Orientation postbac

Retrouvez tous nos dossiers, articles et contenus sur la thématique Orientation postbac

Tous les articles avec le tag Orientation postbac

APB 2017, clap de fin : il reste 3.700 bacheliers sans formation Parmi les 800.000 bacheliers qui étaient inscrits sur APB, plus de 3.700 n'avaient pas de formation à la rentrée 2017. // © plainpicture/J. Scriba
Parmi les 800.000 bacheliers qui étaient inscrits sur APB, plus de 3.700 n'avaient pas de formation à la rentrée 2017. // © plainpicture/J. Scriba
En bref

APB 2017, clap de fin : il reste 3.700 bacheliers sans formation

La fin de la procédure complémentaire, samedi 30 septembre 2017, a sonné le glas d’Admission-postbac, qui a laissé plus de 3.700 candidats sans formation pour la rentrée. Les places encore disponibles sur le portail ne correspondaient pas aux souhaits d'orientation de ces bacheliers, issus en majorité des filières professionnelles et technologiques.

Kit de survie pour bien s'orienter au lycée et après le bac Pour se repérer et faire les bons choix d'orientation, commencez à vous poser des questions dès la seconde. // © plainpicture/Antje Solveig
Pour se repérer et faire les bons choix d'orientation, commencez à vous poser des questions dès la seconde. // © plainpicture/Antje Solveig
Coaching

Kit de survie pour bien s'orienter au lycée et après le bac

Comment construire son projet d'orientation postbac ? Quelles démarches suivre pour trouver sa voie dans l'enseignement supérieur ? L'Etudiant vous propose son "kit de survie" pour bien vous orienter, avec des conseils pour la seconde, la première et la terminale.

Kit de survie pour bien s'orienter : en terminale, l'heure de vérité L'année de terminale est rythmée par les révisions du bac et l'inscription dans le postbac. // © plainpicture/donkeysoho/Le Doo
L'année de terminale est rythmée par les révisions du bac et l'inscription dans le postbac. // © plainpicture/donkeysoho/Le Doo
Coaching

Kit de survie pour bien s'orienter : en terminale, l'heure de vérité

C'est évidemment l'année cruciale : la terminale est le moment du choix définitif de votre orientation postbac. Si vous y avez réfléchi depuis deux ans, la décision sera plus facile. Dans le cas contraire, il faut vite rattraper le temps perdu pour mettre à plat vos envies et les possibilités qui s'offrent à vous.

Kit de survie pour bien s'orienter : en première, faire des hypothèses En première, prenez le temps de vous poser les bonnes questions sur votre orientation. // © plainpicture/PhotoAlto/Eric Audras
En première, prenez le temps de vous poser les bonnes questions sur votre orientation. // © plainpicture/PhotoAlto/Eric Audras
Coaching

Kit de survie pour bien s'orienter : en première, faire des hypothèses

La première est l'année du lycée la plus tranquille concernant l'orientation : il n'y a pas d'échéance en fin d'année. C'est une chance pour, justement, y réfléchir plus profondément. Salons, mini-stages, immersions : plusieurs dispositifs peuvent vous aider à y voir plus clair.

Kit de survie pour bien s'orienter : en seconde, trouver sa voie Dès la seconde, commencez à réfléchir à votre orientation professionnelle. // © Phovoir
Dès la seconde, commencez à réfléchir à votre orientation professionnelle. // © Phovoir
Coaching

Kit de survie pour bien s'orienter : en seconde, trouver sa voie

Après les premiers mois passés à vous adapter au lycée, vous devrez vite vous concentrer sur votre orientation. Et pour cause : vous aurez à choisir votre filière de bac. Dès cette année, commencez à réfléchir à ce que vous aimez et à ce dont vous avez envie pour la suite. Sans pression !

Quel(s) métier(s) pour Tanguy, en terminale STMG ? Tanguy hésite entre l’hôtellerie et la gestion. // © Cyril Entzmann / Divergence pour l'Etudiant
Tanguy hésite entre l’hôtellerie et la gestion. // © Cyril Entzmann / Divergence pour l'Etudiant
Coaching

Quel(s) métier(s) pour Tanguy, en terminale STMG ?

Tanguy, rigoureux 
dans ses études, apprécie les mathématiques. 
La gestion est également
 une matière où 
il excelle, et il se projetterait bien dans les métiers 
de la comptabilité. Toutefois, son caractère altruiste l’amène à penser que le secteur 
de l’hôtellerie lui conviendrait bien.

Laura, déçue d'APB : "Je me suis dit : 'Ma vie est fichue'" Seuls 51,3 % des candidats ont obtenu leur vœu 1 à l’issue des trois phases d’admission d'APB 2017. // © PlainPicture
Seuls 51,3 % des candidats ont obtenu leur vœu 1 à l’issue des trois phases d’admission d'APB 2017. // © PlainPicture
Témoignage

Laura, déçue d'APB : "Je me suis dit : 'Ma vie est fichue'"

À côté des quelque 3.000 bacheliers “recalés” d’APB qui n’ont toujours pas de formation d’accueil à la mi-septembre, il y a aussi tous les candidats qui ont accepté un vœu faute de mieux. Dans quel état d’esprit font-ils leur rentrée ? Témoignages.

APB : “angoissant” et “injuste” pour un tiers des étudiants Les nouveaux étudiants sont heureux d'avoir plus de libertés mais stressés par leurs nouvelles contraintes. // © plainpicture/Lubitz + Dorner
Les nouveaux étudiants sont heureux d'avoir plus de libertés mais stressés par leurs nouvelles contraintes. // © plainpicture/Lubitz + Dorner
Enquête

APB : “angoissant” et “injuste” pour un tiers des étudiants

SONDAGE. Angoissant et injuste : voilà comment les étudiants décrivent APB, selon notre baromètre. Un avis encore plus prononcé chez les nouveaux bacheliers, qui sont également divisés sur la question des prérequis à l'entrée de l'université.

Regards sur l'éducation 2017 : la France VS le reste du monde En France, 35 % de la population est diplômée de l'enseignement supérieur. // © Sarah Hamdi
En France, 35 % de la population est diplômée de l'enseignement supérieur. // © Sarah Hamdi
Décryptage

Regards sur l'éducation 2017 : la France VS le reste du monde

INFOGRAPHIE. Mardi 12 septembre 2017, l’OCDE a rendu public son rapport annuel "Regards sur l’éducation". Qui dépense le plus pour l'éducation : la France ou les autres pays ? Quels étudiants partent le plus à l'étranger ? Quelles différences entre APB et les autres systèmes d'entrée dans le supérieur ? Réponses en chiffres.