Envie d’un deux-roues ? Passez le BSR d’abord

Vous rêvez de vous balader en vespa ou de montrer votre scooter à vos potes ? Il faut d’abord obtenir le brevet de sécurité routière (BSR). Voici toutes les informations nécessaires pour l’obtenir facilement.

Avec le BSR, à vous les belles balades cheveux au vent !
Avec le BSR, à vous les belles balades cheveux au vent ! // ©  PlainPicture

Qui peut s’inscrire ?

Le brevet de sécurité routière (BSR) correspond à la catégorie AM du permis de conduire. Il s’adresse aux mineurs souhaitant conduire un scooter, de capacité maximale 50 centimètres cube ou une voiturette dite sans permis, dont la vitesse est limitée à 45 km/h. 

Pour passer le BSR, il faut être âgé de 14 ans révolus, et avoir obtenu une des attestations de sécurité routière (ASSR1 et ASSR2), celles que vous passez au collège en 5e et en 3e. Eh oui, elles ont une vraie utilité ! Attention : ce n'est pas parce que vous les possédez que vous serez dispensé du passage de l'examen du BSR, mais les détenir est une condition nécessaire. 

Important à savoir : vous ne pouvez pas rouler avec un cyclomoteur ou un scooter avec seulement ces deux diplômes.  

Les différentes étapes

L’obtention du BSR se déroule en deux temps : une partie théorique (composée de l’ASSR1 et l’ASSR2 – à ne suivre que si vous ne les avez pas déjà acquises) et une partie pratique. Celle-ci se compose de sept heures de formation dans une moto-école et doit être réalisée par un organisme agréé, dont la liste est établie par la préfecture du département. 

Ce volet pratique est ensuite contrôlé par des formateurs qualifiés, qui doivent être titulaires du brevet pour l’exercice de la profession d’enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière (BEPECASER), mention "deux roues", ou du brevet d’État d’éducateur sportif (BEES), option moto, qualification sécurité routière. 

Il se divise ainsi :

- Enseignement hors circulation (2 heures) ;

- Conduite sur les voies ouvertes à la circulation publique (4 heures) ;

- Sensibilisation aux risques (1 heure).

Pour les heures de formation pratique, il y a de fortes chances que l'auto-école vous demande d'amener votre propre casque (homologué aux normes CE, une centaine d'euros à prévoir) et vos gants (environ 50 €). Demandez en amont si on peut vous les prêter, ou trouvez des magasins qui revendent ce matériel d'occasion.

Les objectifs du BSR

Après avoir suivi la formation sur le terrain, vous devez être apte sur ces trois objectifs :

- Choisir sa position sur la chaussée, franchir une intersection ou changer de direction ;

- Circuler dans des conditions normales sur route et en agglomération ;

- Connaître quelques situations présentant des difficultés particulières.

Après avoir effectué vos sept heures de formation, le formateur vous délivre une attestation, seule preuve que vous êtes autorisé à conduire un cyclomoteur ou un scooter inférieur à 50cc.

Le BSR est bien évidemment payant. Les tarifs varient d’une auto-école à une autre, entre 200 et 400 €. Il n'a aucune incidence future sur l'obtention du permis B. Pas de chance, vous n’éviterez pas le passage obligatoire au code !

bons plans

Pour aller plus loin

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires