L'interview indiscrète : les premières fois de Camille Combal

Originaire des Orres, dans les Hautes-Alpes, Camille Combal est l’animateur vedette du Virgin Tonic depuis quatre ans, la matinale de Virgin Radio qu’il quittera à la fin de la saison. Il est également depuis six ans le chouchou des chroniqueurs et du public sur l’émission "Touche Pas à Mon Poste". Il se confie à Trendy sur ses premières fois.

Comme ça, Camille Combal a l'air plutôt détendu, mais attendez de lire le récit de sa première radio !
Comme ça, Camille Combal a l'air plutôt détendu, mais attendez de lire le récit de sa première radio ! // ©  Renauld Corlouer

La première fois que je me suis planté à un exam 

Ma plus grosse lacune a toujours été les identités remarquables en mathématiques. Je me souviens qu'en 3e, c'était ma pote Anaïs, la fille du médecin du village, qui me filait toutes les réponses. J'ai eu mon brevet grâce à elle, mais je rame avec (a + b)² = a² + 2ab + b², et elle, elle est devenue archéologue. 

La première fois que j'ai séché un cours 

J'ai beaucoup séché, mais c'était surtout pour aller au ski. Je n'étais pas trop turbulent. Le bus venait nous chercher à 7 heures le matin, je disais à ma mère : "Salut maman, merci pour le pain perdu, t'es un ange." 

Je laissais passer le bus devant moi, mon sac de cours était en fait rempli d'affaires de ski, j'attendais l'ouverture des pistes à 9 heures et je passais la journée là-bas. Mes parents ne le savaient pas, ils vont l'apprendre grâce à vous.

La première fois que j'ai pris un appart

Je me suis mis en colocation avec mon meilleur ami, Angelo, à Aix-en-Provence. C'était trop bien, mais j'avais eu la bonne idée de vouloir tout repeindre : le salon était en vert, le salon en rouge, la cuisine en jaune. C'était horrible, la pire déco du monde, tu m'étonnes qu'on ne me propose pas de présenter une émission de "home staging" à la rentrée ! 

La première fois que j'ai allumé un micro

C'était le micro(-ondes) de ma mère pour réchauffer son pain perdu ! Non, sans blagues, je tiens vraiment à parler du pain perdu de ma mère. Certains ont des madeleines de Proust, moi, j'ai le pain perdu de Proust. Plus sérieusement, je pense que c'était à la radio de mon lycée ou sur Fun Radio. 

La première fois que je suis passé à la télévision

C'était avec Samuel Étienne, pour l'émission "L'édition spéciale", devenue "La Nouvelle édition", sur Canal +. J'interprétais des personnages. Une fois, j'ai joué le rôle du "wedding planner" de Nicolas Sarkozy et de Carla Bruni. C'était en direct et j'étais complètement paniqué. Un peu comme si on allait m'envoyer dans l'espace. Les gens me parlaient, mais tout était flou. 

La première fois que j'ai touché une paie

 À l'époque, je travaillais sur Fun Radio et j'étais payé essentiellement en tickets restos. Pour me permettre de doubler ma paie, l'animatrice de la matinale me donnait ses propres tickets en plus. 

C'était Mélanie Angeli, qui anime aujourd'hui la matinale de Virgin Radio avec moi, déjà la personne la plus gentille au monde ! Attention, c'était le moment émotion de l'interview. Si vos lecteurs ne pleurent pas en lisant l'interview, je n'y connais rien ! 

La première fois que j'ai passé un entretien

Dans ma coloc d'Aix, nous avions une toute petite boîte aux lettres. En voulant tirer sur l'enveloppe, le facteur avait abîmé le dossier que j'avais préparé pour m'inscrire dans une école postbac. 

Le jour de mon oral, les profs m'attendaient au tournant pour me dire que l'état de mon dossier était inadmissible. Résultat : je n'ai pas été admis dans cet établissement ! Tout ça à cause de l'état de mon dossier, du facteur, de ma petite boîte aux lettres et d'Angelo. Merci Angelo !  

Il paraîtrait que Camille croit encore au Père Noël…

La première fois que j'ai eu une galère pro

Mon premier travail d'été consistait à vendre des poulets au supermarché du coin. Le problème de vivre dans un petit village, c'est que tout le monde te connaît. J'avais une casquette en forme de poulet, et les gens me pointaient du doigt en criant : "Aaaaaahh, poulet !" La honte ! 

J'ai depuis appris que Brad Pitt avait lui aussi vendu des poulets à Los Angeles. Lui avait tout le costume et moi, seulement la casquette. De là à dire que je vais finir avec Angelina Jolie, il n'y a qu'un pas ! 

La première fois que quelqu'un m'a reconnu dans la rue

On m'a confondu avec un autre gars, du style Dick Rivers. Je me plais à penser que j'ai un petit air de Claire Keim, non ?

La première fois que j'ai réalisé que je vivais de ma passion

Tous les jours, même si j'ai enchaîné les années de tickets restos, de galères et que j'ai dû rembourser mes parents qui s'étaient endettés pour moi. Je vous rassure, je me suis acquitté de toutes mes dettes il y a 48 heures. Je suis super content, je vais enfin pouvoir m'acheter des plaques à induction. J'en rêve depuis des années ! 

La première fois que je me suis senti hyper bien sapé

J'avais des looks... d'un autre monde. Pour une photo de classe, ma mère m'avait acheté une chemise de la marque Sun Valley, bleue à carreaux. Il n'y avait pas ma taille en rayon, mais je la voulais absolument

Lorsque je suis arrivé à l'école, c'était pire que la Fashion Week, je me prenais pour Gianni Versace alors que bon, c'était loin d'être le cas. J'étais aussi très branché T-shirt Waikiki. 

 

La première fois que j'ai animé une matinale radio

Je me sentais très mal. J'avais fait la fête toute la nuit pour les NRJ Music Awards. L'émission avait lieu sur un bateau. Vers 7 h 15, on m'appelle parce que les artistes commençaient à arriver, alors que j'étais toujours en boîte ! Le combo fête et bateau, c'était loin d'être une bonne idée... Les matinales radio ont toujours été difficiles pour moi, je crois que je ne suis pas fait pour ça.

Culture générale Salaire

Pour aller plus loin

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires