Réorientations

Retrouvez tous nos dossiers, articles et contenus sur la thématique réorientations

Tous les articles avec le tag Réorientations

Étudiants en réorientation : êtes-vous lésés sur APB ? Sur APB, les bacheliers de l'année ne sont pas toujours forcément prioritaires. // © plainpicture/Cultura/Frank and Helena
Sur APB, les bacheliers de l'année ne sont pas toujours forcément prioritaires. // © plainpicture/Cultura/Frank and Helena
Boîte à outils

Étudiants en réorientation : êtes-vous lésés sur APB ?

C’est décidé, vous changez de filière d’études supérieures à la prochaine rentrée ! Mais quelles sont les règles de priorité sur APB ? Passerez-vous après les bacheliers du cru ? Le point par famille de formations.

APB 2017 : des candidats en réorientation à l'université victimes d'un bug À Paris 13, les réorientations internes des étudiants ne passent pas par APB. // © Université Paris 13
À Paris 13, les réorientations internes des étudiants ne passent pas par APB. // © Université Paris 13
En bref

APB 2017 : des candidats en réorientation à l'université victimes d'un bug

Impossible de confirmer un vœu groupé en filière universitaire sur Admission-postbac ! Si vous envisagez une réorientation via la plate-forme, vous avez peut-être rencontré le même problème que Sabri, étudiant de Paris 13. Pas de panique : il s’agissait d’un bug informatique, pris en charge par l’équipe technique d’APB.

Université : j'ai raté mes partiels, est-ce la fin du monde ? Partiels ratés, année perdue ? Pas forcément si vous savez attraper la main tendue de votre université. // © plainpicture/fStop/Caspar Benson
Partiels ratés, année perdue ? Pas forcément si vous savez attraper la main tendue de votre université. // © plainpicture/fStop/Caspar Benson
Coaching

Université : j'ai raté mes partiels, est-ce la fin du monde ?

Aïe ! Les résultats de vos partiels sont tombés, et ce n'est pas une franche réussite. Plutôt que de vous rouler en boule dans votre coin, démotivé, renseignez-vous auprès de votre université. Des solutions existent pour vous aider à traverser vos difficultés.

Quentin, en licence scientifique : "En février, je n’en pouvais plus de la prépa" Quentin, aujourd'hui en licence scientifique, ne regrette pas d'avoir tenté la classe prépa. // © Aimée Thirion/Hans Lucas pour l'Etudiant
Quentin, aujourd'hui en licence scientifique, ne regrette pas d'avoir tenté la classe prépa. // © Aimée Thirion/Hans Lucas pour l'Etudiant
Témoignage

Quentin, en licence scientifique : "En février, je n’en pouvais plus de la prépa"

Quentin, 19 ans, était dans les premiers de sa classe en terminale S. Malgré ses bons résultats en maths et en physique, il n'aura tenu que six mois en prépa MPSI. Aujourd'hui, en licence scientifique, à l'université Lille 1, il ne regrette pas ses choix.

Réorientation : toutes les pistes pour rebondir au Salon de la rentrée décalée L'orientation n'est pas une longue ligne droite... // © plainpicture/Gallery Stock/Markus Hanke
L'orientation n'est pas une longue ligne droite... // © plainpicture/Gallery Stock/Markus Hanke
Coaching

Réorientation : toutes les pistes pour rebondir au Salon de la rentrée décalée

Vous projetez de changer de filière début 2017, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ni si cela est possible ? Rendez-vous au salon de la Rentrée décalée de Paris du 7 au 8 janvier. Voici (au moins) trois bonnes raisons d’y faire un tour pour vous offrir une seconde chance.

Rentrée décalée : Vianney, du droit au tourisme En Nouvelle-Calédonie, ­Vianney a obtenu son BTS tourisme en décembre 2014. La rentrée décalée lui a permis de ne pas attendre septembre pour poursuivre ses études. // © Sabine Delcour pour l'Étudiant
En Nouvelle-Calédonie, ­Vianney a obtenu son BTS tourisme en décembre 2014. La rentrée décalée lui a permis de ne pas attendre septembre pour poursuivre ses études. // © Sabine Delcour pour l'Étudiant
Témoignage

Rentrée décalée : Vianney, du droit au tourisme

À 23 ans, Vianney n'aime pas perdre du temps. Il a rapidement abandonné les études de droit qui ne lui correspondaient pas pour se tourner vers le tourisme. Grâce aux rentrées décalées, il a pu enchaîner les formations. Retour sur son parcours.