Ingénieur

Retrouvez tous nos dossiers, articles et contenus sur la thématique Ingénieur

Tous les articles avec le tag Ingénieur

Comment je suis devenu chef de produit chez L'Oréal Arnaud est chef de produit maquillage à L'Oréal Paris. // © Catherine de Coppet
Arnaud est chef de produit maquillage à L'Oréal Paris. // © Catherine de Coppet
Portrait

Comment je suis devenu chef de produit chez L'Oréal

Travailler dans le marketing pour une des entreprises les plus en vues chez les jeunes générations... Arnaud, diplômé d'une école d'ingénieurs, ne l'aurait pas forcément imaginé. À 25 ans, il a été recruté il y a deux ans comme chef de produit maquillage à L'Oréal Paris. Un métier créatif de plus en plus lié aux réseaux sociaux et aux nouvelles manières de communiquer.

École d’ingénieurs en électricité : une bonne candidature en admission parallèle 36 % des diplômés 2014 de l'ENSE3 travaillent dans le secteur de l'énergie, selon notre baromètre 2016 des écoles d'ingénieurs. // © photlook
36 % des diplômés 2014 de l'ENSE3 travaillent dans le secteur de l'énergie, selon notre baromètre 2016 des écoles d'ingénieurs. // © photlook
Boîte à outils

École d’ingénieurs en électricité : une bonne candidature en admission parallèle

Les admissions parallèles en école d'ingénieurs s'effectuent le plus souvent sur dossier et entretien. À vous de mettre en avant votre parcours et votre projet pour convaincre les responsables de formation. Voici un exemple de lettre de motivation réussie, tiré de l'ouvrage de Séverine Maestri “Réussir sa candidature pour entrer en filière sélective”.

Premier job : les jeunes diplômés jugent les "savoir-être" indispensables pour réussir Pour les jeunes diplômés, les savoir-être sont plus importants que les compétences techniques // © plainpicture/Cavan Images
Pour les jeunes diplômés, les savoir-être sont plus importants que les compétences techniques // © plainpicture/Cavan Images
Boîte à outils

Premier job : les jeunes diplômés jugent les "savoir-être" indispensables pour réussir

Selon une enquête de l'EDHEC, une majorité des diplômés des grandes écoles estime, après quelques années d'expérience, que les "soft skills" leur ont été vraiment indispensables pour réussir dans leur premier emploi. Et cela contrairement aux compétences métier plus classiques.

Écoles d'ingénieurs : comment réussir votre candidature en prépa intégrée Le cursus ingénieur de l'UTT (université de technologie de Troyes) comprend un tronc commun postbac de deux ans et un cycle de spécialisation de trois ans. // © S.Blitman
Le cursus ingénieur de l'UTT (université de technologie de Troyes) comprend un tronc commun postbac de deux ans et un cycle de spécialisation de trois ans. // © S.Blitman
Boîte à outils

Écoles d'ingénieurs : comment réussir votre candidature en prépa intégrée

Les cycles préparatoires des écoles d'ingénieurs recrutent le plus souvent sur dossier et entretien. Comment convaincre les responsables de formation ? Éléments de réponse avec les extraits commentés de trois dossiers de candidature, tirés de l'ouvrage de Séverine Maestri “Réussir sa candidature pour entrer en filière sélective”.

Quelle lettre de motivation pour une admission parallèle en école d’ingénieurs ? Pour les trois ans de spécialisation du cursus ingénieur de l'université de technologie de Belfort-Montbéliard, les étudiants ont le choix entre cinq départements, dont informatique et ergonomie-design-ingénierie mécanique. // © UTBM
Pour les trois ans de spécialisation du cursus ingénieur de l'université de technologie de Belfort-Montbéliard, les étudiants ont le choix entre cinq départements, dont informatique et ergonomie-design-ingénierie mécanique. // © UTBM
Boîte à outils

Quelle lettre de motivation pour une admission parallèle en école d’ingénieurs ?

Les admissions en école d'ingénieurs à bac+2 s'effectuent le plus souvent sur dossier et entretien. Comment convaincre les responsables de formation de la pertinence de votre candidature ? Éléments de réponse avec les courriers de deux postulants, tirés de l'ouvrage de Séverine Maestri “Réussir sa candidature pour entrer en filière sélective”.

Arnaud, ingénieur informaticien : comment j'ai été recruté chez YouTube Arnaud a été embauché à 23 ans chez Google, pour travailler sur YouTube. // © Éric Garault pour L'Étudiant
Arnaud a été embauché à 23 ans chez Google, pour travailler sur YouTube. // © Éric Garault pour L'Étudiant
Portrait

Arnaud, ingénieur informaticien : comment j'ai été recruté chez YouTube

Arnaud, ingénieur informaticien, a concrétisé un projet dont rêvent de nombreux étudiants et jeunes diplômés. À 23 ans, il travaille chez Google, pour le réseau social et site Web de vidéos YouTube. Comment y est-il parvenu ? Il raconte.

Ma vie d'étudiante en Nouvelle-Zélande : Estelle, une future ingénieure aux antipodes Estelle a dû débourser 22.000 € pour s'inscrire à l'université d'Auckland. // © David Straight pour l'Etudiant
Estelle a dû débourser 22.000 € pour s'inscrire à l'université d'Auckland. // © David Straight pour l'Etudiant
Portrait

Ma vie d'étudiante en Nouvelle-Zélande : Estelle, une future ingénieure aux antipodes

Estelle, étudiante en troisième année à l’École centrale de Nantes, est partie en Nouvelle-Zélande pour achever son cursus d’ingénieur. Durant ce séjour, elle compte bien parfaire son anglais et profiter des paysages grandioses.

Sébastien, 31 ans : comment je suis devenu ingénieur composite naval Sébastien, 31 ans, est ingénieur composite naval dans un bureau d'études. // © Cédric Martigny pour l'Etudiant
Sébastien, 31 ans, est ingénieur composite naval dans un bureau d'études. // © Cédric Martigny pour l'Etudiant
Portrait

Sébastien, 31 ans : comment je suis devenu ingénieur composite naval

Dans son bureau d’études en Bretagne, Sébastien, 31 ans, conçoit certains des plus grands voiliers de compétition du monde. En lien avec les navigateurs, les équipes de course et les chantiers navals, il imagine les pièces – mâts, coques, etc. – qui feront la différence.

Baromètre Trendence 2016. Jeunes diplômés, génération entrepreneurs ! 7 étudiant sondés sur 10 imaginent leur début de carrière hors de France. Ici les bureaux de Google à New York. // © Google
7 étudiant sondés sur 10 imaginent leur début de carrière hors de France. Ici les bureaux de Google à New York. // © Google
Décryptage

Baromètre Trendence 2016. Jeunes diplômés, génération entrepreneurs !

Selon le baromètre employeurs 2016 de l'Institut Trendence, si les étudiants en écoles d'ingénieurs ou de commerce privilégient la sécurité en intégrant de grands groupes, un tiers souhaite devenir entrepreneur.

Le Technion, ce “MIT” israélien qui attire tant les étudiants français Quelque 130 étudiants français suivent actuellement un cursus au Technion. // © Institut Technion
Quelque 130 étudiants français suivent actuellement un cursus au Technion. // © Institut Technion
Reportage

Le Technion, ce “MIT” israélien qui attire tant les étudiants français

Le campus de Haïfa, qui accueille près de 130 étudiants français, a multiplié les partenariats avec de grandes écoles tricolores, dont Polytechnique. Réputé pour ses cursus en informatique et en ingénierie, l’institut technologique israélien permet surtout de combiner l’apprentissage des sciences appliquées et celui de l’entrepreneuriat.

Quel(s) métier(s) pour Robin, en terminale STI2D ? Robin a un esprit méthodique et technique. Il a choisi le bac STI2D pour son côté pratique. // © Cyril Entzmann / Divergence pour l'Etudiant
Robin a un esprit méthodique et technique. Il a choisi le bac STI2D pour son côté pratique. // © Cyril Entzmann / Divergence pour l'Etudiant
Coaching

Quel(s) métier(s) pour Robin, en terminale STI2D ?

Robin aime tout ce qui relève de la technique et apprécie de se sentir utile. Il souhaiterait faire un métier "qui serve à quelque chose". Passionné par l’automobile, il pense poursuivre des études dans le domaine de l’ingénierie.

Une école d'ingénieurs sans le bac S ? Tentez votre chance ! L'UTBM recrute chaque année des bacheliers non titulaires d'un bac S, en première année du cycle préparatoire. Ils disposent, sur les deux premières années de formation, d'un accompagnement personnalisé. // © Marc Barral Baron / UTBM
L'UTBM recrute chaque année des bacheliers non titulaires d'un bac S, en première année du cycle préparatoire. Ils disposent, sur les deux premières années de formation, d'un accompagnement personnalisé. // © Marc Barral Baron / UTBM
Décryptage

Une école d'ingénieurs sans le bac S ? Tentez votre chance !

En école d’ingénieurs, 9 étudiants sur 10 sont titulaires d’un baccalauréat scientifique. Malgré cette prédominance incontestable, les établissements s’ouvrent à d’autres profils, accueillant des bacheliers généraux d'autres séries, des bacheliers technologiques et même quelques bacs pro. L’Etudiant a recueilli le témoignage et les conseils de 4 d’entre eux. Une école d’ingénieurs sans bac S : un parcours possible… à condition d’être plus que motivé.

Elles marient la recherche et les entrepreneurs sociaux Mélanie et Éloïse (de gauche à droite) mettent l'humain au cœur de l'innovation avec Soscience. // © Photo fournie par les témoins
Mélanie et Éloïse (de gauche à droite) mettent l'humain au cœur de l'innovation avec Soscience. // © Photo fournie par les témoins
Portrait

Elles marient la recherche et les entrepreneurs sociaux

LES JEUNES ONT DE L'AVENIR ! Mélanie Marcel, 26 ans et Éloïse Sznatula, 26 ans, ingénieures, ont co-fondé Soscience, pour mettre la recherche au service de l’impact social et environnemental et faire avancer les politiques publiques encadrant la recherche responsable.