Rentrée 2018

Nouvel emploi du temps, nouvelle promo, nouvelles exigences des profs, voire nouvelle ville… que vous soyez au collège, au lycée ou déjà dans le supérieur, l'Etudiant vous aide à passer le cap de la rentrée 2018

Tous les articles avec le tag Rentrée 2018

Classement 2016-2017 des écoles de commerce postbac : le top 10 pour côtoyer des étudiants étrangers L'IPAG multiplie les efforts pour attirer des étudiants étrangers. // © IPAG
L'IPAG multiplie les efforts pour attirer des étudiants étrangers. // © IPAG
Bancs d’essai

Classement 2016-2017 des écoles de commerce postbac : le top 10 pour côtoyer des étudiants étrangers

Attirer davantage d’étudiants étrangers : c’est le grand défi des écoles de commerce. Certaines n’ont d’ailleurs pas hésité à rebaptiser leur Bachelor en 4 ans “BBA” pour coller à la nomenclature anglo-saxonne.

Avec combien tu vis ? 3 étudiants détaillent leurs recettes et dépenses Baptiste, Eugénie et Victor détaillent leur budget. // © Photos fournies par les témoins
Baptiste, Eugénie et Victor détaillent leur budget. // © Photos fournies par les témoins
Témoignage

Avec combien tu vis ? 3 étudiants détaillent leurs recettes et dépenses

Comment gère-t-on son budget quand on est étudiant ? Entre dépenses inévitables et petits plaisirs, difficile d’équilibrer ses comptes quand on n’a pas de (gros) revenus. Témoignages d’étudiants qui livrent leurs astuces pour faire des économies.

Jimmy Losfeld, une ascension militante jusqu’à la présidence de la FAGE Jimmy Losfeld a été élu président de la FAGE le 24 septembre 2016. // © Delphine Dauvergne
Jimmy Losfeld a été élu président de la FAGE le 24 septembre 2016. // © Delphine Dauvergne
Portrait

Jimmy Losfeld, une ascension militante jusqu’à la présidence de la FAGE

Jimmy Losfeld, le nouveau président de la FAGE, prend ses fonctions après avoir été le bras droit de son prédécesseur et fait ses premières armes à Strasbourg. Il a notamment participé à la négociation sur la loi Travail. Portrait.

Ma vie d'étudiante en Nouvelle-Zélande : Estelle, une future ingénieure aux antipodes Estelle a dû débourser 22.000 € pour s'inscrire à l'université d'Auckland. // © David Straight pour l'Etudiant
Estelle a dû débourser 22.000 € pour s'inscrire à l'université d'Auckland. // © David Straight pour l'Etudiant
Portrait

Ma vie d'étudiante en Nouvelle-Zélande : Estelle, une future ingénieure aux antipodes

Estelle, étudiante en troisième année à l’École centrale de Nantes, est partie en Nouvelle-Zélande pour achever son cursus d’ingénieur. Durant ce séjour, elle compte bien parfaire son anglais et profiter des paysages grandioses.

Jimmy Losfeld, une ascension militante jusqu’à la présidence de la FAGE Jimmy Losfeld a été élu président de la FAGE le 24 septembre 2016. // © Delphine Dauvergne
Jimmy Losfeld a été élu président de la FAGE le 24 septembre 2016. // © Delphine Dauvergne
Portrait

Jimmy Losfeld, une ascension militante jusqu’à la présidence de la FAGE

LES JEUNES ONT DE L’AVENIR - Jimmy Losfeld, le nouveau président de la FAGE, prend ses fonctions après avoir été le bras droit de son prédécesseur, Alexandre Leroy. S’il a fait ses premières armes à Strasbourg, il a également participé à la négociation sur la loi Travail.

Y a-t-il de la place en bibliothèque ? Paul Bouzol a créé une appli pour le savoir Diplômé de Télécom Lille, Paul a fondé l'appli Affluences pour une meilleure gestion des places en bibliothèques. // © Delphine Dauvergne
Diplômé de Télécom Lille, Paul a fondé l'appli Affluences pour une meilleure gestion des places en bibliothèques. // © Delphine Dauvergne
Portrait

Y a-t-il de la place en bibliothèque ? Paul Bouzol a créé une appli pour le savoir

LES JEUNES ONT DE L'AVENIR - Paul Bouzol, 27 ans, diplômé de Télécom Lille, a décidé de s’attaquer à un problème qu’il a connu quand il était étudiant : les files d’attente interminables en bibliothèque. Son appli mobile Affluences est déjà un succès avec plus de 100.000 téléchargements.

Ma vie d'étudiant réfugié : "Paris est immense, mais ici je me sens en sécurité" Il est encore difficile pour Mussab, réfugié du Soudan, de témoigner à visage découvert // © Catherine de Coppet
Il est encore difficile pour Mussab, réfugié du Soudan, de témoigner à visage découvert // © Catherine de Coppet
Portrait

Ma vie d'étudiant réfugié : "Paris est immense, mais ici je me sens en sécurité"

Mussab, 24 ans, a étudié l'informatique au Soudan, avant de fuir son pays. Arrivé en France en 2015, il suit un programme de cours de français. Et garde espoir malgré les difficultés. Rencontre.

Ma vie d'étudiant réfugié : "Paris est immense mais je me sens en sécurité ici" Il est encore difficile pour Mussab, réfugié du Soudan, de témoigner à visage découvert // © Catherine de Coppet
Il est encore difficile pour Mussab, réfugié du Soudan, de témoigner à visage découvert // © Catherine de Coppet
Portrait

Ma vie d'étudiant réfugié : "Paris est immense mais je me sens en sécurité ici"

Mussab, 24 ans, a étudié trois ans l'informatique à l'université de Khartoum, au Soudan, avant de fuir son pays pour l'Europe. Arrivé en France depuis 2015, il suit un programme de cours de français. Et garde espoir malgré une situation difficile.