Premier RDV chez le gynéco : comment ça se passe ?

TaSexo.com  |  Publié le

C'est l'heure de votre premier rendez-vous chez un gynécologue. Comment se passe une séance ? Que va-t-il faire exactement ? Quand doit-on le consulter et à quelle fréquence ? Les experts de Tasexo.com répondent à toutes vos questions.

Premier RDV chez le gynéco : comment ça se passe ?

Le rendez-vous chez le gynécologue

Le gynécologue est un spécialiste appartenant au corps médical, dont l’activité se concentre sur le corps féminin et plus précisément sur l’ensemble de ses organes sexuels et reproducteurs.
Son rôle est d’accompagner la jeune fille ou la femme durant son processus de grossesse, mais aussi de prévenir toute pathologie liée à ces organes.
Le gynécologue apporte également aux patients (et éventuellement aux couples) tous les conseils en matière de reproduction, de contraception et de sexualité.

Qui doit le consulter et avec quelle fréquence ?

Toutes les jeunes filles doivent consulter régulièrement un(une) gynécologue. Les garçons, eux, consultent un autre spécialiste, l’urologue.
La première consultation doit intervenir pour la jeune fille, dès les premiers rapports sexuels. Cependant, afin d’avoir la possibilité d’adopter une contraception qui lui convient, le mieux serait que la jeune fille (accompagnée idéalement de sa maman), puisse consulter avant le premier rapport, notamment dès l’apparition des premières règles.
L’idéal est que la jeune fille, consulte son (sa) gynécologue tous les ans. Cependant, en cas de question ou de doutes importants, et surtout si un symptôme inconnu apparait, elle doit consulter sans attendre.

Comment choisir son(sa) gynécologue ?

Classiquement, la jeune fille peut aller voir celui (celle) de sa mère. Il arrive souvent qu’elle ne souhaite pas cela, par gêne ou bien afin de préserver son intimité. Il faut savoir qu’un médecin est tenu au secret médical et qu’il lui est interdit de raconter une consultation d’une patiente à une autre, même de la famille.
Vous avez la totale liberté de choisir de consulter qui vous voudrez et même de changer de gynécologue si vous en ressentez le besoin.
Quant au choix d’être auscultée par un homme ou une femme, vous devez choisir avant tout la personne avec laquelle vous serez le plus à l’aise, même pour le premier rendez-vous. C’est un choix tout à fait personnel, le suivi gynécologique faisant partie de votre intimité sexuelle.
Les centres de planification proposent une alternative intéressante dans ces cas-là.

A quoi sert la consultation avec un (une) gynécologue ?

Ces consultations servent à la fois de suivi médical général (santé, poids,…), mais également de procédure de dépistage d’éventuelles pathologies plus ou moins graves. Elles peuvent également être très utiles pour mieux comprendre son corps, adopter une contraception efficace et adaptée Le (la) gynécologue peut apporter des conseils en matière de sexualité, mais également être un soutien en cas de problème grave (contraception mal adaptée, grossesse non désirée, avortement,…).
Il est donc possible (et même souhaitable) de consulter votre gynécologue, dès qu’une préoccupation concernant votre vie sexuelle intervient.

Comment se déroule une consultation ?

Une consultation de contrôle ne dure pas plus de 30 minutes. Après une petite série de questions, le gynécologue contrôle le poids et la tension. Ensuite, débute l’examen gynécologique proprement dit.
La patiente est allongée nue sur la table d’examen, les jambes écartées. En premier lieu, le gynécologue examine la vulve, le col de l’utérus et les ovaires, à l’aide d’un spéculum (petit instrument étroit et long en métal ou plastique). Ainsi il (elle) détectera d’éventuelles irritations ou infections. L’examen sera ensuite complété par un toucher vaginal ganté et par une palpation des organes génitaux internes (vagin et col de l’utérus), tout en appuyant sur l’abdomen.
Un frottis peut être réalisé; il consiste en un recueil de cellules du col de l’utérus et du fond du vagin avec une petite spatule ou un bâtonnet. Cela n’est pas douloureux, juste parfois un petit peu désagréable. L’analyse des cellules en laboratoire permet de déceler la présence de germes.
Enfin, le médecin pourra procéder à l’examen des seins ainsi qu’à leur palpation, afin d’y découvrir d’éventuelles masses suspectes. Il vous indiquera également comment pratiquer cet examen chez vous.

Ta Sexo
Un article proposé par TaSexo.com.


TaSexo.com  |  Publié le

Laisser un commentaire

Filtrer :

Commentaires
1