À votre avis… pourquoi il ne rappelle pas ?

Chaque mois, on se réunit entre potes pour discuter d’un sujet qui vous trouble, vous tracasse, côté cœur ou sexo ! Caroline Michel viendra compléter vos réflexions de son avis d'experte. Aujourd'hui, on se demande pourquoi Martin (ou tout autre prénom...), avec qui on a commencé à flirter, ne rappelle pas pour proposer un deuxième rencard. C’est vrai ça, pourquoi ?

À votre avis… pourquoi il ne rappelle pas ?
Un homme qui ne rappelle pas n'est pas intéressé ? Pas toujours vrai... // ©  Pollux

Trendy a fait appel à vous, mais aussi à vos grands frères, vos grandes sœurs et leur a demandé leur opinion sur des questions love ou sexo que vous vous posez et qui, souvent, vous prennent bien la tête. Alors, ils en pensent quoi ?

 

L'avis des lecteurs

Mathilde, 25 ans
Moi je pense qu'un garçon qui ne rappelle pas n'est pas emballé par l'histoire mais que rien n'est perdu. Il faut parfois laisser passer un peu de temps entre deux rendez-vous et ne pas s'inquiéter au bout de deux jours de silence. Je suis intimement persuadée que si on en fait une affaire d'état (toute seule), on envoie des mauvaises ondes à cette rencontre. C'est comme si l'autre sentait à distance notre prise de tête prématurée et là, c'est foutu. Quand on y pense moins, on a un coup de fil comme par magie, non ?

PUBLICITE

Mélanie, 32 ans
Par expérience, un garçon qui ne rappelle pas... s'en fout ! Mais j'ai connu des garçons réellement occupés, si, si ! Au bout de cinq jours, réapparition soudaine du mec, qui fait comme si de rien n'était et propose un rendez-vous. Je rejoins Mathilde : inutile de s'impatienter. Et puis au pire, pour en avoir le cœur net, on prend les devants !

Mathieu, 30 ans
Maintenant que je suis super vieux, je dirais ça : quand un garçon ne me rappelle pas, c'est qu'il a mieux à faire, qu'il a fait une autre rencontre ou se fiche d'apprendre à me connaître. Mais attention, s'il ne me rappelle pas, j'essaie moi. Au moins une fois. Les choses sont plus claires ainsi : un garçon qui ne rappelle pas attend peut-être qu'on le fasse, mais un garçon qui ne répond pas (nuance !) s'en fout...

Sonia, 22 ans
Tout dépend de ce qui s'est passé... au lit ? Je pense que plus on fait traîner le désir, plus on développe chez l'autre de l'intérêt. Je suis pour ne pas m'offrir tout de suite, mais je m'écoute et me laisse aussi porter par le moment. J'ai tout de même remarqué, dans mon cas, que ne pas coucher le premier soir permettait d'établir des liens autres que sexuels et donc de se revoir.

 

L'avis de Caroline (celui qui tranche entre tous)

Souvenez-vous du célèbre film "Ce que pensent les hommes" avec Jennifer Aniston, et cette conclusion : "Un homme qui ne rappelle pas n'est pas intéressé". Et c'est vrai. Quand on s'intéresse à quelqu'un, quand on veut connaître l'autre, aller plus loin, passer du temps, on rappelle, tout simplement. Et aujourd'hui, les nouvelles technologies permettent de disparaître et de faire comprendre à l'autre que l'on s'en fiche. Le silence est un mode de "rupture" très en vogue, appelé aussi ghosting (faire le fantôme en anglais), qu'il s'agisse de ne pas rappeler ou de ne pas répondre.

Bien sûr, et comme vous le soulignez tous ici, inutile de penser que c'est foutu après deux jours de silence. Certaines personnes appliquent encore la règle des trois jours, ces fameux réglementaires avant de recontacter l'autre afin de faire monter le désir.

D'autres perdent vraiment leur téléphone dans la Seine. Des cas très rares, oui, mais il arrive à tout le monde – plus sérieusement – d'avoir un réel empêchement. Donc on ne tire pas des conclusions à la va-vite, on respire, et surtout, le meilleur conseil que je puisse vous donner : ON RAPPELLE, NOUS ! (Même si on a envoyé un petit SMS auquel l'autre ne répond visiblement pas... On laisse passer quelques jours et on se lance de vive voix). Parce que si on a envie de le voir, quoi de plus sain que de lui faire savoir ? On sera cohérent(e) avec nous-même (j'ai envie, je me lance), on ne regrettera pas d'avoir agi selon nos désirs, on montrera qu'on est une fille ou un garçon qui s'assume et qui sait où aller. Alors à mon avis pourquoi il ne rappelle pas ? Lui seul le sait. La vraie question est : pourquoi moi, je ne le rappelle pas, là ? Et s'il ne répond pas, on saura.

 

Vous aussi, vous vous posez des questions sur votre/la sexualité ? Vous avez besoin de conseils, de réponses ou d'un nouveau point de vue ? Envoyez votre question par mail à trendy@letudiant.fr. Rassurez-vous, vous resterez anonyme lors de la publication de l'article.
sexo love

Pour aller plus loin