Avec combien tu vis ? 3 étudiants détaillent leurs recettes et dépenses

Comment gère-t-on son budget quand on est étudiant ? Entre postes de dépenses inévitables et plaisirs de la vie sociale, difficile d’équilibrer ses comptes quand on n’a pas de (gros) revenus. Témoignages d’étudiants qui livrent aussi leurs astuces pour faire des économies.

Baptiste, Eugénie et Victor détaillent leur budget.
Baptiste, Eugénie et Victor détaillent leur budget. // ©  Photos fournies par les témoins

 

Eugénie, 22 ans, étudiante en sciences pour la santé à Rouen (Seine-Maritime)

Son budget :
Je n'ai pas de revenu fixe qui tombe tous les mois. Mes études ne me permettent pas de travailler beaucoup à côté et je ne peux pas gagner plus de 400 € par mois, grosso modo.
Je dépense tout et je termine souvent à découvert, car il y a toujours des petits imprévus qui entraînent des dépenses supplémentaires.

Je vis avec mon copain Baptiste, notre loyer est de 650 €. Je touche 170 € d'APL (Aide personnalisée au logement). J'ai fait une demande de bourse, ce qui me permettrait de toucher 166 € en plus par mois. Mon dossier est en attente. Mon père me donne 180 € par mois, le montant de la pension alimentaire que ma mère lui verse.

Et les loisirs dans tout ça ?
Les clopes, c'est vital pour moi ! Le shopping... J'ai oublié ce que c'était. Et le petit plaisir, c'est quand je m'achète quelque chose que j'aime vraiment manger. Les sorties ? Ça reste exceptionnel, vraiment exceptionnel.

Ses astuces pour s'en sortir
J'évite au maximum les paiements par carte bancaire. Je préfère payer en liquide : on se rend compte plus facilement de ce qu'on dépense. Quand je reviens du supermarché, je mets la monnaie dans un pot, plutôt que de la laisser traîner partout.

J'achète au jour le jour, ce qui me permet de ne pas acheter des choses que je laisserai pourrir ou ne mangerai pas. Je prépare des enveloppes en début de mois : il y a le budget nourriture, le budget extras (comprenant le tabac et ce qui n'est pas de première nécessité), etc.

 

Baptiste, 26 ans, étudiant en AES à Rouen (Seine-Maritime)

Son budget :
Je n'ai plus de travail depuis juin et j'ai épuisé mes allocations-chômage. Je ne trouve pas de travail, je suis donc sans ressources. Je vais devoir demander le RSA (Revenu de solidarité active), même si je suis encore étudiant, parce que je ne vois pas d'autre issue. Si je ne trouve pas rapidement une solution, je serais contraint d'arrêter mes études.

Je ne touche même pas d'APL car mes revenus de 2014 étaient trop élevés... C'est quand même incroyable, puisqu'on est en 2016 ! Je toucherai peut-être une bourse de 166 €, mon dossier est en attente. Mes parents ne m'aident pas.

Et les loisirs dans tout ça ?
Je ne fume presque plus et il n'est pas question de dépenser de l'argent que je n'ai pas.

Ses astuces pour s'en sortir
Je ne prends qu'un repas par jour et je fais aussi des tests en salle de dégustation, rémunérés en bons d'achat de supermarché. Ce qui me permet de manger gratuitement, d'avoir de l'argent pour me nourrir... et puis c'est sympa à faire !

 

Victor, 23 ans, étudiant à l'école de jeux vidéo IEFM, à Pérols (Hérault)

Son budget :
Mon budget mensuel est d'environ 300 € à 400 €, selon ce qui me reste du mois précédent. Mon loyer me coûte 500 €. Je touche un peu plus de 100 € en APL, mais je n'ai pas eu la chance d'avoir une bourse, mes parents gagnent "trop".

Comme mes études sont très prenantes, je n'ai pas la possibilité de travailler. Je n'ai donc aucun revenu personnel, et mes parents prennent une énorme part en charge, en me donnant 300 € par mois.

Et les loisirs dans tout ça ?
Pour les sorties et les petits plaisirs, je fais très attention, même si je m'en accorde de temps en temps. Selon l'argent que j'y consacre, je compense au moment des courses, en privilégiant des produits bon marché et savoureux. Et j'ai réduit ma consommation de viande, trop chère.

Ses astuces pour s'en sortir
Manger des fruits et légumes bon marché, comme des bananes... Cela ne coûte absolument rien et c'est supercool ! En mangeant moins de viande et de plats raffinés, j'économise parfois 40 € de courses par semaine, ce qui n'est pas rien !

 

Vous voulez témoigner sur votre budget, vos dépenses en tant qu'étudiant(e) ? Laissez un commentaire sous cet article ou envoyez un mail à trendy@letudiant.fr, en précisant "Avec combien tu vis" dans le titre.
budget bons plans

Pour aller plus loin