PLUS DE 50 METIERS DANS 12 DOMAINES

Opérations navales
Du "central opérations" à la passerelle en passant par le PC télécoms, les opérations navales regroupent les métiers qui contribuent à la détection, à l'analyse et à la lutte contre les menaces qui pourraient peser sur un bâtiment. Les systèmes d'armes et de défense aérienne ou sous-marine, les systèmes de télécommunication ou encore la navigation en opération sont au cœur des opérations navales.

Restauration
Embarqués à bord de bâtiments de tous types ou affectés à terre dans les centres de restauration collective, les marins chargés de la restauration occupent des missions très variées : élaboration des menus, préparation des repas, service en salle, gestion des vivres et du matériel de table, accueil de réceptions... Ils assurent un service quotidien indispensable au moral de l’équipage.

Mécanique et maintenance
Ces métiers contribuent à la sécurité, au contrôle et à la réparation de tous les équipements d’un bâtiment. Qu’ils soient en mer ou sur terre, ils couvrent de nombreuses spécialités telles que la mécanique navale, l’électrotechnique et l’électronique, l’hydraulique, le frigorifique, l’optronique.

Navigation et manœuvres
Qu’il s’agisse des manoeuvres à effectuer en mer ou au port, de la route à établir ou de la météo à prévoir, ces métiers stratégiques permettent d’acquérir une solide expérience de l’univers marin et des bâtiments. Souvent exposés aux éléments, ils requièrent réactivité, rigueur et précision.

Aéronautique navale
Les marins de l’aéronautique navale mettent en oeuvre des avions et des hélicoptères de la Marine nationale, effectuent la maintenance des aéronefs à terre ou en mer, et conduisent des opérations liées à la maîtrise de l’espace aéromaritime.

Soutien
Rôle indispensable à la bonne exécution et à la réussite des missions, le soutien recouvre un large spectre de compétences et de métiers. Allant de la logistique à la finance, de l’enseignement aux ressources humaines en passant par le droit, la communication et bien d’autres encore, les métiers du soutien sont vitaux pour le fonctionnement de la Marine et la vie des équipages.

Cybersécurité
Dans un monde de plus en plus technologique, les menaces cybercriminelles sont devenues constantes. Spécialistes des nouvelles technologies, du Web, des mathématiques, de l’électronique ou de la cryptologie, les marins du cyber ont une mission stratégique : prévenir et anticiper les menaces du cyberespace telles que le piratage informatique ou le hacking des systèmes.

Protection
Les fusiliers marins participent à toutes les opérations dans lesquelles la France est engagée. C’est un métier d’action, exigeant un professionnalisme et un sang-froid en toutes circonstances, ainsi que la capacité́ d’évoluer et combattre en milieu aquatique. En plus d’intervenir face à tous types de menaces, les fusiliers marins assurent l’encadrement et l’instruction militaire des marins. Au cours de leur carrière, les fusiliers marins peuvent participer au « stage commandos » pour tenter d’intégrer les commandos marine.

Systèmes d'information et de communication
L’information est essentielle pour comprendre son environnement et les risques. Dans la Marine, le personnel des télécommunications garantit l’intégrité des informations à transmettre au poste de commandement et assure la maintenance des ressources informatiques. Pour garantir sécurité et discrétion des acteurs en mer ou sur terre, les métiers des SIC requièrent technique, polyvalence et ingéniosité

Sécurité
Évoluer dans un environnement sûr et sécurisé, à terre comme en mer, est vital pour un équipage. La Marine peut compter sur ses spécialistes de la sécurité : les marins pompiers de la flotte. Leur mission est la prévention et l’intervention sur tous types de sinistres : incendies, voies d’eau, risques bactériologiques ou chimiques… Ils assurent aussi la protection des personnes, des matériels et des infrastructures.

Nucléaire
Deuxième exploitant nucléaire en Europe, la Marine a depuis longtemps misé sur le nucléaire pour gagner en endurance, en autonomie et en capacité de propulsion longue durée de ses bâtiments. À bord des sous-marins ou du porte-avions Charles De Gaulle, les marins spécialistes du nucléaire allient des compétences techniques, de prévention et de maîtrise des risques.

Plongée
Être plongeur au sein de la Marine, c’est accepter d’avoir le monde sous-marin comme environnement de travail. Les plongeurs sont rigoureusement entraînés et bravent les éléments pour neutraliser les menaces, mener des opérations d’exfiltration, de sauvetage ou d’entretien des coques des bâtiments. Plongeur démineur, plongeur de bord ou d’hélico, nageur de combat... grâce à une excellente condition physique, une formation exigeante et l’envie d’aller au bout de soi-même, le métier de plongeur est idéal pour tous les amoureux de la mer.

tmpworldwide - Photo : Nis&For