Acné : comment l'éradiquer

Anne-Solange Tardy  |  Publié le

Les boutons, quelle plaie ! Même après l’adolescence, on peut souffrir d’acné. C’est même le cas de près d’un quart des adultes, le plus souvent des femmes. Alors, peut-on s’en débarrasser pour de bon ?

Vous allez enfin dire au revoir à ces horribles boutons.
Vous allez enfin dire au revoir à ces horribles boutons. // © PlainPicture

L'acné est une maladie de la glande sébacée entraînant la formation de boutons (points noirs, microkystes – ce sont les points blancs –, ou boutons inflammatoires : les points rouges qui font mal).

Une question d'hormones

Ce sont elles qui contrôlent la sécrétion de sébum et qui sont responsables de l'acné. Voilà pourquoi l'acné apparaît à l'adolescence (80 % des ados n'y échappent pas), au moment des grands bouleversements hormonaux.

Normalement, l'acné est un petit désagrément passager. Mais dans certains cas, ce poison s'accroche... et se fait souvent un malin plaisir à réapparaître chaque mois, en période prémenstruelle, voire à élire domicile chez celles qui accusent un petit dérèglement hormonal.

Le plan pour éradiquer les boutons

Le plan est simple : consulter un dermatologue, seul habilité à se prononcer sur la nature de votre acné et à prescrire un traitement adapté. Nombreux sont ceux qui ont prouvé leur efficacité, mais ce sont des médicaments : ne les prenez pas à la légère. Certains sont des traitements plutôt lourds et longs, qui nécessitent un vrai engagement de la part du patient.

Attention, tous les boutons ne sont pas de l'acné ! Eh non ! Il existe d'autres affections de la peau qui produisent des boutons, par exemple le pityriasis versicolore, une mycose qui se développe (à cause des levures naturellement présentes sur le corps de la plupart des gens) dans certaines conditions particulières, comme la chaleur ou la transpiration, et sur des peaux à tendance grasse, ou bien à cause de crèmes trop riches ou de produits solaires. Un exemple parmi d'autres petits soucis de peau. Donc ne vous autodiagnostiquez pas et allez voir un médecin.


Si vous voulez quand même leur faire la peau à mains nues

Pratique barbare que le perçage de boutons ! La seule parole vraiment sage est : pas touche ! On ne perce pas. On ne tripote pas. On pense à autre chose. En revanche, vous pouvez tenter le petit stick asséchant : juste avant de vous coucher, appliquez-en une petite dose, et au réveil, le bouton a disparu (enfin, pas à tous les coups non plus...).

Maintenant, il faut voir les choses en face : personne ne peut survivre une journée avec un ignoble bouton blanc en plein milieu du visage. Voilà donc comment il faut s'y prendre lorsque, dans certains cas extrêmes (comme un rencard), il y a une urgence vitale.

Comment les percer dans les règles de l'art

D'abord se laver les mains (ce n'est pas négociable). Puis utiliser un petit mouchoir en papier pour éviter de blesser la peau et d'avoir, en lieu et place d'un petit bouton blanc, une grosse marque rouge barrée de deux traces d'ongles.

Pour les points blancs : contrairement à ce qu'on a l'habitude de faire, il ne faut pas presser ni pincer le bouton. Au contraire, étirez la peau du bouton vers l'extérieur. Si, si, essayez, ça marche très bien. Et si le point blanc ne cède pas à cet étirement, c'est qu'il n'est pas assez mûr... et de ce fait, tout à fait supportable.

Pour le point noir : là, vous avez le droit de presser. Mais mollo. Redoublez l'épaisseur du petit mouchoir, et si ça ne veut pas sortir, n'insistez pas.

Et le nettoyage de peau ?

D'abord, il y a le nettoyage de peau pratiqué par un dermatologue et celui que réalisé en institut de beauté par une esthéticienne : attention, ce n'est pas exactement la même chose.

L'esthéticienne n'a pas le droit d'utiliser d'"outils" en dehors d'un tire-comédons. Or, certains microkystes nécessitent une petite incision sur la peau que seul un dermatologue est habilité à pratiquer. Tout dépend donc de vos besoins.

Mais dans tous les cas, si un nettoyage de peau peut être une solution pratique et ponctuelle pour résoudre momentanément un problème d'acné, le meilleur moyen pour contrer les boutons est d'éviter leur apparition grâce à des traitements adaptés. Attention : il faut deux bonnes journées pour que la peau se remette de cette petite "opération".

Et vous, quelles sont vos astuces anti-acné ? Partagez-les dans les commentaires sous l'article.

Anne-Solange Tardy  |  Publié le

Laisser un commentaire

Filtrer :

Commentaires
0