PACES

Retrouvez tous nos dossiers, articles et contenus sur la thématique PACES

Tous les articles avec le tag PACES

Rentrée décalée : Éloise, de la PACES à l’ingénierie Éloise avait déposé un dossier d’inscription à l’UTBM dès le mois octobre. Elle y a fait sa rentrée en cycle ingénieur début février. // © Raphaël Helle/Signatures pour l'Etudiant
Éloise avait déposé un dossier d’inscription à l’UTBM dès le mois octobre. Elle y a fait sa rentrée en cycle ingénieur début février. // © Raphaël Helle/Signatures pour l'Etudiant
Témoignage

Rentrée décalée : Éloise, de la PACES à l’ingénierie

Admise en première année d’études de santé, la jeune femme a très vite su qu’elle ne poursuivrait pas dans cette voie. Elle a saisi la possibilité de se réorienter, en rentrée décalée, vers une école d’ingénieurs postbac, l’UTBM.

Métiers du social : les formations accessibles après le bac Le DEEJE (diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants) permet d’exercer notamment dans les crèches (comme ici), les jardins d’enfants, les haltes-garderies ou encore les hôpitaux. // © Bertrand Desprez pour l’Etudiant
Le DEEJE (diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants) permet d’exercer notamment dans les crèches (comme ici), les jardins d’enfants, les haltes-garderies ou encore les hôpitaux. // © Bertrand Desprez pour l’Etudiant
Décryptage

Métiers du social : les formations accessibles après le bac

Avec le bac, l’éventail de formations dans le social est vaste. De bac+2 à bac+5, elles sont dispensées à l’université ou bien dans des écoles spécialisées.

Quelles études pour travailler dans le secteur paramédical, avec ou sans le bac ? Le secteur compte de nombreux métiers, orientés vers les soins, la rééducation ou encore l'appareillage. // © iStockphoto
Le secteur compte de nombreux métiers, orientés vers les soins, la rééducation ou encore l'appareillage. // © iStockphoto
Décryptage

Quelles études pour travailler dans le secteur paramédical, avec ou sans le bac ?

La plupart des formations paramédicales requièrent deux à cinq années d’études après le bac, avec à la clé un diplôme d’État. Et nombre d'entre elles ne sont accessibles que via un concours. Mais il existe quelques possibilités pour les non bacheliers qui veulent travailler dans le secteur.

PACES : passer le cap de la première année L’engouement des jeunes pour la médecine ne faiblissant pas, la première année est très sélective. // © Flickr / CleverCupCakes
L’engouement des jeunes pour la médecine ne faiblissant pas, la première année est très sélective. // © Flickr / CleverCupCakes
Décryptage

PACES : passer le cap de la première année

Vous rêvez d’endosser la blouse blanche et d’embrasser une carrière médicale ? Avant de vous engager dans des études longues (de neuf à onze ans) marquées par une sélection drastique à l’issue de la première année, demandez-vous si vous avez le profil.

Nos secrets pour rester motivé en cours  // © André Schuster/Plainpicture
// © André Schuster/Plainpicture
Enquête

Nos secrets pour rester motivé en cours

Même si vous êtes dans la filière de votre choix, pas facile au bout de trois mois de cours, de devoirs, d’examens de garder la motivation du début d’année. Alors comment éviter de laisser le découragement s’immiscer dans votre esprit et garder une bonne dynamique de travail ? À travers ce dossier, des enseignants et des étudiants qui ont réussi leur première année d’études vous livrent leurs astuces.

Restez motivés en PACES : mettez au point votre méthode de travail Pour réussir en PACES, il faut s'organiser et trouver la méthode de travail la plus adaptée. // © Marie-Pierre Dieterlé pour l'Etudiant
Pour réussir en PACES, il faut s'organiser et trouver la méthode de travail la plus adaptée. // © Marie-Pierre Dieterlé pour l'Etudiant
Enquête

Restez motivés en PACES : mettez au point votre méthode de travail

Le stress du concours ajouté à l’immensité des amphis et à la solitude peuvent vite vous sembler pesantes. Pour surmonter ces difficultés de la première année commune aux études de santé, n’oubliez pas les tutorats étudiants. Nos conseils pour vous guider.

PACES : entraînez-vous aux concours sur le site national des tutorats  Tout le tutorat en santé de sa fac sur un même site : de quoi bien s'entraîner pour les concours de PACES. // © plainpicture/harry + lidy
Tout le tutorat en santé de sa fac sur un même site : de quoi bien s'entraîner pour les concours de PACES. // © plainpicture/harry + lidy
Boîte à outils

PACES : entraînez-vous aux concours sur le site national des tutorats 

L’ANEMF (Association nationale des étudiants en médecine de France) vient d'ouvrir une plate-forme nationale en ligne pour permettre aux étudiants de PACES de s’entraîner de manière régulière où et quand ils le souhaitent. Mode d'emploi.

Un chirurgien-dentiste sur trois obtient son diplôme à l’étranger Le nombre de chirurgiens-dentistes français diplômés à l'étranger est en forte hausse depuis quelques années. // © Louise Allavoine/Hans Lucas pour l'Etudiant
Le nombre de chirurgiens-dentistes français diplômés à l'étranger est en forte hausse depuis quelques années. // © Louise Allavoine/Hans Lucas pour l'Etudiant
Décryptage

Un chirurgien-dentiste sur trois obtient son diplôme à l’étranger

Après la Belgique pour les médecins, la Roumanie pour les étudiants en odontologie. Une étude dévoile qu’un tiers des chirurgiens-dentistes ont obtenu leur diplôme à l’étranger en 2015.

La rentrée en PACES : "On a renversé mon café. Devinez quoi, c'était une primante !" Il reste des places... ou pas. Les petits papiers marquent celles qui sont réservées. // © Martin Rhodes
Il reste des places... ou pas. Les petits papiers marquent celles qui sont réservées. // © Martin Rhodes
Reportage

La rentrée en PACES : "On a renversé mon café. Devinez quoi, c'était une primante !"

Deux semaines après la rentrée, les bacheliers s'habituent peu à peu aux us et coutumes de la PACES. Entre taquineries des "doublants" et courses aux places en amphi, reportage à l'UFR des sciences de la santé de l'université de Versailles–Saint-Quentin-en-Yvelines.

Médecine : avec 10 % de réussite pour les non-résidents, le “bon plan belge” rend l’âme Beaucoup de candidats pour un taux de réussite inférieur au taux français : en filière santé, la Belgique n'est plus si "accueillante". // © Aurore Abdoul-Maninroudine
Beaucoup de candidats pour un taux de réussite inférieur au taux français : en filière santé, la Belgique n'est plus si "accueillante". // © Aurore Abdoul-Maninroudine
Reportage

Médecine : avec 10 % de réussite pour les non-résidents, le “bon plan belge” rend l’âme

Seuls 10 % des non-résidents ont réussi l'examen d'entrée en médecine et dentisterie belge. Autrefois réputé plus facile qu'en France, l'accès aux études de santé continue de se durcir en Belgique.

Médecine : avec 10 % de réussite pour les non-résidents, "le bon plan belge" rend l'âme Beaucoup de candidats pour un taux de réussite inférieur au taux français : en filière santé, la Belgique n'est plus si "accueillante". // © Aurore Abdoul-Maninroudine
Beaucoup de candidats pour un taux de réussite inférieur au taux français : en filière santé, la Belgique n'est plus si "accueillante". // © Aurore Abdoul-Maninroudine
Reportage

Médecine : avec 10 % de réussite pour les non-résidents, "le bon plan belge" rend l'âme

Les résultats sont tombés jeudi 14 septembre 2017. Seuls 20 % des candidats ont réussi l'examen d'entrée en médecine et dentisterie belge. Ils ne sont que 10 % parmi les non-résidents. Autrefois réputé plus facile qu'en France, l'accès aux études de santé continue de se durcir en Belgique.