5 réflexes anti-pollution à adopter chez soi

Selon certaines études, l’air a l’intérieur de notre logement serait 5 à 7 fois plus pollué que l’air extérieur. Pour éviter de porter un masque chez vous, adoptez d’urgence ces bons gestes !

Qu'il pleuve ou qu'il vente, aérez quotidiennement, au moins 10 minutes.
Qu'il pleuve ou qu'il vente, aérez quotidiennement, au moins 10 minutes. // ©  plainpicture/Barbara Ködel

1. De l'air !

Le printemps arrive et vous avez envie de passer un grand coup de balai ? Sauf que, votre studio, c’est tous les jours qu’il faut le bichonner, car d'après l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur (Oqai), notre intérieur est 5 à 7 fois plus pollué que l'air extérieur ! Alors pour vous sentir mieux dès maintenant, commencez par appliquer un conseil simple et efficace : aérez !

Tous les jours, été comme hiver, ouvrez grand vos fenêtres. Matin et soir, 10-15 minutes suffisent. En cas de pic de pollution, privilégiez le matin tôt ou le soir tard, que l'air est moins chargé en particules fines. Vérifiez aussi que votre pièce est équipée d'une VMC et décrassez-la régulièrement. 

2. Nettoyez… mais pas avec n'importe quoi !

Une tache et hop, un coup de Javel. Le hic ? Tous ces produits d'entretien saturés de parfum sont bourrés de polluants chimiques. Votre intérieur scintille, mais bonjour les effets à long terme sur votre santé...

La solution ? Le vinaigre blanc. Couplé au bicarbonate de soude, il vient à bout de toutes les saletés, du sol au plafond. Autre astuce magique : recyclez du papier journal pour nettoyer vos vitres. Vous verrez, c'est redoutable ! Dans tous les cas, si vous achetez des produits d'entretien, privilégiez ceux floqués de la marque NF environnement.

3. L'humidité, une question d'équilibre

Autour de 50 %, c'est l'idéal. Moins, vous risquez d'irriter vos bronches, et au-delà de 60 %, c'est la fête aux moisissures ! En cas d'excédent, vous pouvez toujours investir dans un déshumidificateur d'appoint.

Autre option moins coûteuse, qui ne doit pas vous empêcher d'aérer régulièrement : fabriquez votre propre absorbateur d'humidité. Coupez une bouteille en plastique en deux, ôtez le bouchon et positionnez une compresse autour du goulot en la retenant avec une ficelle. Placez la partie haute de la bouteille sur la partie basse, goulot vers le bas et ajoutez du gros sel. L'humidité récoltée s'écoulera sous forme d'eau dans la bouteille.

4. Place nette sur les textiles

À la maison, tous les textiles se lavent... Même si certains passent souvent à la trappe. Le bon rituel ? Changez vos draps tous les quinze jours et, une fois par mois, passez vos oreillers au lavage. Ayez deux ensembles de draps de bain pour les permuter une fois par semaine.

Retournez régulièrement votre literie et privilégiez un sommier à lattes pour laisser l'air circuler. En cas de taches récalcitrantes sur les housses de canapé, le tapis ou le couchage, passez un coup d'éponge imbibée d'une solution à base cristaux de soude dilués dans l'eau chaude. Ultra-efficace !

5. Ça sent la rose 

Dans un studio, les mauvaises odeurs envahissent rapidement l'espace. Attention aux bougies parfumées qui, si elles embaument votre pièce, sont très dangereuses pour votre santé. À fuir donc ! Misez sur les bougies bio, au parfum naturel, ou sur des herbes aromatiques.

Dans un grand pot, disposez quelques plants de menthe, de lavande ou de romarin. Un vrai festival de senteurs ! Sinon, pour les odeurs plus tenaces, vaporisez dix gouttes d'huile essentielle de thym, de citron, de pin sylvestre ou d'eucalyptus à l'aide d'un flacon spray.

déco

Pour aller plus loin

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires