Et si Barack Obama avait gagné l’élection américaine grâce aux réseaux sociaux ?

Le résultat des élections américaines est donc connu : Barack Obama reste président des Etats-Unis, pour un second mandat de 4 ans. Cette élection devait être serrée, et le candidat Obama a su mieux utiliser les réseaux sociaux que son adversaire pour glaner chaque vote utile. Retour sur les gestes qui ont peut-être fait basculer les votes. 

Obama-election-US
Obama-election-US

Une présence massive sur les réseaux. C’est devenu l’événement le plus tweeté de l’histoire. Relativisons, ça ne fait que 6 ans que Twitter existe. Mais c’est un signe de l’expansion du réseau de micro-blogging : mieux que la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques, ou que le précédent record, la finale du SuperBowl (football américain) de 2012. Avec 20 millions de tweets sur la journée, cette élection fait presque deux fois plus que son désormais dauphin. 

Des tweets pour chaque état. L’équipe de Barack Obama, apparemment composée de 750 community managers, a tweeté, depuis le compte officiel du candidat, un appel pour les votants de chaque état à rester dans la file d’attente jusqu’au bout pour voter. Répétant que si le bureau fermait à 18 heures et que vous étiez dans la file à ce moment-là, votre vote devait être enregistré. 

stay-in-line 

Une utilisation stratégique de Youtube. Barack Obama a publié des centaines de vidéos pendant cette campagne. Des films officiels sérieux, aux soutiens de stars parfois loufoques (voir la vidéo de Will Ferrell qui promet « n’importe quoi » en échange d’un vote pour Obama). La dernière est peut-être la plus maline. Alors que son concurrent Mitt Romney avait publié la veille une vidéo classique « It’s Time », Obama a publié un appel face caméra aux plus jeunes, pour qu’ils aillent voter, avec un ton résolument cool. Cela a certainement fait la différence.


 

Un message sur Reddit. Le président avait déjà fait le coup en août (voir notre article), il est revenu sur le site Reddit (un énorme forum), pour rappeler aux plus jeunes qu’il avait besoin d’eux. En quelques minutes, le message a fait le buzz.

Des stars pour faire la différence. Outre les nombreux soutiens classiques de vedettes, on peut noter le geste significatif de Beyonce, qui a ouvert un compte Instagram exprès pour poster une photo d’elle dans un T-shirt « Les texans avec Barack Obama ». Une des photos déjà parmi les plus vues du site Instagram.

beyonce-instagram 

Le vote social. Au sortir des urnes, chaque électeur avait droit à un sticker « I voted ». Mais les équipes de campagne d’Obama - et ses soutiens - ont harangué les internautes à publier des statuts « I voted » sur leurs comptes. Des études ont prouvé que ce genre de post incitait les contacts de ceux qui se déclarent à faire de même, ce qui a peut-être convaincu quelques hésitants supplémentaires à voter.

Un tweet pour officialiser une victoire. Plus rapide que les projections basées sur les sondages à la sortie des urnes, plus efficace que les analyses des nombreuses chaines qui couvraient l’événement : c’est le compte officiel du candidat démocrate qui a annoncé sa victoire, sur Twitter et Facebook. Et c’est la première fois qu’on voit ça. D’abord un message très simple « This happened because of you » (c’est arrivé grâce à vous), qui a donné des indications à toutes les rédactions du monde.

election-barack-obama

Puis un message simple « Four More Years (4 ans de plus) » illustrant une photo en plein air de Barack et Michelle Obama, enlacés. Ce message est devenu, en seulement 22 minutes, le statut le plus retweeté de l’histoire de Twitter, avec plus de 600.000 retweets. De quoi vous inspirer si vous devez promouvoir votre candidature… à votre échelle, bien sûr. 

Four-More-Years-Obama
L'Etudiant a suivi l'élection pendant toute la nuit du mardi 6 au mercredi 7 novembre, avec nos envoyés spéciaux de Campus Campaign à Washington, les tweets d'un étudiant à Sacramento, les réactions d'étudiants français et une sélection des moments les plus marquants et fun de la campagne. Revivez l'ensemble de ce LiveTweet avec notre article spécial.

Pour aller plus loin

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires