chef de partie dans un restaurant : "'Top Chef' donne l'impression que n'importe qui peut y arriver. Or, ce n'est pas vrai." // © Florence Levillain pour L'Étudiant
Mathieu, chef de partie dans un restaurant : "'Top Chef' donne l'impression que n'importe qui peut y arriver. Or, ce n'est pas vrai." // © Florence Levillain pour L'Étudiant
Portrait

Regarder "Top Chef" a confirmé la vocation de Mathieu pour la cuisine

Mathieu, 20 ans, est chef de partie dans un restaurant parisien. L'émission de téléréalité culinaire "Top Chef", qu'il a toujours aimé regarder, a conforté sa vocation.