On a passé l’examen du Code de la route à La Poste !

Rendez-vous pris dans un centre La Poste des Yvelines (78) qui propose jusqu’à 10 sessions par jour d’examen du Code de la route. Calme, efficacité et concentration au programme. On vous raconte.

On a passé l’examen du Code de la route à La Poste !
// ©  Fotolia

Mercredi 14 mars, 14 h 45. Soufiane, 17 ans, s’apprête à boucler son premier examen du Code. À la sortie, il livre, à chaud, ses impressions : « Au début, j’étais un peu stressé, normal quoi. On se demande toujours comment ça va se passer. Mais après ça va. On m’a donné un casque et une tablette, c’était nickel. Mon nombre de fautes ? Franchement, aucune idée, je ne sais pas. Moins de 8 je pense. » Aux commandes ce jour-là, Sadia, chargée de clientèle à La Poste depuis 23 ans. Formée comme trois de ses collègues, elle prend très à cœur son nouveau rôle d’examinatrice. « On vérifie la liste des candidats inscrits, les heures de passage, le code NEPH, l’identité. On leur explique bien tout le déroulement. Puis il y a toujours les 15 minutes d’entraînement avec trois questions. C’est pour la mise en route, la prise en main, s’assurer que tout fonctionne bien », assure-t-elle, désormais bien rodée.

« Certains arrivent stressés puis ils se détendent »

Installés dans une salle tout confort, les candidats ne sont pas plus de 18 par session. Le dispositif avec tablettes et écouteurs fournis leur facilite véritablement la vie. Et pour être rivés sur leurs écrans une bonne partie de la journée, les jeunes ne mettent jamais vraiment longtemps pour s’adapter. Comme la sensation d’être à la maison. « Nous n’avons rien à leur apprendre, c’est moderne, ils connaissent et ils sont contents, confie Sadia. Certains arrivent stressés et après ils se détendent, ils se sentent à l’aise. »

« Le plus dur, ce sont les panneaux »

Le moment est venu pour Soufiane de relâcher la pression. Content d’avoir choisi la formule proposée par La Poste – 30 € pour l’inscription à l’examen –, il raconte : « Plusieurs de mes amis se sont inscrits à La Poste et m’ont ensuite conseillé de le faire. L’un d’eux a même passé le Code en session individuelle, car il était vraiment trop stressé. Pour ma part, j’ai révisé à l’auto-école, mais aussi beaucoup sur mon Smartphone, sur un site d’apprentissage en ligne. Le téléphone, on l’a toujours avec soi, c’est plus pratique, même le soir avant de se coucher. J’ai dû faire au total près de 80 heures d’entraînement au Code de la route ! Au début, je faisais 12 à 15 fautes. Puis j’ai commencé à en faire 5, 4, 3. Le tout, c’est de ne pas stresser et de faire au minimum deux sessions sur son téléphone par jour. » C’est quoi le plus dur en fin de compte ? Soufiane renchérit : « Pour moi, le plus dur, ce sont les panneaux. J’avais beaucoup de mal avec ça. Dans le Code, il y a des pièges. Il faut faire attention, comme d’abord bien gérer les 20 secondes pour répondre. Par exemple quand il y a un bus sur l’écran, il faut prévoir, regarder tout le temps dans les rétros. Il y a beaucoup de petits détails. » À ce rythme-là et avec cet état d’esprit, Soufiane est bien parti pour décrocher son permis !

Toi aussi, passe ton code avec La Poste !

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires