Lubrifiant, lequel choisir ?

Face à l’offre pléthorique de lubrifiants, vous hésitez : lequel acheter ? Quelles sont leurs caractéristiques, leurs spécificités, leurs différences ? Pour vous éclairer, avec l'aide d'un expert en la matière, on vous dit tout !

Faire le bon choix en matière de lubrifiant pour vous procurer plus de plaisir.
Faire le bon choix en matière de lubrifiant pour vous procurer plus de plaisir. // ©  PlainPicture

Parce que le corps n’est pas une machine qui répond au moindre de nos désirs, l'usage d'un lubrifiant s'avère parfois nécessaire lors de l'acte sexuel. Pour les femmes notamment "la lubrification naturelle induite par l'excitation n’est ni automatique, ni constante, ni continue", introduit Marc-André Pointel, créateur de la boutique spécialisée "le Roi de la capote".

Même si de nombreuses personnes pensent que l'usage d'un lubrifiant n'est pas nécessaire, ou anecdotique, il faut savoir qu'une lubrification additionnelle peut induire plus de plaisir lors du rapport sexuel.

Facilitant la pénétration, le lubrifiant favorise également la transmission de la chaleur corporelle. Dans un rapport hétérosexuel, la femme ressent mieux le sexe de son partenaire, mais c’est aussi davantage de sensations pour l’homme.

Le préservatif n’est pas un lubrifiant !

Certains imaginent qu’utiliser un préservatif est en soi une façon de faciliter la pénétration puisque celui-ci est lubrifié. Erreur ! Le lubrifiant présent ne sert qu’à une seule chose : dérouler sur une verge en érection ! "Si on ne lubrifiait pas les préservatifs, on ne pourrait pas les dérouler, car le latex "accroche"" explique Marc-André.

"Le problème, c’est que tout le monde pense que la lubrification fournie avec le préservatif va suffire, ce qui n’a jamais été le cas", précise l’expert. Il est parfois indiqué d'ajouter du lubrifiant : sur le préservatif et à l’entrée de l’orifice à pénétrer. Si celui-ci est l’anus, le lubrifiant est d’autant plus important, car la lubrification anale est inexistante. 

Lubrifiant à base d’eau ou de silicone ?

Il existe deux grandes familles de lubrifiants : les lubrifiants à base d’eau, dits aussi "gels aqueux", et les lubrifiants à base de silicone. Tous deux ont un pH contrôlé et compatible avec les muqueuses intimes.

Il faut le dire : on peut en avaler sans risque. Après avoir mis du lubrifiant, certains sont légèrement dégoûtés ou craignent alors de pratiquer le sexe oral. Détendez-vous ! "Goûtez et sentez le gel et les préservatifs que vous allez appliquer, familiarisez vous avec. Votre cerveau enregistre une information capitale : préservatif et lubrifiant sont vos amis, pas vos ennemis", conseille Marc-André Pointel.

Ils sont compatibles avec les préservatifs : "Une légende urbaine a été répandue par certains vendeurs, il y a quelques années. Ils ont décrété que les lubrifiants à base de silicone étaient incompatibles avec les capotes dans le seul but de vendre davantage de lubrifiants à base d’eau sur lesquels ils margent plus", nous apprend Marc-André. "Le préservatif existe depuis 150 ans, et le lubrifiant qui l’accompagne pour permettre son bon déroulement a toujours été à base de silicone !"

La différence entre les deux types de lubrifiants est la suivante : les lubrifiants à base d’eau ont un effet plus bref de par leur structure moléculaire. Ils sont plus facilement absorbés par les muqueuses. Il est donc conseillé d’en ajouter plus régulièrement durant le rapport. Les lubrifiants à base de silicone sont indiqués pour celles et ceux qui envisagent des rapports sexuels plus longs et plus intenses, qui exigent, autrement dit, une certaine contrainte physique. À ce moment-là, un lubrifiant à base de silicone est adéquat !

Il n’empêche que, quelque soit le type de lubrifiant choisi, celui-ci ne casse pas la magie du rapport. Au contraire, en remettre tout au long de l’acte sexuel permet de faire quelques pauses, d’entretenir le désir afin de mieux repartir !

Attention aux huiles de massage et aux lubrifiants à base d’huile

Il existe également des lubrifiants à base d’huile. Ils ne sont pas compatibles avec l'utilisation de préservatifs, puisqu’il s’agit de graisse. Vous pouvez les utiliser sans protection si vous et votre partenaire avez fait un test de dépistage et que vous prenez une contraception.

Et concernant les huiles de massage ? Elles sont également incompatibles avec les préservatifs. Elles doivent rester à l’extérieur du corps, sinon vous risquez d'être irrité voire d’endommager la capote. 

Cependant il existe des huiles dites hybrides, qui font à la fois office de lubrifiant et de gel de massage. Ce caractère est précisé sur le packaging ou sur la fiche produit.

Quel que soit le lubrifiant pour lequel vous optez, regardez toujours si la mention "compatible avec les préservatifs" est inscrite sur l'emballage. Bien lire la notice avant utilisation doit être votre premier réflexe ! C’est important, vos parties intimes méritent toute votre attention. Et se sentir en confiance avec le produit choisi est le meilleur moyen d’accéder au plaisir et de le décupler !

sexo

Pour aller plus loin